Carlos Trillo - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Carlos Trillo.

Carlos Trillo

Cet article contient une ou plusieurs listes (novembre 2018). Cet article contient une ou plusieurs listes. Ces listes gagneraient à être rédigées sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture, les listes pouvant être aussi introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. En effet, Wikipédia n'a pas pour rôle de constituer une base de données, et privilégie un contenu encyclopédique à la recherche de l'exhaustivité.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2018). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Carlos Trillo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Genre artistique

Carlos Trillo, né le à Buenos Aires et mort à Londres le [1],[2], est un scénariste argentin de bande dessinée.

Biographie

Carlos Trillo commence sa carrière de scénariste à l'âge de 20 ans en écrivant un scénario pour le magazine Patoruzu. En 1973, il prend la direction du magazine Satiricon. L'année suivante, il rencontre Alberto Breccia avec qui il entame Un certain Daneri, puis Horacio Altuna avec qui il crée Chavez le fou. Mais la dictature militaire de 1976 interrompt la parution de la revue et Trillo est obligé de revenir à un discours plus conventionnel.

Il écrit alors pour diverses revues (El Pendulo, Humor, Superhumor…), tout en continuant à collaborer avec Altuna sur de nombreux titres dont Charlie Moon, Merdichevski, Les Petites Portes de M. Lopez et Slot Machine. Il débute au même moment une collaboration avec Domingo Mandrafina à travers Histoires sans paroles, puis El Husmeante. Dans les années 1980, il continue à développer son style et à travailler et fait naitre de nombreuses série avec des dessinateurs argentins : Peter Kampf et Cosecha Verde toujours avec Madrafina, Carnage Plus et Light and Bold avec Jordi Bernet), Fulù, Simon et JC Benedict avec Eduardo Risso ou encore Gangrène avec Juan Gimenez.

C'est en 1992 qu'il crée sa série la plus connue, Cybersix illustré par Carlos Meglia. C'est la même année qu'il signe Spaghetti Brothers, un deuxième succès illustré cette fois par Mandrafina.

Il s'éteint le à 68 ans.

Œuvres en français

  • Histoires sans paroles, dessin Domingo Mandrafina, Campus, 1983.
  • La Dernière Récré, dessin Horacio Altuna, Glénat, coll. Grands Chapitres, 1986.
  • Carnage+, dessin Jordi Bernet, Albin Michel 1986.
  • Gangrène, dessin Juan Gimenez, Comics USA, 1987.
  • Grand reporter, dessin Horacio Altuna, Glénat, coll. Grands Chapitres, 1986.
  • Fantasmagories, dessin Horacio Altuna, Dargaud, coll. Images Passion, 1988.
  • Le Fouineur, dessin Domingo Mandrafina, Alpen Publisher, 1988.
  • Belle et la Bête, dessin Jodi Bernet, Comics USA, 1989.
  • Fulù, dessin Eduardo Risso, Glénat, coll. Grafica.
  1. Le Mauvais Sort, 1989.
  2. La Danse des dieux, 1990.
  3. Dans l'ombre du désir, 1990.
  4. La Mer, la liberté, 1991.
  5. La Source de vie, 1992
  • Simon - Une aventure américaine, dessin Eduardo Risso, 1993.
  • Cybersix, dessin Carlos Meglia, Glénat, coll. Grafica.
  1. Tome 1, 1995.
  2. Tome 2, 1995.
  3. Tome 3, 1995.
  4. Tome 4, 1995.
  5. Tome 5, 1996.
  6. Tome 6, 1996.
  7. Tome 7, 1996.
  8. Tome 8, 1997.
  9. Tome 9, 1997.
  10. Tome 10, 1997.
  11. Tome 11, 1998.
  12. Tome 12, 1998.
  1. Tome 1, 1995.
  2. Tome 2, 1995.
  3. Tome 3, 1996.
  4. Tome 4, coscénario Guillermo Saccomano, 1996.
  • Chicanos, dessin Eduardo Risso, Albin Michel, 1997.
  • Bang Bang, dessin Jordi Bernet, Albin Michel, coll. L'Écho des Savanes.
  1. Bang Bang, 1998[3].
  2. Viva Mexico !, 2001[4].
  3. Reines de la savane, 2002.
  4. Prison de femmes, éd.Drugstore/Vent des Savanes, 2009.
  5. Une étudiante à New-York, éd.Drugstore/Vent des Savanes, 2009.
  • La Grande Arnaque, dessin de Domingo Mandrafina, Albin Michel.
  1. La Grande Arnaque, 1998.
  2. L'Iguane, 1998[5].
  • Vidéo noire, dessin Eduardo Risso, Albin Michel, 1999[6].
  • Vieilles Canailles, dessin Domingo Mandrafina Bernet, Albin Michel, coll. L'Écho des Savanes.
  1. L'Esprit de famille, 1999.
  2. L'Honneur des Centobucchi, 1999.
  1. Pâleur mortelle, 2000.
  2. Killer, 2002.
  3. Berlin, 2004.
  • Je suis un vampire, dessin Eduardo Risso, Albin Michel.
  1. La Résurrection, 2000.
  2. La Malédiction, 2000[8].
  3. La Destruction, 2001[9].
  4. La Résolution, 2001.
  • Claire de nuit, dessin Jordi Bernet, coscénario Eduardo Maicas, La Mascara, coll. Privilège.
  1. Tome 1, 2000.
  2. Tome 1, 2000.
  3. Tome 1, 2000.
  4. Tome 1, 2001.
  5. Faisons un rêve, Erko, 2001.
  • C'est la vie t. 1 : À quoi bon tomber amoureux quand on est jeune, timide et con !, dessin Laura Scarpa, La Mascara/Privilège, 2001 (ISBN 2-914082-33-9)[10].
  • Zachary Holmes, dessin Juan Bobillo, Erko.
  1. L'Affaire du monstre, 2001.
  2. L'Affaire du sorcier, 2002.
  • Le Monde des nombreux noms, dessin Horacio Domingues, Albin Michel.
  1. Hyter de Flok, 2001[11].
  2. Aileen, 2001.
  • Bird, dessin Juan Bobillo, Erko.
  1. Le Tatouage, 2001.
  2. Le Masque, 2003.
  3. Le Visage, 2005.
  • Buscavidas, dessin d'Alberto Breccia, Rackham, coll.Morgan, 2001[12].
  • Lectures macabres, dessin d'Eduardo Risso, Albin Michel, 2001.
  • Le Cri du Vampire, dessin de Jordi Bernet, Albin Michel, 2001.
  • Tabasco Blues, dessin d'Eduardo Risso, Albin Michel, 2002[13].
  • Des frites au chocolat, dessin Juan Bobillo, Erko, 2003.
  • Pourquoi les chevaliers ont disparu, dessin Horacio Domingues, Erko, 2003.
  • La Mauvaise Fée, dessin d'Horacio Dominges, Albin Michel, 2003[14].
  • Néférou le chat, dessin de Peno, 2004.
  • Lune Rouge, dessin d'Eduardo Risso, Erko.
  1. Les Secrets de M. Bran, 2005.
  2. Le Cirque à l'attaque, 2005.
  • Anton Blake, dessin Juan Bobillo, coll. Casterman, Ligne Rouge.
  1. Détective des sentiments, 2005.
  • Mémoires d'une vermine, dessin de Juan Saenz Valiente, Albin Michel, 2005.
  • La Corne écarlate, dessin de Lucas Valera, Erko, 2005.
  • La Marque du péché, dessin d'Horacio Dominges, Albin Michel.
  1. Angustias, 2007.
  1. Cache-toi !, 2008.
  • L'Héritage du Colonel, dessin de Lucas Valera, 2008.
  • Point de rupture, dessin d'Eduardo Risso, Delcourt, coll.Contrebande.
  1. Tome 1, 2009.
  2. Tome 2, 2009.
  • Jusepe en Amérique, dessin de Pablo Tunica, Gallimard, coll. Bayou, 2009.
  • La Française, dessin de Pablo Tunica, Delcourt.
  1. Mireille, 2011.

Récompenses

Références

  1. tn.com.ar
  2. L'avis des bulles, n°139, mai 2011
  3. Nicolas Pothier, « Sourire aux lèves », BoDoï, no 12,‎ , p. 5.
  4. Xavier Glaizes, « À prendre ou à lasser », BoDoï, no 42,‎ , p. 12.
  5. Olivier Maltret, « Quand les Pulitzer auront des dents », BoDoï, no 16,‎ , p. 7.
  6. Bernard Rastoin, « Le diable aura la peau », BoDoï, no 16,‎ , p. 6.
  7. Jean-Pierre Fuéri, « Wilson of a bitch », BoDoï, no 36,‎ , p. 14.
  8. Virginie François, « Crocs-mignon », BoDoï, no 32,‎ , p. 14.
  9. Xavier Glaizes, « Transes, sang, dents », BoDoï, no 41,‎ , p. 22.
  10. Jean-Pierre Fuéri, « Claire de jour », BoDoï, no 39,‎ , p. 10.
  11. Olivier Maltret, « Au nom de tous les siens », BoDoï, no 40,‎ , p. 22.
  12. Xavier Glaizes, « Boir de chez noir », BoDoï, no 48,‎ , p. 12.
  13. Fabien Tillon, « Mexican Blend », BoDoï, no 54,‎ , p. 17.
  14. Fabien Tillon, « Fée d'hiver », BoDoï, no 69,‎ , p. 18.
  15. Thierry Groensteen et collectif, Primé à Angoulême : 30 ans de bande dessinée à travers le palmarès du festival, Angoulême, Éditions de l'An 2, , 103 p. (ISBN 2-84856-003-7)

Annexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Carlos Trillo
Listen to this article