Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles.

Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles

Cet article présente des problèmes à corriger (liste). Vous pouvez aider à l'améliorer ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion. Il ne cite pas suffisamment ses sources. Vous pouvez indiquer les passages à sourcer avec ((référence nécessaire)) ou ((Référence souhaitée)), et inclure les références utiles en les liant aux notes de bas de page. (Marqué depuis février 2017) Il ne s’appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires. (Marqué depuis février 2017) Il doit être recyclé. La réorganisation et la clarification du contenu sont nécessaires. (Marqué depuis février 2017) Trouver des sources sur « Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles » : Bing Cairn DuckDuckGo E. Universalis Gallica Google G. Books G. News G. Scholar Persée Qwant (zh) Baidu (ru) Yandex (wd) trouver des œuvres sur centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles
IRMA : Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles
Histoire
Fondation
1995
Cadre
Sigle
IRMA
Zone d'activité
Musique
Type
Domaine d'activité
Siège
Organisation
Fondateur
Marie-Josée Sallaber, Bruno Boutleux, Giles Castaganc

Le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (IRMA) est une association loi de 1901 conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication situé dans le quartier du Père-Lachaise, dans XXe arrondissement de Paris. Elle a fusionné avec 4 associations dans ce qui est devenu le CNM - Centre National de la Musique en novembre 2020.

Description

L'IRMA a été fondé en 1994 par Marie-Josée Sallaber, Bruno Boutleux et Gilles Castagnac par la fusion du Centre d'information du rock (CIR), du Centre d'information du jazz (CIJ) et du Centre d’information des musiques traditionnelles et du monde (CIMT). C'est Gilles Castagnac qui en occupe la fonction de directeur général depuis 1996[1].

L’IRMA est un organisme ouvert à tous les acteurs des musiques actuelles pour leur information, leur orientation, leur conseil ou leur formation. Il constitue une interface entre toutes les composantes du monde de la musique, un lieu d’échange et d’outillage pour la structuration des pratiques et des professions, et un pôle de référence national assurant une mise à disposition de ressources expertisées.

L'IRMA est jusqu'au 1er novembre 2020[Quand ?] présidée par Geneviève Girard, gérante d'Azimuth Productions. L’IRMA développe et propose ainsi un ensemble de services et d'outils à destination des acteurs et partenaires du monde de la musique.

L'Officiel de la Musique (annuaire / base de données)

L'IRMA publie L’Officiel de la Musique et plusieurs autres guides-annuaires professionnels ou thématiques. L'Officiel de la Musique recense l’ensemble des professionnels intervenant dans le quotidien des activités et des entreprises, soit plus de 25 000 contacts et 80 métiers issus de toutes les branches de la filière (musique enregistrée, spectacle, médias, promotion, innovation, formation, organismes, édition, conseil, artistes, etc.) et de tous les courants musicaux : rock, chanson, musiques du monde, metal, hip hop, jazz, musiques électroniques, etc.

L’Officiel de la Musique est le résultat d’un travail continu de veille et d’expertise permettant d'alimenter la base de données de l'IRMA riche de 50 000 contacts d'acteurs du monde des musiques actuelles en France.

L'officiel de la Musique devient numérique et vous pouvez le retrouver sur le site cnmwork

Notes et références

  1. IRMA, « IRMA Gilles Castagnac / Irma / Irma : centre d’information et de ressources pour les musiques (...) », sur IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles, (consulté le 13 septembre 2020)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles
Listen to this article