Championnat d'Europe féminin de football 2013 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Championnat d'Europe féminin de football 2013.

Championnat d'Europe féminin de football 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Euro 2013
Généralités
Sport Football féminin
Organisateur(s) UEFA
Édition 11e
Lieu(x)
Suède
Date du
au
Participants 12 (phase finale)
Matchs joués 25
Site(s) 7 stades
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre
Allemagne
Vainqueur
Allemagne (8e titre)
Deuxième
Norvège
Meilleur joueur
Nadine Angerer
Meilleur(s) buteur(s)
Lotta Schelin (5 buts)

Navigation

Le championnat d'Europe de football féminin 2013 est la onzième édition du Championnat d'Europe de football féminin, une compétition de l'Union des associations européennes de football (UEFA) qui met aux prises les meilleures sélections nationales féminines de football affiliées à l'UEFA.

L'édition 2013 du Championnat d'Europe se déroule du 10 au en Suède, après décision le du Comité exécutif de l'UEFA. De septembre 2011 à septembre 2012, les sélections nationales européennes participent à une phase de qualifications, dans le but de désigner les onze équipes pouvant prendre part au tournoi final en compagnie de la Suède, qualifiée d'office en tant que pays organisateur.

Préparation de l'évènement

Désignation du pays organisateur

Deux pays se sont portés candidats pour l'organisation du Championnat d'Europe de football féminin 2013 : la Suède et les Pays-Bas.

Le , le comité exécutif de l'UEFA, réuni à Minsk, choisit la candidature de la Suède[1].

Comité d'organisation

L'organisation du tournoi 2013 est confiée par l'UEFA à la fédération de Suède de football (SvFF). Göran Havik est le chef de projet[2].

Villes et stades retenus

Halmstad Kalmar Växjö Linköping Norrköping Göteborg Solna
Örjans Vall
7 500 places
Guldfågeln Arena
10 600 places
Myresjöhus Arena
11 086 places
Linköping Arena
8 000 places
Idrottsparken
11 750 places
Gamla Ullevi
18 000 places
Friends Arena
50 000 places
3 matches de poule
Un quart de finale
3 matches de poule
Un quart de finale
3 matches de poule
Un quart de finale
3 matches de poule
Un quart de finale
3 matches de poule
Une demi-finale
3 matches de poule
Une demi-finale
Finale

Format

L'UEFA a décidé de garder le format de l'édition précédente, qui réunit douze équipes en phase finale.

Au premier tour, les équipes participantes sont réparties en trois groupes de quatre équipes. Chaque groupe se dispute sous la forme d'un championnat, chaque équipe jouant une fois contre ses trois adversaires. Les deux premières équipes de chaque poule ainsi que les deux meilleures troisièmes se qualifient pour les quarts de finale.

Si à l’issue du premier tour, plusieurs équipes ont le même nombre de points, les buts marqués et encaissés sont pris en compte. Les critères suivants sont utilisés pour déterminer le classement des équipes (Article 8.04) :

  1. Le plus grand nombre de points obtenus entre les équipes à égalité au sein des rencontres entre eux.
  2. La différence de buts les équipes à égalité au sein des rencontres entre eux.
  3. Le plus grand nombre de buts marqués entre équipes à égalité au sein des rencontres entre eux.
  4. La différence de but entre équipes à égalité comprenant tous les matchs du groupe.
  5. Le plus grand nombre de buts marqués comprenant tous les matchs du groupe.
  6. Position au classement UEFA utilisé pour le tirage au sort des groupes.

La suite de la compétition (à partir des quarts de finale) se fait à élimination directe avec éventuellement prolongation et tirs au but.

Nations qualifiées

Douze équipes participent à la compétition. La Suède est qualifiée d'office en tant que pays organisateur. Les onze autres équipes présentes se qualifient en passant une phase qualificative préliminaire. Les deux premières équipes qualifiées par le biais des éliminatoires sont l'Allemagne et l'Italie[3]. La France rejoint ces deux équipes à l'issue d'une victoire contre l'Irlande 4-0, au stade du Roudourou de Guingamp[4]. Les Pays-Bas se qualifient en qualité de meilleurs deuxièmes à l'issue des qualifications.

Tirage au sort

La Suède, l'Allemagne et la France sont têtes de série et sont automatiquement placées en position 1 de chacune des trois poules.

Répartition des pots
Chapeau 1 Chapeau 2

Angleterre
Norvège
Italie

Danemark
Islande
Finlande
Russie
Pays-Bas
Espagne

Le tirage au sort est effectué le à Göteborg par le président de l'UEFA Michel Platini.

Tirage au sort
Groupe A Groupe B Groupe C

Suède
Italie
Danemark
Finlande

Allemagne
Norvège
Pays-Bas
Islande

France
Angleterre
Russie
Espagne

Acteurs

Équipes engagées dans les éliminatoires

Arbitres

Arbitres principaux
Arbitres assistants
  • Lucie Ratajová
  • Sian Massey
  • Tonja Paavola
  • Marina Wozniak
  • Judit Kulcsár
  • Romina Santuari
  • Hege Steinlund
  • Petruţa Iugulescu
  • Maria Súkeníková
  • Maria Villa Gutiérrez
  • Helen Karo
  • Natalia Rachynska
Quatrièmes arbitres
  • Carina Vitulano
  • Esther Azzopardi
  • Monika Mularczyk

Phase finale

Premier tour

Format et règlement

Au premier tour, les équipes participantes sont réparties en trois groupes de quatre équipes. Chaque groupe se dispute sous la forme d'un championnat. Dans chaque groupe, chaque équipe joue un match contre ses trois adversaires. Les deux premières équipes de chaque poule ainsi que les deux meilleures troisièmes se qualifient pour les quarts de finale, les autres sont éliminées. Le classement des groupes utilise un système de points, où les points suivants sont attribués à chaque match joué :

  • 3 points pour un match gagné ;
  • 1 point pour un match nul ;
  • 0 point pour un match perdu.

Si à l’issue du premier tour, plusieurs équipes sont à égalité de points dans un groupe, les critères suivants sont utilisés pour départager les équipes (Article 8.04) :

  1. Plus grand nombre de points obtenus obtenus dans les matchs disputés entre les équipes concernées.
  2. Meilleure différence de buts dans les matchs disputés entre les équipes concernées.
  3. Le plus grand nombre de buts marqués dans les matchs disputés entre les équipes concernées.
  4. Meilleure différence de buts dans tous les matchs du groupe.
  5. Plus grand nombre de buts marqués dans tous les matchs du groupe.
  6. Plus faible total de points disciplinaires (cartons rouges et jaunes).
  7. Tirage au sort.

Groupe A

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1
Suède
7 3 2 1 0 9 2 +7
2
Italie
4 3 1 1 1 3 4 -1
3
Danemark
2 3 0 2 1 3 4 -1
4
Finlande
2 3 0 2 1 1 6 -5

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus;
Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Diff = différence de buts

Match Date Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
1 10 juillet 2013 Halmstad Italie
0 – 0
Finlande
1 10 juillet 2013 Göteborg Suède
1 – 1
Danemark
2 13 juillet 2013 Halmstad Italie
2 – 1
Danemark
2 13 juillet 2013 Göteborg Finlande
0 – 5
Suède
3 16 juillet 2013 Halmstad Suède
3 – 1
Italie
3 16 juillet 2013 Göteborg Danemark
1 – 1
Finlande


Groupe B

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1
Norvège
7 3 2 1 0 3 1 +2
2
Allemagne
4 3 1 1 1 3 1 +2
3
Islande
4 3 1 1 1 2 4 -2
4
Pays-Bas
1 3 0 1 2 0 2 -2

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus;
Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Diff = différence de buts

Match Date Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
1 11 juillet 2013 Kalmar Norvège
1 – 1
Islande
1 11 juillet 2013 Växjö Allemagne
0 – 0
Pays-Bas
2 14 juillet 2013 Kalmar Norvège
1 – 0
Pays-Bas
2 14 juillet 2013 Växjö Islande
0 – 3
Allemagne
3 17 juillet 2013 Kalmar Allemagne
0 – 1
Norvège
3 17 juillet 2013 Växjö Pays-Bas
0 – 1
Islande


Groupe C

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1
France
9 3 3 0 0 7 1 +6
2
Espagne
4 3 1 1 1 4 4 0
3
Russie
2 3 0 2 1 3 5 -2
4
Angleterre
1 3 0 1 2 3 7 -4

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus;
Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Diff = différence de buts

Match Date Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
1 12 juillet 2013 Norrköping France
3 – 1
Russie
1 12 juillet 2013 Linköping Angleterre
2 – 3
Espagne
2 15 juillet 2013 Linköping Angleterre
1 – 1
Russie
2 15 juillet 2013 Norrköping Espagne
0 – 1
France
3 18 juillet 2013 Linköping France
3 – 0
Angleterre
3 18 juillet 2013 Norrköping Russie
1 – 1
Espagne


Meilleures troisièmes de groupe

Les deux meilleures troisièmes sont repêchées pour compléter le tableau des quarts-de-finale (une seule troisième est donc éliminée). Un classement comparatif entre les équipes concernées est établi en prenant en compte uniquement les points marqués. La Russie et le Danemark sont à égalité deux points partout pour la dernière place en quart de finale. Un tirage au sort est donc effectué : le Danemark est repêché, la Russie éliminée.

Groupe Équipe Pts Tirage au

sort

B
Islande
4
A
Danemark
2 oui
C
Russie
2 x

Tableau final

Quarts de finale Demi-finales Finale
 21 juillet, Halmstad      24 juillet, Göteborg      28 juillet, Solna
 
Suède
 4
 
Islande
 0  
 
Suède
 0
 21 juillet, Växjö
   
Allemagne
 1  
 
Italie
 0
 
Allemagne
 1  
 
Allemagne
 1
 22 juillet, Kalmar
   
Norvège
 0
 
Norvège
 3
 25 juillet, Norrköping
 
Espagne
 1  
 
Norvège
 1ap (4)
 22 juillet, Linköping
   
Danemark
 1 tab(2)  
 
France
 1ap (2)
 
Danemark
 1 tab(4)  

Quarts de finale

21 juillet 2013 Suède
4 – 0
Islande
Örjans Vall, Halmstad
15 h
Hammarström But inscrit après 3 minutes 3e
Öqvist But inscrit après 14 minutes 14e
Schelin But inscrit après 19 minutes 19e But inscrit après 59 minutes 59e
(3 – 0) Spectateurs : 7 468
Arbitrage :
Kirsi Heikkinen

21 juillet 2013 Italie
0 – 1
Allemagne
Myresjöhus Arena, Växjö
18 h
(0 – 1) Laudehr But inscrit après 26 minutes 26e Spectateurs : 9 265
Arbitrage :
Katalin Kulcsár

22 juillet 2013 Norvège
3 – 1
Espagne
Guldfågeln Arena, Kalmar
18 h
Gulbrandsen But inscrit après 24 minutes 24e
Paredes But inscrit après 43 minutes 43e (csc)
Hegerberg But inscrit après 64 minutes 64e
(2 – 0) Hermoso But inscrit après 90+2 minutes 90+2e Spectateurs : 10 435
Arbitrage :
Bibiana Steinhaus

22 juillet 2013 France
1 – 1 ap
Danemark
Arena Linköping, Linköping
20 h 45
Nécib But inscrit après 71 minutes 71e (pén.) (0 – 1) Rasmussen But inscrit après 28 minutes 28e Spectateurs : 7 448
Arbitrage :
Carina Vitulano
Nécib Manqué
Thiney Réussi
Le Sommer Réussi
Delannoy Manqué
Tirs au but
2 – 4
Réussi Røddik Hansen
Réussi Rydahl Bukh
Réussi Nadim
Manqué Nielsen
Réussi Arnth Jensen

Demi-finales

24 juillet 2013 Suède
0 – 1
Allemagne
Gamla Ullevi, Göteborg
20 h 30
(0 – 1) Marozsán But inscrit après 33 minutes 33e Spectateurs : 16 608
Arbitrage :
Esther Staubli

25 juillet 2013 Norvège
1 – 1 ap
Danemark
Idrottsparken, Norrköping
20 h 30
Christensen But inscrit après 3 minutes 3e (1 – 0) Knudsen But inscrit après 87 minutes 87e Spectateurs : 9 260
Arbitrage :
Kateryna Monzul
Gulbrandsen Réussi
Dekkerhus Réussi
Rønning Réussi
Mjelde Réussi
Tirs au but
4 – 2
Manqué Røddik Hansen
Manqué Nielsen
Réussi Nadim
Réussi Brogaard

Finale

28 juillet 2013 Allemagne
1 – 0
Norvège
Friends Arena, Solna
16:00
Mittag But inscrit après 49 minutes 49e (0 – 0) Spectateurs : 41 301
Arbitrage :
Cristina Dorcioman

Statistiques et récompenses

Classement des buteuses

5 buts
3 buts
2 buts
1 but
Buts contre son camp

Prix

La gardienne de but allemande Nadine Angerer est nommée meilleure joueuse de la compétition par l'équipe technique de l'UEFA[5]. La Suédoise Lotta Schelin est soulier d'or du tournoi avec 5 buts inscrits[6].

Notes et références

  1. « La Suède accueillera l'UEFA EURO féminin 2013 », sur uefa.com, (consulté le 6 octobre 2010)
  2. Paul Saffer et Sujay Dutt, « La Suède au premier rang du football féminin », sur uefa.com, (consulté le 6 octobre 2010)
  3. Paul Saffer, « L'Italie et l'Allemagne qualifiées », UEFA, 16 juin 2012.
  4. « Les Bleues au rendez vous », sur Eurosport.fr
  5. « Angerer récompensée après l'EURO 2013 », sur fr.uefa.com, (consulté le 30 octobre 2013)
  6. « Lotta Schelin remporte le Soulier d'Or », sur fr.uefa.com, (consulté le 30 octobre 2013)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Championnat d'Europe féminin de football 2013
Listen to this article