For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Championnat du Japon féminin de football.

Championnat du Japon féminin de football

WE League
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1989
Catégorie Division 1
Lieu(x)
Drapeau du Japon
Japon
Participants 11
Statut des participants Professionnel
Site web officiel (ja) www.weleague.jp

Palmarès
Tenant du titre INAC Kobe Leonessa (2021-2022)
Plus titré(s) NTV Beleza (17)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Championnat du Japon féminin de football 2021-2022

Le championnat du Japon de football féminin ou WE League est une compétition de football féminin opposant les dix meilleurs clubs du Japon, créée en 1989.

Histoire

À travers le sport féminin et le football en particulier, la fédération japonaise de football (JFA) communique son souhait de contribuer au développement de la diversité du mode de vie, de l'accomplissement et du mérite de la femme. Le , la JFA fait part de la mise en route, pour l'automne 2021, d'une nouvelle compétition pour les clubs: la WE League (prononcer /wi liːɡ/). Cette entité ne remplace pas la Nadeshiko League qui va persister au-delà de 2020 mais la complémente[note 1] en rassemblant en son sein, les "meilleures" équipes professionnalisées[1].

Pour chaque club candidat, le cahier des charges suggère, entre autres, d'avoir des garanties financières et une structure organisationnelle suffisantes (haut degré demandé pour les diplômes d'entraîneurs, gestion de contrats gradués, engagement d'équipes U-12,U-15 et U-18 , etc.) puis à terme, une parité homme-femme dans le staff ainsi qu'au moins une femme au comité de direction[réf. nécessaire].

De juillet à , 17 clubs posent leur demande d'inscription, puis montent leurs dossiers afin de présenter leur projet devant un comité de sélection[2]. À l'issue, de 6 à 10 clubs devaient être retenus.

Le , la présidente de la WE League, Kikuko Okajima annonce que la première édition débutera finalement avec 11 clubs[3].

Sur les dix clubs de Nadeshiko League 1 de la saison en cours 2020, sept rejoignent d'ores et déjà la WE League. Deux clubs ne voient pas leur candidature aboutir (Iga FC Kunoichi Mie et Ehime FC Ladies) ; enfin, le club des Cerezo Oosaka Sakai Ladies n'a pas postulé.

Déroulement

Il s'agit d'un championnat fermé c'est-à-dire sans système de promotion/relégation à la fin de chaque saison, sous un format de matches aller/retour, toute paire d'équipes s'affrontant deux fois avec pour chacune une réception à domicile. Une saison de WE League commence en automne, à l'instar des calendriers des championnats européens.

L'organisation précise que le nombre actuel de clubs (11) n'est pas définitif. Il est donc à prévoir, qu'à partir de la deuxième saison, d'autres clubs intègrent la WE League.

Avec un nombre impair d'équipes pour cette première saison (2021-2022), la WE League propose qu'à chaque journée, l'équipe professionnelle exempte, participe à la promotion locale du football féminin.

Différences avec la Nadeshiko League

La Nadeshiko League peut être considérée comme semi-professionnelle. Sur les 3 divisions existantes (NL1,NL2,Challenge League), les clubs ne sont pas tous dans un cadre professionnel strict ; en effet, au sein d'un même effectif il est autorisé d'avoir des joueuses sans signature de contrat pro. En WE League, le statut professionnel est plus imprégné puisqu'il est obligatoire d'avoir au moins 10 joueuses[note 2] sous contrat professionnel[note 3] dans l'effectif de tout club[réf. nécessaire].

Une saison de Nadeshiko League se cale sur l'année civile, commençant fin mars et se terminant en octobre ou novembre (selon la densité des rencontres internationales). La saison de WE League commence en septembre pour se terminer, l'année suivante, au printemps (avec 11 clubs actuellement) voire début de l'été dans le cas de l'extension possible à des clubs supplémentaires. L'organisation anticipe les difficultés météorologiques hivernales (fort enneigement sur la côte nord-ouest notamment) et prévoit un ajustement de planning pour les clubs septentrionaux (possibilité de jouer sur terrain neutre, permutation de matches aller-retour , etc.).

Fin et 2020, l'équipe fraîchement championne de Nadeshiko League 1 représente le Japon, dans la récente compétition continentale des clubs champions. La WE League devenant le plus haut niveau des clubs de football féminins au Japon, ce devrait être désormais ses équipes qui représenteront le Japon face aux autres meilleurs clubs féminins d'Asie (confédération de l'AFC).

Saison inaugurale 2021-2022

Pour ouvrir ce championnat, mise en place d'une pré-saison de février à dont le format est toujours à l'étude en .

Les 11 clubs précurseurs
Club Division en 2020 Filiation éventuelle avec club de J-League Année de fondation de l'équipe féminine Nom(s) et origine de l'équipe
Mynavi Vegalta Sendai Ladies NL1 Vegalta Sendai 2012 section féminine créée ex nihilo par Vegalta Sendai
Urawa Reds Ladies NL1 Urawa Red Diamonds (depuis 2005) 1998 Urawa Reinas FC jusqu'en 2001, puis Saitama Reinas FC jusqu'en 2004
Omiya Ardija (nom définitif en suspens) - Omiya Ardija (dès 2021) 2021 section féminine basée sur l'ossature du FC Jumonji Ventus (club de NL2)
Chifure AS Elfen Saitama NL2 club féminin autonome 1985 AS Elfen Sayama FC (2002-2013)
JEF United Chiba Ladies NL1 JEF United Ichihara Chiba 1992 section féminine créée ex nihilo par JEF United Ichihara Chiba
Nippon TV Beleza NL1 Tôkyô Verdy (depuis 1981) 1981 Yomiuri SC Ladies à sa création puis NTV Beleza par la suite
Nojima Stella Kanagawa Sagamihara NL1 club féminin autonome 2012 Nojima Stella Kanagawa (2012-2013)
AC Nagano Parceiro Ladies NL2 AC Nagano Parceiro (depuis 2010) 2000 Ohara Gakuen JaSRA Ladies SC jusqu'en 2009
Albirex Niigata Ladies NL1 Albirex Niigata 2002 section féminine créée ex nihilo par Albirex Niigata
INAC Kobe Leonessa NL1 club féminin autonome 2001 INAC Leonessa (2001-2008)
Sanfrecce Hiroshima (nom définitif en suspens) - Sanfrecce Hiroshima (dès 2021) 2021 section féminine créée ex nihilo par Sanfrecce Hiroshima

Palmarès

Localisation des principaux clubs évoluant en Nadeshiko League.
Localisation des principaux clubs évoluant en Nadeshiko League.
Palmarès[4]
Saison Champion Saison Champion
Nadeshiko League WE League
1989-1990 Suzuyo Shimizu FC Lovely Ladies 2021-2022 INAC Kobe Leonessa
1990-1991 Yomiuri Beleza[5]
1991-1992 Yomiuri Beleza
1992 Yomiuri Beleza
1993 Yomiuri Beleza
1994 Matsushita Panasonic Bambina LSC
1995 Prima Ham FC Kunoichi
1996 Nikko Securities SC Dream Ladies
1997 Nikko Securities SC Dream Ladies
1998 Nikko Securities SC Dream Ladies
1999 Prima Ham FC Kunoichi
2000 NTV Beleza
2001 NTV Beleza
2002 NTV Beleza
2003 Tasaki Perule FC
2004 Saitama Reinas FC
2005 NTV Beleza
2006 NTV Beleza
2007 NTV Beleza
2008 NTV Beleza
2009 Urawa Red Diamonds Ladies
2010 NTV Beleza
2011[6] INAC Kobe Leonessa
2012 INAC Kobe Leonessa
2013 INAC Kobe Leonessa
2014 Urawa Red Diamonds Ladies
2015 NTV Beleza
2016 NTV Beleza
2017 NTV Beleza
2018 NTV Beleza
2019 NTV Beleza
2020 Urawa Red Diamonds Ladies

Notes et références

Notes

  1. De fait, la WE League s'établit hiérarchiquement au-dessus de la Nadeshiko League
  2. dont 5 en contrat Pro A
  3. salaire annuel brut au minimum à 2 700 000

Références

  1. (ja) « 日本初の女子プロサッカーリーグが2021年秋開幕 名称は『WEリーグ』に決定! », sur JFA|公益財団法人日本サッカー協会 (consulté le )
  2. (ja) « WEリーグ、17団体が入会申請 », sur JFA|公益財団法人日本サッカー協会 (consulté le )
  3. (ja) « 女子サッカー TOP|JFA|公益財団法人日本サッカー協会 », sur JFA|公益財団法人日本サッカー協会 (consulté le )
  4. (en) Hans Schöggl, « Japan - List of Women Champions », sur rsssf.com (consulté le )
  5. Ancien nom du NTV Beleza
  6. « Un champion et des tensions », sur fr.fifa.com, (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Championnat du Japon féminin de football
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on