Chant des regrets éternels - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Chant des regrets éternels.

Chant des regrets éternels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Statue moderne de Yang Guifei.
Statue moderne de Yang Guifei.

Le Chant des regrets éternels ou Chant de l'éternel regret (長恨歌) est une longue ballade chinoise du poète Bai Juyi (白居易). Elle évoque l'histoire d'amour entre l'empereur Minghuang et sa concubine favorite Yang Guifei (719-756).

Traductions

  • Paul Demiéville, Anthologie de la poésie chinoise classique, Paris, Éditions Gallimard, 1962, pages 313-321 (publié sous les auspices de l'UNESCO dans le cadre de la Collection UNESCO d'œuvres représentatives). L'ouvrage reproduit une traduction anonyme du « Chant de l'éternel regret » précédemment publiée dans Études françaises (revue dirigée par André d'Hormon), deuxième année, numéro 8, Pékin, .
  • Chant des regrets éternels et autres poèmes, choix, traduction du chinois et présentation par Georgette Jaeger, édition bilingue, Éditions de la Différence, coll. « Orphée », Paris, 1992 — Chant des regrets éternels, p. 24-37.
  • Maurice Coyaud, Anthologie de la poésie chinoise classique, édition bilingue, Les Belles Lettres, 2009 — Chant des regrets éternels, p. 144-151.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Chant des regrets éternels
Listen to this article