Charles Jacobs (football) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Charles Jacobs (football).

Charles Jacobs (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Charly Jacobs
Biographie
Nationalité
Belge
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu Charleroi (Belgique)
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Lieu Charleroi (Belgique)
Taille 1,69 m (5 7)
Période pro. 1967 - 1982
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1967-1968
Olympic CC
 ? ( ?)
1968-1972
AA Louvièreoise
 ? ( ?)
1972-1982
Charleroi SC
 ? ( ?)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1979
Belgique
1 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Charles Jacobs (Charleroi, - ), plus souvent appelé Charlie Jacobs ou Charly Jacobs, est un joueur de football belge.

Évoluant au poste d’attaquant, il se mit régulièrement en évidence, malgré sa petite taille, par un engagement et une vivacité qui lui valent le surnom de « Charlie la Foudre ».

Carrière

Charly Jacobs débuta dans sa ville natale, à l’Olympic Club de Charleroi. Arrivé en équipe « Premières » en 1967, il n'apparut que lors de rencontres amicales et ne joua pas durant le championnat que le club termina à la dernière place de la Division 1. Il fut alors transféré, avec trois autres « Dogues » (A. Gorez, Debacq et A. Végis) vers à l’AA Louviéroise qui militait, à l'époque, en Division 2.

Avec les « Loups », Jacbos fut sacré deux fois meilleur buteur de la Division 2. Ces performances lui valurent un transfert retour vers Charleroi, mais cette fois au Sporting. La saison suivant le départ de Jacobs, la RAAL bascula en D3.

Ce fut sous le maillot des Zèbres que Jacobs se fit une jolie réputation. Il devint rapidement la coqueluche des supporters qui lui donnèrent le surnom de Charlie-la-Foudre.

Diable rouge

En , Charly Jacobs réalisa une prestation éblouissante en championnat lors de la venue d’Anderlecht, renvoyé sèchement 4-1. Jacobs avait pris deux buts à son compte et délivré la passe décisive d’un 3e inscrit par un jeune débutant nommé Alex Czerniatynski. Impressionné, le sélectionneur fédéral Guy Thys appela Jacobs qui fut aligné contre l’Autriche dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 80. Malgré une prestation correcte, cette « cape » demeura la seule du petit attaquant carolo.

Fausse annonce

En , son décès fut annoncé par erreur par plusieurs médias. Hélas, ce fut prémonitoire puisqu’en , Charlie Jacobs s’éteignit brusquement.

Palmarès

Notes et références


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Charles Jacobs (football)
Listen to this article