Charrua (revue) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Charrua (revue).

Charrua (revue)

Charrua (« charrue ») est une revue littéraire mozambicaine de langue portugaise publiée par l'Association des écrivains mozambicains (AEMO) entre juin 1984 et décembre 1986[1] et dont sont issus de nombreux auteurs de la génération post-indépendance. Outre les fondateurs Eduardo White et Juvenal Bucuane, on compte parmi les contributeurs des noms tels que Hélder Muteia, Ungulani Ba Ka Khosa, Tomás Vieira Mário (Tomás Vimaró) ou Marcelo Panguana[2].

Eduardo White[3], qui avait réussi à obtenir de l'ambassade du Portugal les 20 000 meticais nécessaires à son lancement[4], y fut très influent.

Charrua est parfois présentée comme un bimensuel, mais sa publication fut irrégulière[1].

À l'occasion de son 30e anniversaire, en 2016, une édition commémorative réunissant les huit numéros est publiée à Maputo par les éditions Alcance[1].

Notes et références

  1. a b et c (en) « Charrua : revista literária. », Stanford Libraries [1]
  2. (pt) Juvenal Bucuane, « A reinvenção do ser - e a dor da pedra », O País, 12 février 2019 [2]
  3. (pt) « Eduardo White: “Há muitos escritores pedantes”. Entrevista a Eduardo White » (2012), Literatas [3]
  4. (pt) Eduardo Quive, « Eduardo White sobre os 30 anos da AEMO : "não conheço a AEMO" », Literatas, no 51, 5 septembre 2012 [4]

Annexes

Bibliographie

  • (pt) Patrick Chabal, Vozes moçambicanas : literatura e nacionalidade, Lisboa, Vega, 1994, 349 p. (ISBN 972-699-438-1)
  • Michel Laban, « Écrivains et pouvoir politique au Mozambique après l’Indépendance », Lusotopie, II, 1995, p. 171-180, [lire en ligne]
  • (pt) Jose N. Ornelas, «  Mia Couto no Contexto da Literatura Pós-colonial de Moçambique », Luso-Brazilian Review, Vol. 33, No. 2, p. 37-52, [lire en ligne]
  • (en)(pt) Jorge Rebelo (et al.), “Charrua” and Beyond / Para Alem de “Charrua”: The Poetry of Independent Mozambique, Heaventree Press, 2007, 50 p. (ISBN 978-1906038175)

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Charrua (revue)
Listen to this article