Cho Byung-hwa - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Cho Byung-hwa.

Cho Byung-hwa

Cho Byung-hwa
Nom de naissance Cho
Naissance
Anseong
Décès (à 81 ans)

Cho Byung-hwa (hangeul: 조병화), né le à Anseong, dans la province de Gyeonggi-do et décédé le , est un poète et essayiste sud-coréen[1].

Biographie

Cho Byeong-hwa a multiplié les activités dans le monde littéraire, en étant notamment poète, essayiste, critique, il s'est essayé également à la peinture. Cho est né à Anseong, dans la province de Gyeonggi, pendant la période de la colonisation japonaise en Corée. Il est diplômé de l'école Gyeongseong à Séoul. En 1945, il termine ses études à l'université d'éducation Tokyo avec pour spécialité la physique. Il enseigne ensuite à l'école primaire d'Incheon puis dans des lycées à Séoul. Après ces années d'enseignement dans le secondaire, il devient professeur des universités notamment à l'université Kyung Hee. En 1981, il dirige le département de lettres de l'université Inha[2].

Œuvre

Cho Byeong-hwa fait son entrée dans le monde littéraire en 1949, avec son recueil de poèmes intitulé L'Héritage dont je souhaite me débarrasser (Beorigosipeun yusan). Ses travaux les plus anciens traitent des thèmes de l'amour, du destin, de la joie, de la tristesse de l'homme moderne avec des formes d'écritures standards. Cho a publié plus de 40 recueils de poèmes, en plus de ses écrits en prose[3].

Cho Byng-hwa fut un auteur très prolifique qui a privilégié une écriture simple, proche de la conversation. Il s'est ainsi éloigné des poésies obscures ou des écrits les plus modernes, cette approche par la simplicité lui a permis de faire connaître sa poésie à un grand nombre de lecteurs. Il a également publié 4 livres théoriques sur la poésie, incluant Si la nuit s'en va, le matin arrive (Bami gamyeon achimi onda), et une trentaine d'essais[3].

En 1974, il remporte le prix de l'Association des poètes coréens[4].

Bibliographie (partielle)

  • 하루만의 위안 Consolation pour juste une journée
  • 사랑이 가기 전에 Avant que l'amour ne parte
  • 기다리며 사는 사람들 Ceux qui vivent en attendant
  • 공존의 이유 La raison de la coexistence
  • 내일 어느 자리에서 Demain, quelque part
  • 먼지와 바람 사이 Entre la poussière et le vent
  • 창안에서 창밖에서 À l'intérieur de la fenêtre, à l'extérieur de la fenêtre
  • 안개로 가는 길 La Route vers le brouillad
  • 머나먼 약속 Promesse éloignée
  • 어두운 밤에도 별은 떠서 Les étoiles se lèvent aussi dans les nuits sombres
  • 지나가는 길에 En passant
  • 후회 없는 고독 Une solitude sans regret
  • 타향에 핀 작은 들꽃 Quelques petites fleurs sauvages qui s'ouvrent dans un pays étranger

Références

  1. "조병화" biographical PDF available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  2. (en) Kim, Jae-hong, Who's who in Korean literature, Séoul, Hollym, , 32–34 p. (ISBN 1-56591-066-4), « Cho, Byung-hwa »
  3. a et b "Cho Byeonghwa" LTI Korea Datasheet available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  4. (ko) « 역대 수상자 », sur koreapoet.org (consulté le ).


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Cho Byung-hwa
Listen to this article