Christl Mardayn - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Christl Mardayn.

Christl Mardayn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Christl Mardayn est une actrice, chanteuse et pédagogue autrichienne, de son vrai nom Anna Christina Maria Mardein, née le à Vienne (alors dans l'Empire d'Autriche-Hongrie), ville où elle est morte le .

Biographie

Après des études musicales, Christl Mardayn (pseudonyme) débute comme chanteuse d'opéra et d'opérette dans les années 1920 (ex. : Le nozze di Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart ; Die schöne Galathee (en) de Franz von Suppé).

Comme actrice, elle joue au théâtre dès la fin des années 1920 et durant les années 1930 (ex. : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou et Émile Moreau), ainsi qu'au cinéma à partir de 1932 (si l'on excepte un petit rôle dans un film muet de 1926).

En tout, elle contribue à vingt-six films jusqu'en 1957, majoritairement allemands et autrichiens (ex. : Les Jeunes Années d'une reine d'Ernst Marischka en 1954, avec Romy Schneider). S'y ajoutent un film français (Le Drame de Shanghaï de Georg Wilhelm Pabst en 1938, avec Raymond Rouleau et Louis Jouvet) et trois coproductions (dont Bel Ami, film franco-germano-autrichien de Louis Daquin en 1955, avec Jean Danet et Anne Vernon pour la version française). Citons encore L'Auberge du Cheval-Blanc de Carl Lamac (1935), adaptation de l'opérette éponyme de Ralph Benatzky, où elle tient le rôle principal de Josepha Vogelhuber.

Son premier mari (épousé en 1929) est l'acteur et réalisateur autrichien Hans Thimig (1900-1991) qu'elle retrouve comme acteur dans le film Les Jeunes Années d'une reine déjà cité et, comme réalisateur, dans trois autres films.

Pendant et après la Seconde Guerre mondiale, Christl Mardayn poursuit sa carrière au théâtre et, dans les années 1960, a également des activités de pédagogue dans sa ville natale. Enfin, elle apparaît à la télévision dans deux téléfilms allemands, respectivement diffusés en 1962 et 1963.

Filmographie

Au cinéma

(films allemands ou autrichiens, sauf mention contraire)

À la télévision

(téléfilms)

  • 1962 : Funken in der Asche de Kurt Wilhelm
  • 1963 : Don Juan kommt zurück de Kurt Wilhelm
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Christl Mardayn
Listen to this article