Cimetière Baïkove - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Cimetière Baïkove.

Cimetière Baïkove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cimetière Baïkove
Байкове кладовище (uk)
Entrée principale du cimetière Baikove
Pays
Commune
Adresse
Baikova Street, Kyiv (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Religion(s)
Superficie
72,47 hectares
Coordonnées
Identifiants
Find a Grave
Localisation sur la carte d’Ukraine
Personnalités enterrées

Le cimetière Baïkove (en ukrainien : Байкове кладовище) est un cimetière de la ville de Kiev, en Ukraine. Il est situé dans le raïon de Holosiiv, dans le sud de la ville. De nombreuses personnalités ukrainiennes y sont enterrées[1].

Histoire

Le cimetière est créé en 1833. Il tire son nom de la résidence Baïkovo toute proche. La partie la plus ancienne du cimetière se trouve au sud de la rue Baïkova, tandis que la plus grande partie du cimetière, datant des années 1880, se trouve au nord de la rue Baïkova.

Le cimetière est partiellement entouré d'un mur et comporte une section orthodoxe, ainsi que deux sections plus petites, catholique et luthérienne.

Sous l'Union soviétique, l'intelligentsia et les classes moyennes et aisées de Kiev se font enterrer au cimetière Baïkove. De nombreuses pierres tombales sont des œuvres d'art, parfois monumentales. Le cimetière est resté un lieu d'inhumation prestigieux après l'indépendance de l'Ukraine[2].

Une église orthodoxe de style byzantin a été construite dans le cimetière entre 1884 et 1889, l'argent provenant de la vente des emplacements. Durant la période soviétique, l'église est préservée en tant que lieu de commémoration pour les cérémonies funéraires. Elle a désormais retrouvé son statut d'église.

En 1975, un crématorium moderne est construit dans la partie ouest du cimetière.

En 2011, un acte de vandalisme est commis sur la tombe de la poétesse Lessia Oukraïnka[3].

Personnalités enterrées

Notes et références

Source

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Cimetière Baïkove
Listen to this article