Club Porvenir Miraflores - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Club Porvenir Miraflores.

Club Porvenir Miraflores

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Porvenir Miraflores
Généralités
Nom complet Club Porvenir Miraflores
Fondation
Disparition 1986
Couleurs Vert et jaune
Stade Estadio Nacional
(45 000 places)
Siège Lima
Palmarès principal
National[1] Championnat du Pérou D2 (2)

Maillots

Kit left arm.png
Kit body.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile


Le Porvenir Miraflores est un club péruvien de football disparu, basé dans le district de Miraflores à Lima.

Histoire

Animateur du championnat du Pérou de 2e division dans les années 1950 et 1960, le Porvenir Miraflores remporte une première fois le tournoi de D2 en 1956 ce qui lui permet d’accéder à l'élite en 1957. Cependant il descend en fin de saison et doit attendre dix ans pour rejouer en D1 à la faveur de son deuxième titre de champion de 2e division en 1966.

Pour sa deuxième participation en 1re division en 1967, le club se renforce avec des joueurs de prestige tels le Brésilien Zózimo, champion du monde 1958, et les Argentins José Varacka et Vladislao Cap[2]. Il atteint la 8e place au classement général de cette saison. Il se maintient en D1 de 1967 jusqu'à sa relégation en 1971.

Rebaptisé en Miraflores Football Club en 1972[3], le club est victime de la suppression du tournoi de D2 entre 1973 et 1982. Il retrouve à nouveau le championnat de D2 en 1983. En 1985, il joue la Copa Perú avant de disparaître définitivement l'année suivante.

Résultats sportifs

Palmarès

Compétitions nationales Compétitions régionales
  • Liga Regional de Lima y Callao (es) (1) :
    • Vainqueur : 1948.

Bilan et records

Personnalités historiques du club

Grands noms

Le Brésilien Zózimo, champion du monde en 1958, est la principale star du club qui compta également dans ses rangs les Argentins José Varacka et Vladislao Cap, tous deux champions d’Amérique du Sud en 1959.

Du côté des joueurs péruviens, on peut citer Moisés Barack - qui deviendra un entraîneur à succès par la suite - ou encore Héctor Bailetti, international péruvien de 1968 à 1973.

Entraîneurs

Annexes

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b (es) Roberto Castro, « Porvenir Miraflores 1967 : Ramillete mundial », sur www.dechalaca.com, (consulté le 20 juillet 2020).
  3. (en) « Miraflores FBC », sur www.globalsportsarchive.com (consulté le 20 juillet 2020).
  4. (es) « Miraflores FBC 1 - Alianza Lima 3 », sur historialblanquiazul.wordpress.com (consulté le 20 juillet 2020).
  5. (es) « Alianza Lima 2 - Miraflores F.C. 3 », sur historialblanquiazul.wordpress.com (consulté le 20 juillet 2020).
  6. (es) « Porvenir Miraflores 0 - Alianza Lima 1 », sur historialblanquiazul.wordpress.com (consulté le 20 juillet 2020).

Liens externes


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Club Porvenir Miraflores
Listen to this article