Club Social y Deportivo Colo-Colo (féminines) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Club Social y Deportivo Colo-Colo (féminines).

Club Social y Deportivo Colo-Colo (féminines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Colo-Colo
Généralités
Nom complet Club Social y Deportivo Colo-Colo
Surnoms Albitas
Fondation (13 ans)
Couleurs Noir et blanc
Stade Estadio Monumental David Arellano
(47 017 '"`UNIQ--ref−00000009 -QINU`"' places)
Siège Avenida Marathón 5300
782-0919 Macul, Santiago
Championnat actuel Primera División femenino
Président
Guillermo Mackenna
Entraîneur
José Letelier
Site web www.colocolo.cl
Palmarès principal
National[2] Championnat du Chili (13)
International[2] Copa Libertadores féminine (1)

Maillots

Kit left arm blackborder.png
Kit body colocolo11h.png
Kit right arm blackborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm whiteborder.png
Kit body.png
Kit right arm whiteborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur

La Club Social y Deportivo Colo-Colo est un club de football chilien, basé dans le quartier de Macul à Santiago possédant une section féminine.

Fondée le , l'équipe féminine de Colo-Colo est avec Everton l'un des clubs les plus importants du pays. Les « Albitas » ont remporté treize championnats du Chili, et ont atteint deux fois la finale de la Coupe du Chili. Au niveau continental, elles ont gagné la Copa Libertadores féminine 2012 et atteint la finale en 2011, 2015 et 2017. C'est l'équipe qui coépte le plus de participations à la compétition (9)[3].

Histoire

La section féminine du club termine l'année 2011 par un troisième titre consécutif de championne du Chili. Elle remporte le tournoi de clôture, en disposant en finale de son rival Everton[4].

Le dimanche 25 novembre 2012, elles remportent leur premier titre continental en triomphant en finale de la Copa Libertadores 2012[5] Colo-colo bat Foz Cataratas aux penalties (4-2, 0-0 après 90 min) et devient ainsi la première équipe non brésilienne à gagner la Copa Libertadores féminine. En décembre, elles gagnent le tournoi de clôture 2012 en battant 1-5 Everton puis 9-0 chez elles.

Colo-colo gagne le tournoi d'ouverture 2013 du championnats du Chili en battant Everton 0-2 à Everton puis 4-0 dans leur stade et devient champion du Chili pour la 6e fois consécutive [6]

Lors de la Copa Libertadores féminine 2013, Colo-colo perd en demi-finale contre Sao Jose (1-1 à la fin du temps réglementaire, 0-3 aux penalties) mais gagne contre Mundo Futuro (équipe bolivienne) 6-3 lors du match de la 3e place.

Palmarès


Compétitions nationales Compétitions internationales

¹ championnat d'ouverture
² championnat de clôture


Personnalités du club

Notes et références

  1. (es) « Menos gente, pero más dinero », El Mercurio,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. (es) reybuitrago, « Algunos números de la Copa Libertadores Femenina 2009-2019 », sur Fémina Fútbol, (consulté le 11 mai 2021)
  4. (es) « Colo Colo consigue el tricampeonato del fútbol femenino tras derrotar agónicamente a Everton », sur www.emol.com (consulté le 31 décembre 2011)
  5. (es) « Colo Colo festejó en la Libertadores Femenina », sur www.conmebol.com, (consulté le 1er décembre 2012)
  6. (es) « ¡Hexacampeonas! », sur www.colocolo.cl,

Lien externe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Club Social y Deportivo Colo-Colo (féminines)
Listen to this article