Colette Flesch - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Colette Flesch.

Colette Flesch

Colette Flesch, née le à Dudelange, est une escrimeuse et femme politique luxembourgeoise.

Comme femme politique, elle sert à de nombreux postes, à la fois au gouvernement et au sein du Parti démocratique et de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe.

Biographie

En tant qu'escrimeuse, Colette Flesch participe en individuel aux Jeux olympiques de 1960, 1964 et 1968[1].

En , elle est élue à la Chambre des députés lors d'une élection anticipée[2]. En 1970, à 32 ans, elle est la première femme élue maire de la ville (bourgmestre) de Luxembourg. Elle reste en poste jusqu'en 1980[3]. Elle est élue à la Chambre des députés de 1969 à 1980, puis de 1984 à 1989 et de 2004 à 2009, et au Parlement européen de 1969 à 1980, de 1984 à 1985, de 1989 à 1990 et de 1999 à 2004[4].

En 1976, elle est la secrétaire générale du Parti démocratique. Elle en devient la présidente de 1981 à 1989.

De 1980 à 1984, elle est la vice-Premier ministre du gouvernement de Pierre Werner : elle est à la fois ministre des Affaires étrangères, du Commerce extérieur, de la Coopération, de l'Économie, des Petites et Moyennes entreprises et de la Justice.

De 1990 à 1999, elle a été la directrice générale de l'Information, de la Communication et de la Culture et à l'Audiovisuel à la Commission européenne[5].

Elle a également été présidente de l'Institut européen des Itinéraires culturels (IEIC).

Références

  1. « Colette Flesch Bio, Stats, and Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le )
  2. « De la pointe de l’épée », sur www.gemengen.lu, (consulté le )
  3. Wellesley Grad obtient le grand travail
  4. « Colette FLESCH | Historique des législatures | Députés | Parlement européen », sur www.europarl.europa.eu (consulté le )
  5. « Commission Européenne - Communiqué de presse », sur europa.eu (consulté le )

Articles connexes

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Colette Flesch
Listen to this article