Compagnie du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Compagnie du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France.

Compagnie du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France

Chemin de fer de Charleroi
à la frontière de France
Création 10 août 1845
Dates-clés 3 novembre 1854
Traité définitif de location au Nord-Belge.
Successeur Nord-Belge

Forme juridique société anonyme
Siège social Bruxelles
 Belgique

La Compagnie du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France était une société anonyme belge concessionnaire de la ligne du même nom en 1845. Elle construit la ligne et l'ouvre à l'exploitation en 1852, avant de la remettre pour un bail de la durée de la concession à la Compagnie du Nord-Belge en 1854.

Histoire

La société anonyme dénommée « Société du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France » est autorisée par l'arrêté royal du [1]. Elle reprend la concession du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France, autorisée le [2].

Le , la société signe un traité provisoire avec la Compagnie des chemins de fer du Nord, elle lui cède à bail sa ligne de Charleroi à Erquelinnes pendant la totalité du temps de la concession, moins un jour[3]. Le terme du bail est prévu le . L'accord prévoit notamment le payement d'un loyer annuel de 293 928 francs et des sommes nécessaires à l'amortissement des actions et obligations émises[4].

Elle met en service la ligne de Charleroi à Erquelinnes le [5].

Le est signé le traité définitif avec le Nord-Belge, une filiale belge des Chemins de fer du Nord, qui exploite la ligne à partir du [6].

Notes et références

  1. Alphonse Courtois, « Société du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France », dans Des opérations de bourse : manuel des fonds publics et des sociétés par actions dont les titres se négocient en France, en Belgique et en Suisse, Guillaumin et Cie, 1856 p. 334 intégral (consulté le 7 avril 2012)
  2. Aristide Piérard, Le pays de Charleroi au point de vue historique, industriel et commercial, Imprimerie Alphonse Deghistelle, 1855, p. 114 intégral (consulté le 7 avril 2012).
  3. Alphonse Courtois, « Compagnie du chemin de fer du Nord : Ligne de Charleroi à Eerquelines », dans Des opérations de bourse : manuel des fonds publics et des sociétés par actions dont les titres se négocient en France, en Belgique et en Suisse, Guillaumin et Cie, 1856 p. 300 intégral (consulté le 7 avril 2012)
  4. R. Demeur, Chemins de fer du Nord, dans Les chemins de fer français en 1860 : Statuts des compagnies, notices historiques-situations financières avec une introduction, 1860 p. 23 intégral (consulté le 7 avril 2012).
  5. (nl) Site archive, Ligne 130A Charleroi Sud - Erquelines lire (consulté le 7 avril 2012).
  6. « Ligne de Charleroi à la frontière de France », dans Chez nous, au Nord-Belge !, les dialogues de Jean-Jacques ou les Mystères de l'exploitation commerciale, édition revue et corrigée (mars 1929) intégral (consulté le 7 avril 2012).

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Compagnie du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France
Listen to this article