Copa Sudamericana - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Copa Sudamericana.

Copa Sudamericana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Copa Sudamericana
Généralités
Sport Football
Création 2002
Organisateur(s) CONMEBOL
Catégorie Continental
Périodicité Annuelle
Nations Amérique du Sud
Participants 30 qualifiés, 34 partants
Statut des participants Professionnel
Site web officiel (es) Site officiel

Palmarès
Tenant du titre
Defensa y Justicia
Plus titré(s)
Boca Juniors
Independiente (2)
Pour la compétition en cours voir :
Copa Sudamericana 2021

La Copa Sudamericana est une compétition internationale de football qui se joue chaque année entre des clubs d'Amérique du Sud et de la CONCACAF. Elle est considérée comme l'équivalent sud-américain de la Ligue Europa. Jusqu'en 2016 tandis que la Libertadores se déroulait généralement entre janvier et juillet, la Sudamericana se tenait entre août et décembre, permettant aux meilleurs clubs du continent de se retrouver deux fois par an. Elle est considérée comme une continuation de la Copa Conmebol. À partir de 2017, la Copa Sudamericana se déroule sur l'ensemble de l'année civile, ce qui empêche les clubs de participer aux deux coupes continentales de clubs.

Le vainqueur de la Copa Sudamericana affronte ensuite, lors de la Recopa Sudamericana, le vainqueur de la Copa Libertadores ainsi que le vainqueur de la Coupe de la Ligue japonaise lors de la Coupe Levain.

Historique

Logo de 2002 à 2010
Logo de 2002 à 2010

La Copa Sudamericana a été créée en 2002 pour remplacer la Copa Conmebol (disputée de 1992 à 1999), la Copa Mercosur et la Copa Merconorte (toutes deux disputées de 1998 à 2001).

La compétition s'est disputée entre équipes d'Amérique du Sud jusqu'en 2004.

Lors de l'édition de 2005, trois équipes de la CONCACAF (DC United (États-Unis), Pumas UNAM (Mexique) et Club América (Mexique)) ont participé au second tour de la compétition.

À partir de 2017 la Conmebol entreprend une réforme des coupes continentales. Dorénavant, elles seront chacune disputées sur l'ensemble de l'année civile (entre janvier et novembre) ce qui veut donc dire qu'une équipe qui participe à la Copa Libertadores ne peut participer à la Copa Sudamericana. À noter qu'à l'image de ce qui se fait en Europe entre la Ligue des champions et la Ligue Europa, dix équipes éliminées en phase de poules de la Copa Libertadores sont dorénavant reversées en phase finale de la Copa Sudamericana.

Déroulement de la compétition

La compétition se déroule en deux tours éliminatoires. Lors du premier tour, les équipes d'un même groupe se rencontrent (par exemple, liste des groupes en 2005 : Argentine – Brésil – Chili / Pérou – Bolivie / Équateur – Uruguay / Paraguay – Colombie /Venezuela). Les équipes qualifiées rencontrent celles d’un autre groupe (club du même pays ou d’un autre pays) ou lors d’un deuxième tour.

Une dernière phase, par matches aller et retour, avec quarts finale, demi-finales et finale permet ensuite de désigner le vainqueur de la coupe.

Nouveau format en 2021

A partir de 2021, il n'y a qu'un tour préliminaire où les équipes rencontrent une autre équipe de la même fédération (excepté les clubs du Brésil et de l'Argentine). Les vainqueurs du premier tour sont rejoint par les équipes du Brésil et de l'Argentine, ainsi que quatre clubs repêchés de la Copa Libertadores, pour participer à une phase de poules (8 poules de quatre équipes).

Les huit premiers de poule sont rejoint par les huit clubs placés à la troisième place des poules de la Copa Libertadores pour jouer les huitièmes de finale.

Palmarès

Édition
Vainqueur Score Finaliste Lieu(x) de la finale
2002 San Lorenzo
4 - 0
0 - 0
Atlético Nacional
Estadio Atanasio-Girardot (Medellín)
Estadio Pedro Bidegain (Buenos Aires)
2003 Cienciano del Cusco
3 - 3
1 - 0
River Plate
Estadio Antonio V. Liberti (Buenos Aires)
Estadio de la UNSA (Arequipa)
2004 Boca Juniors
0 - 1
2 - 0
Bolívar
Estadio Hernando Siles (La Paz)
Estadio Alberto J. Armando (Buenos Aires)
2005 Boca Juniors
1 - 1
1 - 1 (tab 4-3)
UNAM Pumas
Estadio Olímpico Universitario (Mexico)
Estadio Alberto J. Armando (Buenos Aires)
2006 Pachuca
1 - 1
2 - 1
Colo-Colo
Estadio Hidalgo (Pachuca)
Estadio Nacional (Santiago)
2007 Arsenal
3 - 2
1 - 2
América
Estadio Azteca (Mexico)
Estadio Juan Domingo Perón (Avellaneda)
2008 Internacional
1 - 0
1 - 1 ap
Estudiantes
Estadio Ciudad de La Plata (La Plata)
Estádio Beira-Rio (Porto Alegre)
2009 LDU Quito
5 - 1
0 - 3
Fluminense
Casa Blanca (Quito)
Maracanã (Rio de Janeiro)
2010 Independiente
3 - 1
0 - 2 (tab 5-3)
Goiás
Estádio Serra-Dourada (Goiânia)
(Avellaneda)
2011 Universidad de Chile
3 - 0
1 - 0
LDU Quito
Casa Blanca (Quito)
Estadio Nacional (Santiago)
2012 São Paulo
2 - 0
0 - 0
Tigre
Estadio Alberto J. Armando (Buenos Aires)
Estádio do Morumbi (São Paulo)
2013 Lanús
1 - 1
2 - 0
Ponte Preta
Estádio do Pacaembu (São Paulo)
Estadio Ciudad de Lanús (Lanús)
2014 River Plate
1 - 1
2 - 0
Atlético Nacional
Estadio Atanasio-Girardot (Medellín)
Estadio Antonio V. Liberti (Buenos Aires)
2015 Santa Fe
0 - 0
0 - 0 (tab 3-1)
Huracán
Estadio Tomás-Adolfo-Ducó (Buenos Aires)
Estadio El Campín (Bogotá)
2016 Chapecoense
[n 1]
Atlético Nacional
Estadio Atanasio-Girardot (Medellín)
Estádio Couto Pereira (Curitiba)
2017 Independiente
2 - 1
1 - 1
Flamengo
Estadio Libertadores de América (Avellaneda)
Maracanã (Rio de Janeiro)
2018 Athletico Paranaense
1 - 1
1 - 1 (tab 4-3)
Atlético Junior
Estadio Metropolitano (Barranquilla)
Arena da Baixada (Curitiba)
Finale unique
2019 Independiente del Valle
3 - 1
CA Colón
Estadio Defensores del Chaco (Asuncion)
2020 Defensa y Justicia
3 - 0
Lanús
Stade Mario-Alberto-Kempes (Cordoba)
  1. Vainqueur désigné pour cause exceptionnelle

Édition 2016

Le vol 2933 de LaMia Airlines s'est écrasé le , lors d'une liaison entre Santa Cruz de la Sierra en Bolivie et Medellín en Colombie, avec 78 personnes à son bord, dont l'équipe de football brésilienne de Chapecoense qui s'apprêtait à disputer le match aller de la finale de la Copa Sudamericana 2016 face à l'Atlético Nacional.

À la suite du crash, la finale de l'épreuve, prévue les et , est reportée à une date indéterminée. L'adversaire de la finale, l'Atlético Nacional (qui a déjà gagné la Copa Libertadores la même année), demande même formellement à la CONMEBOL d'attribuer le titre à l'équipe de Chapecoense, en hommage aux membres de l'équipe disparus.

Le jour même, les autorités brésiliennes annoncent un deuil national de trois jours. Michel Temer, président du Brésil, déclare : « Je veux exprimer ma solidarité en ce triste moment où la tragédie déchire des dizaines de familles brésiliennes. Le gouvernement fera tout ce qu'il peut pour soulager la douleur des amis et de la famille du sport et du journalisme ».

La CONMEBOL finira par accéder à la demande de l'Atlético Nacional et décerne, le , la Copa Sudamericana 2016 à Chapecoense.

Performances

Par club

Équipe Vainqueur Finaliste Année vainqueur Année finaliste
Boca Juniors
2 0 2004 et 2005
Independiente
2 0 2010 et 2017
LDU Quito
1 1 2009 2011
River Plate
1 1 2014 2003
Lanús
1 1 2013 2020
San Lorenzo
1 0 2002
Cienciano del Cusco
1 0 2003
Pachuca
1 0 2006
Arsenal
1 0 2007
Internacional
1 0 2008
Universidad de Chile
1 0 2011
São Paulo
1 0 2012
Santa Fe
1 0 2015
Chapecoense
1 0 20161
Athletico Paranaense
1 0 2018
Independiente del Valle
1 0 2019
Defensa y Justicia
1 0 2020
Atlético Nacional
0 3 2002, 2014 et 20161
Bolívar
0 1 2004
UNAM Pumas
0 1 2005
Colo-Colo
0 1 2006
América
0 1 2007
Estudiantes
0 1 2008
Fluminense
0 1 2009
Goiás
0 1 2010
CA Tigre
0 1 2012
Ponte Preta
0 1 2013
Huracán
0 1 2015
Flamengo
0 1 2017
Atlético Junior
0 1 2018
CA Colón
0 1 2019

1 Vainqueur désigné pour cause exceptionnelle

Par pays

Nation Vainqueur Finaliste
 Argentine
9 6
 Brésil
4 4
 Équateur
2 1
 Mexique
1 2
 Colombie
1 4
 Chili
1 1
 Pérou
1 0
 Bolivie
0 1

Meilleurs buteurs par année

Année Joueur Club Buts
2002
Rodrigo Astudillo
Gonzalo Galindo
Achille Webo
San Lorenzo
Bolívar
Nacional
4
2003
Germán Carty
Cienciano del Cusco
6
2004
Horacio Chiorazzo
Bolívar
5
2005
Bruno Marioni
Tigres UNAM
7
2006
Humberto Suazo
Colo-Colo
10
2007
Ricardo Ciciliano
Millonarios
6
2008
Alex
Nilmar
Internacional
Internacional
5
2009
Claudio Bieler
LDU Quito
8
2010
Rafael Moura
Goias
8
2011
Eduardo Vargas
Universidad de Chile
11
2012
Jonathan Fabbro
Carlos Núñez
Fábio Renato
Wason Rentería
Michael Ríos
Cerro Porteño
Liverpool
LDU Loja
Millonarios
Universidad Católica
5
2013
Enner Valencia
Emelec
5
2014
Miler Bolaños
Andrés Vilches
Emelec
Huachipato
5
2015
Ramón Ábila
Miller Bolaños
Wilson Morelo
José Ariel Núñez
Huracán
Emelec
Santa Fe
Club Olimpia
5
2016
Miguel Borja
Cecilio Domínguez
Atlético Nacional
Cerro Porteño
6
2017
Luis Rodríguez
Jhon Cifuente
Felipe Vizeu
Atlético Tucumán
Universidad Católica
Flamengo
5
2018
Nicolás Benedetti
Pablo
Deportivo Cali
Athletico Paranaense
5
2019
Silvio Romero
Independiente
5
2020
Braian Romero
Defensa y Justicia
10

Retransmission

Notes et références


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Copa Sudamericana
Listen to this article