Cornelia Paczka-Wagner - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Cornelia Paczka-Wagner.

Cornelia Paczka-Wagner

Cornelia Paczka
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Lieux de travail
Père

Cornelia Paczka-Wagner (née le à Göttingen et morte après 1930[1]) est une artiste peintre, graphiste et sculptrice allemande.

Biographie

Cornelia Wagner est née à Göttingen le , dans une famille bourgeoise éduquée. Son père, Adolph Wagner[2] était un économiste réputé. En 1885/1886 elle étudie chez Karl Stauffer-Bern[3] à l'école de dessin et de peinture de l'association des femmes artistes de Berlin[4] où elle côtoie Käthe Kollwitz. Ensuite, elle étudie à l'Académie royale des beaux-arts à Munich chez Johann Caspar Herterich et dans une école privée à Paris[5].

En 1888, elle s'installe à Rome, pour continuer sa formation artistique. Elle épouse en 1890 le peintre hongrois Franz (Ferenc) Paczka, (1856-1925)[6]. À partir de 1891, elle a des contacts avec Max Klinger[7] et pose souvent comme modèle pour lui[8]. Elle est également amie avec Karl Stauffer-Bem. En 1894, elle part avec son mari pour Madrid et, à partir de 1895, ils sont actifs à Berlin. Cornelia Paczka-Wagner a été membre de l'Association des femmes artistes de Berlin (VdBK) de 1896 à 1930.

Cornelia Paczka-Wagner a créé des œuvres très personnelles et techniquement accomplies dans le style du symbolisme et de l'art déco. Elle traite principalement des représentations de la femme par allégorie et idéalisation. L'artiste a également créé des peintures murales et des fontaines.

Elle a reçu de nombreux prix, dont la médaille de bronze à Paris (1900) et le prix d'honneur du Salon international du livre et du graphisme à Leipzig (1914).

Elle est membre du Deutsche Lyceum Club et de l'Association des graphistes[9].

Expositions

Cornelia Paczka-Wagner a exposé à Berlin, Budapest, Hanovre, Francfort-sur-le-Main, Munich et Dresden :

  • 1910 : Biennale di Venezia, Venise[10],
  • 1926 : Grande Exposition d'art de Berlin, Berlin, avec l’œuvre Großer Frauenbrunnen.

Œuvres

  • Musik der Glücklichen, Graphique, avant 1899[11]
  • Mädchentanz, dessin, avant 1899
  • Femme au bouquet, huile sur toile, 89 × 74 cm, 1906
  • Femme brodant, huile sur toile, 58 × 45 cm, entre 1900 et 1939[12]
  • Wille zum Werk !, autoportrait, plume/encre sur papier, 29,8 × 43,9 cm, 1916, Bibliothèque et Collection d'art de l'Association des artistes femmes de Berlin, en 1867[13],
  • Juni-Morgen, huile sur toile, 92 × 76
  • Spielende Kinder auf Sommerwiese, huile sur bois, 38 × 48 cm, 1932
  • Mutter mit zwei Kindern, huile sur carton, 75 × 91, 1933

Bibliographie

  • Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart Généralités. Fondée par Ulrich Thieme et Felix Becker.
  • Rosemary Betterton: Women artists, modernity and suffrage cultures in Britain and Germany 1890-1920. Dans: Katy Deepwell (Éd.): Women Artists and Modernisme. Manchester University Press, Manchester, 1998, (ISBN 0-7190-5081-2), p. 18-35, p. 26 (Google books).
  • Renate Hartleb: Max Klinger und Cornelia Paczka-Wagner. Eine römische Beziehung. Dans: Hans-Werner Schmidt, Jeannette Stoschek (Éd.): Max Klinger „der große Bildner und der größre Ringer …“ Deutscher Kunstverlag, Berlin, 2012, (ISBN 978-3-422-07143-8), p. 34-51.
  • Käthe, Paula und der ganze Rest. Ein Nachschlagewerk (Künstlerinnenlexikon). Éd. Association des Artistes femes de Berlin, en Collaboration avec la Berlinische Galerie. Kupfergraben, Berlin, 1992, (ISBN 3-89181-411-9).
  • Gisela Breitling (Red.): LDas verborgene Museum. Teil 1: Dokumentation der Kunst von Frauen in Berliner öffentlichen Sammlungen. Exposition de la Nouvelle Société des Beaux-Arts. Hentrich, Berlin, 1987, (ISBN 978-3-926175-38-0).

Sources

  1. Cornelia Paczka-Wagner sur rkd.nl (en néerlandais)
  2. Berlin et les Berlinois.
  3. Ursula Köhler-Lutterbeck, Monika Siedentopf : Lexique de 1 000 Femmes.
  4. (de)Lexikon
  5. Anja Cherdron : "Prometheus war nicht ihr Ahne".
  6. Annette Dorgerloh: (de)Künstlerehepaare dans la Sécession Berlinoise Dans: Les Femmes, L'Art Et La Science. Revue d'études de Genre et de Culture visuelle. no 25. Jonas, Marburg, 1998, (ISSN 0935-6967), p. 48-56.
  7. Anne-Katrin Sors (Éd.
  8. Marsha Morton: Max Klinger and Wilhelmine Culture: On the Threshold of French Modernisme.
  9. (de) « Du hast nach Paczka-Wagner gesucht - VdBK1867 », sur VdBK1867 (consulté le 2 avril 2018)
  10. Cornelia Paczka-Wagner sur artfacts.net
  11. Adolf Rosenberg: Berlin Kunstleben en Hiver. Dans: Berlin Architekturwelt. cahier 12, 1899, p. 383-400, ici P. 400 (PDF; 27,8 Mo)
  12. Femme brodant sur fr.artquid.com
  13. Volonté à l'Œuvre! sur vdbk1867.de
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Cornelia Paczka-Wagner
Listen to this article