Coupe Charles Drago 1957 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coupe Charles Drago 1957.

Coupe Charles Drago 1957

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coupe Charles Drago 1957
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ligue nationale de football
Édition 5e
Lieu(x)
France
Date Saison 1956-1957
Participants 30
Épreuves 6 tours au total, 32 rencontres disputées
Site(s) Terrains des clubs participants, finale au Parc des Princes

Navigation

La cinquième édition de la Coupe Charles Drago est organisée durant la deuxième partie de la saison 1956-1957 par la Ligue nationale de football pour les clubs professionnels français, et se déroule sur une période de janvier à juin. La compétition oppose les clubs éliminés de la Coupe de France de football avant les quarts de finale.

Les 30 clubs participants

Division 1 Division 2


Premier tour

Les matchs se déroulent sur le terrain du premier club cité, sauf note contraire. En cas de match nul, le match est rejoué.

Les clubs participants ont été éliminés en trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France, à l'exception du Havre AC, du SO Montpellier, du CA Paris, du Red Star, du Stade français et de l'AS Troyenne et Savinienne, éliminés au tour précédent.

Matchs disputés le sauf note contraire.

Equipe 1 Score Equipe 2 Notes
FC Rouen (D2) 2 - 1 a.p. Le Havre AC (D2) Disputé le 31 janvier
Red Star Olympique (D2) 1 - 2 AS Troyenne et Savinienne (D2) Disputé le 2 février
SC Toulon (D2) 4 - 1 SO Montpellier (D2)
AS Aix-en-Provence (D2) 2 - 1 FC Sète (D2) Disputé à Valence
Stade français (D2) 1 - 2 RCFC Besançon (D2) Disputé à Maisons-Alfort
CA Paris (D2) 1 - 2 CO Roubaix-Tourcoing (D2) Disputé à Vincennes

Deuxième tour

Les matchs se déroulent sur le terrain du premier club cité, sauf note contraire. En cas de match nul, le match est rejoué.

Aux six clubs qualifiés à la suite du premier tour se joignent les clubs professionnels éliminés en seizièmes de finale de la Coupe de France : Alès, AS Béziers, Lens, Marseille, Metz, Nantes, le RC Paris, Reims, Rennes, Saint-Étienne, Strasbourg et Valenciennes.

Matchs disputés le , sauf note contraire.

Equipe 1 Score Equipe 2 Notes
AS Aix-en-Provence (D2) 2 - 2 a.p. RC Lens (D1) Disputé le 2 mars
CO Roubaix-Tourcoing (D2) 4 - 1 AS Saint-Étienne (D1)
FC Rouen (D2) 4 - 3 a.p. Stade de Reims (D1)
RCFC Besançon (D2) 1 - 4 RC Paris (D1)
AS Béziers (D2) 0 - 1 Olympique de Marseille (D1) Disputé à Limoges
Olympique d'Alès (D2) 1 - 0 Stade rennais UC (D1)
FC Metz (D1) 2 - 0 AS Troyenne et Savinienne (D2)
FC Nantes (D2) 2 - 3 RC Strasbourg (D1)
SC Toulon (D2) 2 - 2 a.p. US Valenciennes-Anzin (D1)
  • Matchs à rejouer
RC Lens (D1) 1 - 0 AS Aix-en-Provence (D2) Disputé le 13 mars
US Valenciennes-Anzin (D1) 2 - 1 SC Toulon (D2) Disputé le 20 mars

Troisième tour

Les matchs se déroulent sur le terrain du premier club cité, sauf note contraire. En cas de match nul, le match est rejoué.

Aux neuf clubs qualifiés à la suite du deuxième tour se joignent les clubs professionnels éliminés en huitièmes de finale de la Coupe de France : Grenoble, Lyon, Monaco, Nancy, Perpignan et Sochaux.

Le total de clubs engagés étant impair, un club est exempté. Il s'agit du FC Metz.

Matchs disputés le sauf note contraire.

Equipe 1 Score Equipe 2 Notes
CO Roubaix-Tourcoing (D2) 1 - 3 RC Paris (D1) Disputé le 6 avril
FC Perpignan (D2) 1 - 4 Olympique lyonnais (D1) Disputé le 6 avril
AS Monaco (D1) 0 - 1 Olympique de Marseille (D1) Disputé à Nice
FC Rouen (D2) 0 - 3 FC Sochaux-Montbéliard (D1)
Olympique d'Alès (D2) 1 - 2 a.p. RC Strasbourg (D1)
FC Grenoble (D2) 1 - 2 FC Nancy (D1)
US Valenciennes-Anzin (D1) 0 - 2 RC Lens (D1)

Quarts de finale

Les matchs se déroulent sur le terrain du premier club cité, sauf note contraire. En cas de match nul, le match est rejoué.

Matchs disputés le , sauf note contraire.

Equipe 1 Score Equipe 2 Notes
FC Sochaux-Montbéliard (D1) 4 - 1 FC Nancy (D1) Disputé à Metz le 4 mai
Olympique de Marseille (D1) 2 - 2 a.p. RC Strasbourg (D1) Disputé à Lyon
RC Lens (D1) 4 - 3 Olympique lyonnais (D1)
RC Paris (D1) 2 - 3 FC Metz (D1) Disputé le 8 mai
  • Match à rejouer
Olympique de Marseille (D1) 4 - 1 RC Strasbourg (D1) Disputé le 15 mai à Paris

Demi-finales

Les matchs se déroulent sur terrain neutre. En cas de match nul, le match est rejoué.

Matchs disputés le .

Equipe 1 Score Equipe 2 Notes
RC Lens (D1) 3 - 2 a.p. FC Metz (D1) Disputé à Grenoble
Olympique de Marseille (D1) 2 - 0 FC Sochaux-Montbéliard (D1) Disputé à Limoges

Finale

Au terme de cette édition 1957, l'Olympique de Marseille remporte sa première Coupe Drago en battant le RC Lens en finale. Il s'agissait d'une première pour les deux équipes, qui n'étaient alors jamais parvenues à ce stade de la compétition. L'identité du vainqueur ne se dessine qu'en seconde mi-temps, un doublé de Jean-Louis Leonetti et un but de Stanislas Curyl donnant trois buts d'avance à l'OM. Théodore Szkudlapski (dit « Théo ») sauve l'honneur pour Lens. Déjà vainqueur en 1953 sous les couleurs du FC Sochaux-Montbéliard, Jean-Jacques Marcel est le premier joueur a remporter deux fois le trophée.

Olympique de Marseille 3-1 Racing Club de Lens Parc des Princes, Paris
Leonetti But inscrit après 54 minutes 54e But inscrit après 80 minutes 80e
Curyl But inscrit après 63 minutes 63e
(0-0) But inscrit après 84 minutes 84e Théo Spectateurs : 7 626
Arbitrage :
Jacques Devillers
Marcel Domingo, Maurice Gransart, Gunnar Johansson, Jean Palluch, Roger Scotti, Jean Molla, Dominique Rustichelli, Jean-Louis Leonetti, Gunnar Andersson, Jean-Jacques Marcel, Stanislas Curyl.
Entraîneur : Jean Robin
Équipes Arnold Sowinski, Raymond Fiori, Henri Kowal, Kassen Hassouna, Stephan Ziemczak, Xercès Louis, Maryan Wisnieski, Roger Boury, Michel Stievenard, Théo, Egon Jönsson.
Entraîneur : Karel Michlowski

Articles connexes

Source


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coupe Charles Drago 1957
Listen to this article