Coupe continentale de saut à ski - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coupe continentale de saut à ski.

Coupe continentale de saut à ski

La coupe continentale de saut à ski est une compétition internationale de saut à ski de niveau inférieur à la coupe du monde de saut à ski. Elle est organisée par la fédération internationale de ski et se déroule chaque année en plusieurs épreuves organisées dans différents pays.

Cette Coupe concerne tous les coureurs, en particulier les jeunes, qui sont invités à y faire leurs preuves ; en effet, la participation aux épreuves de coupe du monde n'est possible que si le skieur a au préalable marqué au moins un point dans au moins une épreuve de Coupe du monde ou de Coupe continentale au cours des deux années précédentes, sauf exception du « groupe national » qui offre au pays dans lequel se déroule une Coupe du monde de faire participer un contingent de quelques coureurs même sans aucun point, sur un maximum de deux épreuves par pays.

La coupe continentale masculine de saut à ski a lieu depuis l'hiver 1991-1992.

La version féminine Coupe continentale féminine de saut à ski est de 2004 jusqu'à la saison estivale 2011 la compétition féminine de saut à ski de plus haut niveau mondial. Cette série d'épreuves est apparue lors de la saison 2004/2005, le premier concours ayant eu lieu le à Park City[1]. Depuis l'hiver 2011/2012 cette compétition continue d'exister, mais en raison de l'apparition de la coupe du monde féminine[2], elle devient une compétition de niveau moindre, comme son homologue masculine.

Il y a deux classements séparés, une pour la série hivernale et une autre pour la série estivale.

Palmarès hommes(hiver)

Saison Vainqueur Deuxième Troisième
1991/1992
Andi Rauschmeier
Franz Neuländtner
Remo Lederer
1992/1993
Franz Neuländtner
Christian Moser
Christoph Mueller
1993/1994
Ralf Gebstedt
Ronny Hornschuh
Klaus Huber
1994/1995
Olli Happonen
Martin Hoellwarth
Risto Jussilainen
1995/1996
Stein Henrik Tuff
Michael Kury
Hansjoerg Jaekle
1996/1997
Hein-Arne Mathiesen
Simen Berntsen
Roman Krenek
1997/1998
Alexander Herr
Falko Krismayr
Damjan Fras
1998/1999
Roland Audenrieth
Marius Smariset
Wilhelm Brenna
1999/2000
Dirk Else
Georg Spaeth
Dennis Stoerl
2000/2001
Akseli Lajunen
Christoph Grillhoesl
Lassi Huuskonen
2001/2002
Michael Neumayer
Janne Ylijärvi
Joerg Ritzerfeld
2002/2003
Stefan Thurnbichler
Morten Solem
Michael Moellinger
2003/2004
Olav Magne Doennem
Balthasar Schneider
Stefan Kaiser
2004/2005
Anders Bardal
Balthasar Schneider
Stefan Thurnbichler
2005/2006
Anders Bardal
Morten Solem
Mathias Hafele
2006/2007
Balthasar Schneider
Morten Solem
Stefan Thurnbichler
2007/2008
Stefan Thurnbichler
Bastian Kaltenboeck
Lars Bystoel
2008/2009
Stefan Thurnbichler
Lukas Hlava
Christian Ulmer
2009/2010
David Unterberger
Michael Hayboeck
Manuel Fettner
2010/2011
Rok Zima
Mario Innauer
Andreas Wank
2011/2012
Andreas Stjernen
Kenneth Gangnes
Michael Hayböck
2012/2013
Anže Semenič
Fredrik Bjerkeengen
Matic Benedik
2013/2014
Daniel Wenig
Nejc Dezman
Rok Justin
2014/2015
Manuel Fettner
Kenneth Gangnes
Miran Zupančič
2015/2016
Anže Semenič
Clemens Aigner
Karl Geiger
2016/2017
Clemens Aigner
Miran Zupančič
Nejc Dezman
2017/2018
Marius Lindvik
Andreas Wank
David Siegel
2018/2019
Clemens Aigner
Aleksander Zniszczol
Marius Lindvik

Déroulement de la Coupe continentale femmes

Les concours ont lieu chaque année du mois d'août au mois de mars sur trois continents : la majorité en Europe (essentiellement en Allemagne mais aussi en Italie, en Autriche, en Slovénie, en Pologne, en Norvège, en Finlande, en République tchèque), au Japon, aux États-Unis et au Canada.

Les concours se déroulant en période estivale sont organisés sur des tremplins recouverts de plastique. Depuis l'été 2008, cette série de concours estivaux fait l'objet d'un classement de Coupe séparé de la Coupe continentale hivernale.

Déroulement des épreuves femmes

Les concours comptant pour la Coupe continentale féminine de saut à ski se déroulent habituellement sur des « tremplins normaux » de 85 à 109 mètres ou quelquefois sur « tremplins moyens » (moins de 85 mètres)[3], et également quelquefois sur des « gros tremplins », jusqu'à 117 mètres à Vikersund ou Brotterode, et même 128 mètres à Oslo le [4] ; il y a déjà eu d'autres compétitions féminines de saut à ski sur des tremplins plus gros[5], mais ne comptant pas pour la Coupe continentale.

Chaque nation peut inscrire jusqu'à dix sauteuses pour chaque concours, auxquelles peuvent s'ajouter lors de deux concours par saison jusqu'à dix sauteuses du « groupe national » du pays où se situe le concours[6]. Il est fréquent que deux concours soient organisés sur le même tremplin deux jours consécutifs.

La veille d'un jour de concours, ou le même jour juste avant, au moins un saut d'entraînement officiel a obligatoirement lieu. Les sauteuses sont ensuite éventuellement invitées à participer à un saut dit « d'essai ». Toutes participent ensuite à un saut, dans l'ordre inverse du classement de la Coupe à cette date, ou de la saison précédente pour le premier concours de la saison ; l'ordre des sauteuses non classées est déterminé par tirage au sort, s'élancent en premier les éventuelles sauteuses du « groupe national ». Seules les 30 meilleures sont retenues pour effectuer un deuxième saut ; elles s'élancent dans l'ordre inverse du classement du premier saut. Le total des deux sauts est retenu pour déterminer le classement final du concours.

Le classement de la Coupe continentale féminine de saut à ski se fait selon les points marqués par les 30 premières à chaque épreuve, selon ce barème :

Place 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e
Points 100 80 60 50 45 40 36 32 29 26 24 22 20 18 16
Place 16e 17e 18e 19e 20e 21e 22e 23e 24e 25e 26e 27e 28e 29e 30e
Points 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

Palmarès de la coupe continentale hivernale (femmes)

Le podium final de la Coupe Continentale 2009-2010 : 1re : Daniela Iraschko 2e : Ulrike Gräßler 3e : Anette Sagen
Le podium final de la Coupe Continentale 2009-2010 :
1re : Daniela Iraschko
2e : Ulrike Gräßler
3e : Anette Sagen
Saison Première Deuxième Troisième
2004/2005
Anette Sagen
Lindsey Van
Daniela Iraschko
2005/2006
Anette Sagen
Lindsey Van
Jessica Jerome
2006/2007
Anette Sagen
Ulrike Gräßler
Lindsey Van
2007/2008
Anette Sagen
Daniela Iraschko
Jacqueline Seifriedsberger
2008/2009
Anette Sagen
Daniela Iraschko
Ulrike Gräßler
2009/2010
Daniela Iraschko
Ulrike Gräßler
Anette Sagen
2011
Daniela Iraschko
Coline Mattel
Eva Logar
2012
Daniela Iraschko
Sarah Hendrickson
Maja Vtič
2013
Irina Avvakumova
Julia Kykkaenen
Ramona Straub
2014
Nina Lussi
Susanna Forsström
Juliane Seyfarth

Palmarès de la coupe continentale estivale (femmes)

Saison Première Deuxième Troisième
Été 2008
Ulrike Gräßler
Magdalena Schnurr
Izumi Yamada
Été 2009
Ulrike Gräßler
Ayumi Watase
Melanie Faißt
Été 2010
Daniela Iraschko
Jacqueline Seifriedsberger
Coline Mattel
Été 2011
Coline Mattel
Sara Takanashi
Daniela Iraschko
Été 2012
Daniela Iraschko
Jacqueline Seifriedsberger
Anja Tepeš
Été 2013
Ema Klinec
Jessica Jerome
Line Jahr
Été 2014
Sara Takanashi
Sarah Hendrickson
Coline Mattel

Notes et références

  1. (en) Fiche du premier concours de Coupe Continentale féminine à Park-City
  2. (en) Ladies Ski Jumping World Cup calendar and rules.
  3. (en) Les règlements des concours internationaux du ski - Livre III - Saut à ski, paragraphe 411.1
  4. Résultat Oslo 12 mars 2005
  5. Par exemple à Sapporo le 8 mars 2009, (en) résultat du concours sur HS-134.
  6. The host nation Germany uses the maximum quota of ten competitors. They have used there option to nominate a National Group already during the week in Hinterzarten (L'Allemagne nation hôte utilise le quota maximum de dix compétitrices. Ils ont déjà utilisé leur possibilité de désigner un « groupe national » durant la semaine à Hinterzarten), dans (en) Continental Cup in Braunlage opened with a nice party

Annexes

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coupe continentale de saut à ski
Listen to this article