Danijel Ljuboja - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Danijel Ljuboja.

Danijel Ljuboja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Danijel Ljuboja
Biographie
Nationalité
 Serbe

 Français
Nat. sportive
Serbe
Naissance (42 ans)
Lieu Vinkovci (Yougoslavie)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 19982014
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
0
Dinamo Vinkovci
0
NK Osijek
1989
Étoile rouge de Belgrade
1990-1998
FC Sochaux
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1998-2000
FC Sochaux
073 (23)
2000-2004
RC Strasbourg
139 (47)
2004-2005
Paris Saint-Germain
056 0(8)
2005-2009
VfB Stuttgart
040 (13)
2006-2007
Hambourg SV
023 0(6)
2008
VfL Wolfsbourg
010 0(1)
2009-2010
Grenoble Foot
041 (11)
2010-2011
OGC Nice
034 0(6)
2011-2013
Legia Varsovie
078 (30)
2013-2014
RC Lens
033 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2006
Serbie-et-Monténégro
017 0(1)
2006
Serbie
002 0(0)
2003-2006Total019 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Danijel Ljuboja (en serbe en écriture cyrillique : Данијел Љубоја), né le à Vinkovci (Yougoslavie, aujourd'hui Croatie), est un footballeur international serbe qui évoluait au poste d'attaquant.

Il possède également la nationalité française[1].

Biographie

Né à Vinkovci, il commence le football enfant à HNK Cibalia puis à NK Osijek. À 11 ans, il intègre le centre de formation de l'Étoile rouge de Belgrade où il ne reste que six mois. Il intègre le centre de formation du FC Sochaux après y avoir fait un essai. Il franchit les étapes et fait ses débuts en équipe première face à l'Olympique lyonnais, en septembre 1998. Sochaux est relégué en Ligue 2 à l'issue de la saison 1998-99. La saison suivante, il est 2e meilleur buteur de Ligue 2, ce qui ne suffit pas à ramener Sochaux dans l'élite. Il signe au RC Strasbourg à l'été 2000.

RC Strasbourg

Ses débuts à Strasbourg sont difficiles car malgré la victoire en Coupe de France, Strasbourg descend en Ligue 2 et il ne marque que 3 buts en 30 matchs lors de sa première saison. Il retrouve son efficacité en Ligue 2 et marque 15 buts (5e buteur de Ligue 2). La saison 2002-03 permet au RC Strasbourg de se poser en Ligue 1 (13e) et Danijel Ljuboja marque 9 buts. L'année d'après voit l'arrivée de Mamadou Niang avec qui il se révèle comme très complémentaire. En 5 mois, ils inscrivent à eux deux 15 buts. Ce tandem n'est que temporaire car "Ljubo" est prêté 6 mois au PSG.

Espoirs puis désillusions au PSG

Au PSG, Danijel Ljuboja devient vice-champion de France 2003-04 et gagne la Coupe de France. Il marque 12 buts sur toute la saison en championnat (7 à Strasbourg et 5 à Paris). À l'été 2004, il est définitivement transféré au PSG pour 3 millions d'euros. La saison 2004-05 n'est pas une réussite. Avec 2 buts inscrits en 25 matchs, il reste dans l'ombre de Pauleta, le PSG finit 9e du championnat et ne brille pas en Ligue des Champions 2004-2005, en finissant dernier de son groupe derrière le CSKA Moscou, Chelsea et FC Porto.

Expérience mitigée en Bundesliga

En 2005, il est transféré en Allemagne, au VfB Stuttgart où il doit former la ligne d'attaque avec le danois Jon Dahl Tomasson. Il marque 8 buts et le club finit 9e de Bundesliga, mais sur la fin de saison, il entre en conflit avec ses dirigeants et finit la saison en équipe réserve.

Il est malgré cela sélectionné en vue de la Coupe du monde. Dans le groupe C, la Serbie-et-Monténégro perd ses trois matches, dont deux qu'il dispute, entrant en cours de jeu contre les Pays-Bas et l'Argentine.

Lors de la saison 2006-2007, il est prêté à Hambourg SV. Il y marque 5 buts en 17 matchs mais finit à nouveau la saison en équipe réserve car il n'assiste pas aux réunions d'équipe. De retour à Stuttgart où il n'est pas désiré, il refuse une offre de l'AC Sienne alors que les clubs s'étaient mis d'accord. Il ne joue pas pendant six mois et est de nouveau prêté, à Wolfsburg cette fois-ci, en janvier 2008. Il y marque un seul but en championnat, d'une frappe de 30 mètres.

Retour en France

En juillet 2009, L'attaquant serbe s'est engagé pour deux saisons avec Grenoble Foot 38, où il devient très vite indispensable. Le , Danijel Ljuboja joue son premier match avec le GF38 contre l'Olympique de Marseille (0-2) où il rentre à la 54e minute, et le il marque son premier but avec le GF38 contre Boulogne sur mer (2-1) à la 47e minute. Finalement il réussira une belle saison à titre personnel avec 10 buts marqués en 30 titularisations. Cela ne suffira pas pour maintenir le GF 38 en Ligue 1 qui finit à la 20e place, occupée depuis la 4e journée.

Le , il signe pour un an avec l'OGC Nice avec une année supplémentaire en option s'il joue plus de 20 matches dans la saison. Le coût du transfert s'élève à 300 000 [2]. Après une saison mitigée qu'il termine avec 6 buts toutes compétitions confondues, il quitte le club.

Au Legia Varsovie

Ljuboja sous le maillot du Legia Varsovie en 2011.
Ljuboja sous le maillot du Legia Varsovie en 2011.

Le , Danijel Ljuboja signe un contrat d'un an plus une autre année en option au Legia Varsovie en Pologne[3], et découvre ainsi le neuvième club de sa carrière. Il inscrit son premier but face au Górnik Zabrze lors de la deuxième journée du championnat le 12 août. Dès les premières semaines, il se montre décisif et forme un bon duo avec son compatriote Miroslav Radović, milieu offensif du club. Il est même désigné « joueur du mois d'août » par les capitaines et entraîneurs des clubs adverses[4]. Meilleur buteur du club (11 buts en 30 matches d'Ekstraklasa, tous disputés en tant que titulaire), Ljuboja l'emmène avec ses coéquipiers vers la troisième place du classement et la victoire en Coupe de Pologne (3–0 sur le Ruch Chorzów, ouverture du score du Serbe). En Ligue Europa, le parcours du Legia est assez bon, puisqu'après une qualification pour la phase de poules acquise sur le terrain du Spartak Moscou, le club polonais sort de son groupe plutôt facilement et ne s'incline en seizièmes de finale que pour un but d'écart, face au Sporting CP.

Compte tenu de ses bonnes performances, son contrat est prolongé d'un an lors de l'été 2012. Malgré l'arrivée au Legia de Marek Saganowski, Ljuboja joue et score toujours autant lors de la première partie de saison. Meilleur buteur du championnat 2012-2013 durant plusieurs semaines, son impact va toutefois se réduire avec l'arrivée de Vladimer Dvalishvili lors du mercato hivernal, le Legia possédant alors trois buteurs de qualité (12 buts pour Dvalishvili et 10 pour « Sagan » à la fin du championnat). En mai 2013, après la victoire en finale de Coupe de Pologne (compétition qu'il ne dispute pas), Ljuboja est sanctionné par ses dirigeants pour mauvaise conduite, après une soirée trop alcoolisée[5]. Écarté du groupe professionnel[5], il n'y revient que pour faire ses adieux aux supporters[6], qui fêtent l'obtention du titre de champion, lors de la dernière journée. Logiquement après cet épisode, son contrat n'est pas renouvelé.

RC Lens

Le , à 34 ans, il signe un nouveau retour en France et un contrat d'un an avec le Racing Club de Lens, assorti d'une prolongation automatique d'une année en cas de montée en Ligue 1[7].

Le 4 août, à l'occasion de la première journée du championnat de Ligue 2, il inscrit son premier but sur penalty au stade Bollaert-Delelis, qui offre la victoire 1-0 au RC Lens face au CA Bastia[8].

Le , le RC Lens le libère de son contrat.

Le , il annonce sur son compte Twitter qu'il rejoindra le championnat allemand mais décide finalement de mettre un terme à sa carrière football au mois de décembre pour devenir recruteur pour son ancien club du Legia Varsovie[9].

Statistiques

Statistiques de Danijel Ljuboja [10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Serbie-et-Monténégro
Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
1998-1999
FC Sochaux-Montbéliard
Division 1 26 4 2 0 4 1 - - - - - - - 32 5
1999-2000
FC Sochaux-Montbéliard
Division 2 36 16 2 1 3 1 - - - - - - - 41 18
2000-2001
RC Strasbourg
Division 1 30 3 5 3 - - - - - - - - - 35 6
2001-2002
RC Strasbourg
Division 2 38 15 3 2 4 5 1 1 C3 2 2 - - 48 25
2002-2003
RC Strasbourg
Ligue 1 37 9 1 0 - - - - - - - 2 0 40 9
2003-2004
RC Strasbourg
Ligue 1 16 7 1 0 1 0 - - - - - 2 1 20 8
2003-2004
Paris Saint-Germain
Ligue 1 17 5 4 0 - - - - - - - 1 0 22 5
2004-2005
Paris Saint-Germain
Ligue 1 25 2 2 1 2 0 1 0 C1 5 0 5 0 40 3
2005-2006
VfB Stuttgart
Bundesliga 26 8 1 1 - - - - C3 6 4 8 0 41 13
2006-2007
Hambourg SV
(prêt)
Bundesliga 16 5 1 1 - - - - C1 6 0 1 0 24 6
2007-2008
VfL Wolfsbourg
(prêt)
Bundesliga 8 1 2 0 - - - - - - - - - 10 1
2008-2009
VfB Stuttgart
Bundesliga 3 0 1 0 - - - - CI+C3 1+2 0+0 - - 7 0
2009-2010
Grenoble Foot 38
Ligue 1 34 10 2 1 1 0 - - - - - - - 37 11
2010-2011
Grenoble Foot 38
Ligue 2 3 0 - - 1 0 - - - - - - - 4 0
2010-2011
OGC Nice
Ligue 1 30 5 3 1 1 0 - - - - - - - 34 6
2011-2012
Legia Varsovie
Ekstraklasa 30 11 4 2 - - - - C3 12 1 - - 46 14
2012-2013
Legia Varsovie
Ekstraklasa 26 12 - - - - 1 1 C3 5 3 - - 32 16
2013-2014
RC Lens
Ligue 2 30 8 3 0 - - - - - - - - - 33 8
Total sur la carrière 431 121 37 13 17 7 3 2 - 39 10 19 1 546 154

Palmarès

Distinctions personnelles

Notes et références

  • Notes :
  • Références :
  1. « Fiche de Danijel Ljuboja », sur LFP.fr
  2. Ljuboja signe à Nice l'équipe.fr,
  3. (pl) Danijel Ljuboja joueur du Legia ! sur legia.com, le 15 juin 2011.
  4. a et b (pl) Les meilleurs en août sont Mroczkowski et Ljuboja sur ekstraklasa.wp.pl, le 12 septembre 2011.
  5. a et b (pl) Danijel Ljuboja écarté du groupe sur eurosport.onet.pl, le 10 mai 2013.
  6. (pl) Les adieux de Ljuboja à Łazienkowska sur gwizdek24.se.pl, le 28 mai 2013.
  7. Officiel : Danijel Ljuboja pour une saison à Lens sur rclens.fr, le 19 juillet 2013.
  8. Lens - CA Bastia : Une victoire pour débuter sur rclens.fr, le 4 août 2013.
  9. [1] Ljuboja recruteur pour le Legia Varsovie
  10. « Fiche de Danijel Ljuboja », sur footballdatabase.eu
  11. (pl) Ljuboja étranger de l'année au plébiscite « Piłka Nożna » sur legia.net, le 16 février 2013.

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Danijel Ljuboja
Listen to this article