Dirk W. Mosig - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Dirk W. Mosig.

Dirk W. Mosig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dirk W. Mosig
Dirk W. Mosig en 1978.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Yōzan Dirk W. Mosig (né en 1943) est un psychologue, historien, critique littéraire et moine bouddhiste zen connu pour son travail critique sur H. P. Lovecraft.

Biographie

Né en Allemagne, il vit plusieurs années en Argentine avant d'émigrer aux États-Unis. Il obtient un doctorat à l'université de Floride en 1974.[réf. nécessaire]

Entre 1973 et 1978, Mosig publie de nombreux essais sur l'œuvre de Lovecraft.

Toward a Greater Appreciation of H.P. Lovecraft: The Analytical Approach (« Vers une plus grande appréciation de H.P. Lovecraft : L'Approche analytique ») de 1973 est une interprétation psychologique (basée sur les théories de Carl Gustav Jung) de nombreuses histoires de Lovecraft[1].

H. P. Lovecraft: Myth Maker (« H. P. Lovecraft : Faiseur de mythes ») de 1976, essai pionnier et souvent réimprimé, explore la philosophie de l'horreur de Lovecraft, conteste l'interprétation déformée d'August Derleth du cycle des mythes de Lovecraft et met l'accent sur la vision de ce dernier d'un cosmos amoral dans lequel l'humanité a peu d'importance[2].

Dans Lovecraft: The Dissonance Factor in Imaginative Literature (« Lovecraft : Le Facteur de dissonance dans la littérature imaginative ») de 1979, la folie est le résultat d'une dissonance cognitive fatale chez le protagoniste causée par des rencontres avec des horreurs cosmiques qui contredisent la vision du monde du protagoniste (et du lecteur) de l'univers et de ses lois[3].

Plusieurs essais de Mosig évaluent des œuvres indépendantes de Lovecraft telles que Je suis d'ailleurs ou Le Bateau blanc (en) selon une perspective psychanalytique. Un autre analyse son poème The City.

S. T. Joshi déclare un jour que « Dirk Mosig est une figure centrale dans les études lovecraftiennes; et [que] si l'histoire de ce domaine est un jour écrite, il devra y occuper un rôle central[4] ».

Mosig enseigne actuellement la psychologie à l'université du Nebraska à Kearney (en), où il est également engagé dans des recherches sur les guerres puniques et la carrière d'Hannibal.[réf. nécessaire]

Le volume Mosig at Last: A Psychologist Looks at Lovecraft rassemble les articles de Mosig sur Lovecraft précédemment publiés et en ajoute quelques-uns inédits, tels que Life After Lovecraft: Reminiscences of a Non-Entity (réflexions sur sa vie en tant qu'expert de Lovecraft). Growing Up Lovecraftian par sa fille, Laila Briquet-Mosig, est également inclus.

Notes et références

  1. "Toward a Greater Appreciation of H.P. Lovecraft: The Analytical Approach", Whispers 1, No 1 (July 1973), 22-23; reprint in Gahan Wilson, ed. First World Fantasy Awards NY: Doubleday, 1977, pp. 290-301. Collected in Mosig at Last: A Psychologist Looks at H.P. Lovecraft. By Yōzan Dirk W. Mosig. West Warwick, RI: Necronomicon Press, August 1997.
  2. In August Derleth, ed. It miti de Cthulhu. Rome: Fanucci, 1975: 23-31'; Requiem, 2, No 6 (October 1976), 18, 20-21 (as "H. P. Lovecraft: Createur de mythes"; tr. Esther Rochon); Whispers, 3, No 1 (Dec 1976), 48-55 (as "Myth-Maker"). Weird Fiction Times, No 48 (February 1977), pp. 35-44 (as "H. P. Lovecraft Schopfer eines mythos"; tr Heinz W. Kloos). In S.T. Joshi, H.P. Lovecraft: Four Decades of Criticism. Athens, Ohio University Press, 1980, pp. 104-12. In Franz Rottensteiner, ed. Uber H. P. Lovecraft. Frankfurt am Main: Suhrkamp, 1984; revised ed as H. P. Lovecraft kosmische Graeun. Frankfurt am main: Suhrkamp, 1997 (as "H. P. Lovecraft: Mythenschopfer"; in Gianni Pilo and Sebastiano Fusco, Tutto lovecraft. Rome: Fanucci (1987-1995, 12 vols) - see Vol 3 (Xinaian: Il ciclo de Cthulhu, Volume Terzo, 1928-1930)(Jan 1988) (as "Verso una maggiore comprehensione de H. P. Lovecraft: l'approccio analitico". Collected in Mosig at Last: A Psychologist Looks at H.P. Lovecraft. By Yōzan Dirk W. Mosig. West Warwick, RI: Necronomicon Press, August 1997. Richard Huber has taken issue with some of Mosig's conclusions in "A Critical Review of Professor Dirk Mosig's 'Myth Maker,'" in Huber's H.P. Lovecraft: Out for Blood. Columbia, MD: Blackstone Publications, 1984, pp 1-5.
  3. The Platte Valley Review 7, No.1 (1979): 129-44 (Kearney State College Press); Gothic 1, No 1 (June 1979): 20-26; Crypt of Cthulhu 33 (Lammas 1985): 12-23; German translation: "Lovecraft: Der Dissonanz-Faktor in der Phantastischen Literatur" (1979), in H.P. Lovecraft - Stadt ohne Namen, Frankfurt am Main: Suhrkamp Verlag (1981); in Works of H. P. Lovecraft ed by Sadao Miyakabe and Shiro Nachi. Takyo: Kousho-Kankohkai, 1984-85 . 11 vols in 10 - see Vol 9 (1985) [in Japanese]. Collected in Mosig at Last: A Psychologist Looks at H.P. Lovecraft. By Yōzan Dirk W. Mosig. West Warwick, RI: Necronomicon Press, August 1997.
  4. Mosig at Last: A Psychologist Looks at H. P. Lovecraft, Necronomicon Press, 1997, p.123

Bibliographie

  • (en) Donald R. Burleson, « Fra Mosigius », Crypt of Cthulhu, Bloomfield (New Jersey), Cryptic Publications, no 33 (vol. 4, no 8),‎ lammas, 1985, p. 37-38 (lire en ligne).
    Un mémoire de Mosig et une discussion sur son importance dans les études lovecraftiennes.
  • (en) Peter Cannon, « The Man who was Mosig », Crypt of Cthulhu, Bloomfield (New Jersey), Cryptic Publications, no 33 (vol. 4, no 8),‎ lammas, 1985, p. 36 (lire en ligne).
    Bref essai sur l'importance de Mosig dans les études lovecraftiennes.
  • (en) Richard Huber, H. P. Lovecraft out for Blood, Columbia (Maryland), Blackstone Publications, , IV-32 p., « A Critical Review of Professor Dirk Mosig's « Myth Maker » », p. 1-5.
  • (en) S. T. Joshi, « Mosig at Last : My Years with the Greatest of Lovecraft Scholars », Crypt of Cthulhu, Bloomfield (New Jersey), Cryptic Publications, no 33 (vol. 4, no 8),‎ lammas, 1985, p. 29-35 (lire en ligne).
    Discute des relations de Joshi avec Mosig et touche à l'importance de Mosig dans la promotion de la compréhension de Lovecraft.
  • (en) S.T. Joshi, « Concluding Address » dans S.T. Joshi (dir.). The H.P. Lovecraft Centennial Conference : Proceedings. Warwick, Necronomicon Press, mars 1991, p. 78–90. Réimpression dans Books at Brown, no 28-29, 1991–1992, p. 149–156.
    Résume la conférence lors du centenaire de Lovecraft (Providence, 1990) et commémore les personnages antérieurs (Robert H. Barlow, August Derleth, Dirk W. Mosig et autres) qui ont rendu possible la reconnaissance de Lovecraft.
  • (en) S. T. Joshi, Lovecraft and a World in Transition : Collected Essays on H.P. Lovecraft, New York, Hippocampus Press, , 645 p. (ISBN 978-1-61498-079-7, présentation en ligne), « The Development of Lovecraftian Studies : 1971–1982 ».
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Dirk W. Mosig
Listen to this article