Discussion:Français d'Europe/Suppression - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Discussion:Français d'Europe/Suppression.

Discussion:Français d'Europe/Suppression

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'admissibilité de la page « Français d'Europe » est débattue.
Consignes quant à cette procédureVoir toutes les procédures en cours

Qui peut participer ?
  Le créateur de la page et les contributeurs ayant un compte ayant fait au moins cinquante contributions aux articles (espace principal) de fr.wikipedia.org au lancement de cette procédure peuvent exprimer leur avis.
  Les avis des personnes n’ayant pas de compte ou un compte ayant moins de 50 contributions sont déplacés dans « Avis non décomptés » et ne sont en principe pas pris en considération. Lors de la clôture, les avis sans argumentaire sont également déplacés et ne sont pas pris en compte.
Durée de la consultation
Si un consensus clair s'est dégagé le 7 décembre 2020 à 09:14 (CET), après l'expiration de sept jours pleins de débat (168 heures), un contributeur ayant au moins 500 contributions et 3 mois d'ancienneté (utilisateur autopatrolled) qui n'aura pas pris part au débat peut clore la proposition et indiquer si la page est conservée ou supprimée (la suppression devant être demandée à un administrateur). Dans le cas contraire, la discussion se poursuit et peut être close à partir du 14 décembre 2020 à 09:14 (CET).

Important

  • Copiez le lien *((L|Français d'Europe)) et collez-le dans la section du jour de la page principale « PàS » . Attention, un décalage d'un jour est possible en fonction de la mise en page.
  • Avertissez le créateur et les principaux contributeurs de l’article en apposant le message ((subst:Avertissement suppression page|Français d'Europe)) sur leur page de discussion.

Français européen

Proposé par : --A boire, Aubergiste ! (discuter) 30 novembre 2020 à 10:02 (CET)

une précédente procédure avait été lancée en 2009 sans résultats significatifs (absence de consensus et même une légère majorité de vote en suppression). le manque de sources reproché à l'époque a-t-il été comblé ? l'expression est-elle « notoire » ?

Conservation traitée par — Ruyblas13 [Wikipédiennement vôtre] 14 décembre 2020 à 11:38 (CET)
Raison : Consensus mou pour la conservation de l'article. Page à renommer avec pour intitulé Français d'Europe.


Discussions

Les arguments pour la suppression avance le manque de sources et le travail inédit mais ce n'est pas le cas : notamment parce que l'Office québécois de la langue française utilise de temps en temps les termes "français d'Europe" ([1] ou [2] par exemple). De l'autre côté de l'Atlantique, la linguiste française Henriette Walter utilise aussi le terme "français d'Europe". Mathieu Avanzi, chercheur en linguistique française, responsable des enquêtes "français de nos régions" et auteur du Grand Livre du français de nos régions avec la collaboration d'Alain Rey et édité chez Le Robert, use aussi des termes "français d'Europe". Le linguiste québécois Jean-Marie Laurence aussi parle du "français d'Europe" (plutôt que du "français européen"). Même si je n'ai pas trouvé de définition précise, si j'en crois le contexte dans lequel il est utilisé, c'est le français parlé dans toutes ses variations en France et les régions francophones des pays immédiatement voisins dans ce qu'il le différencie de deux autres familles de la langue française, le français québécois et l’acadien. Je vois aussi que la linguiste française Françoise Gadet a écrit en mars 1996 dans Journal of French Language Studies, un article d'une vingtaine de pages sur le sujet : « Variabilité, variation, variété : Le Français d'Europe » Changeability, Variation, and Variety: The French of Europe : [3]. Le concept apparait aussi dans la documentation en langue anglaise du coup : l'américain Jason F. Siegel, linguiste en langue française et spécialiste du français et des différents créoles à base lexicale française dans la zone caraïbe (en particulier à Haïti), parle aussi du "French of Europe" qui côtoie le "European Standard French" (qui semble recouvrir le même concept) dans ses écrits, il réutilise juste le terme "French of Europe" quand il reprend les travaux de la linguiste Corinne Étienne (qui doit du coup aussi utilisé ce concept). J'ai trouvé également Éric Dow, spécialiste du français acadien et traducteur qui parle du "French of Europe" et du "Canadian French" (qui ne semble pas désigner toutes les variétés de français du Canada puisqu'il ne comprend pas ici l'acadien) qu'il distingue de l'"Acadien French" ; le linguiste québécois Jean-Marie Laurence (cf. plus haut) faisait la même distinction. GabrieL (discuter) 8 décembre 2020 à 11:17 (CET)

Pour me persuader de l'existence de la réalité objective de ce concept et de sa dénomination, j'attendrai de voir apparaître sur les sites de libraires une « grammaire du français européen » et un « dictionnaire du français européen » ainsi que des études publiées dans des revues de linguistique sur l'extension géographique précise et les caractéristiques propres du « français européen ». --Elnon (discuter) 9 décembre 2020 à 14:15 (CET)
Après, les « grammaire du français de France » et « dictionnaire du français de France » ne sont pas foison non plus ;-)
Pour rajouter aux sources, je vois que la préface du Petit Robert utilise le terme « français d’Europe » : « l’objectif principal du Petit Robert n’a pas varié : c’est la description d’un français général, d’un français commun à l’ensemble de la francophonie, coloré par des usages particuliers, et seulement lorsque ces usages présentent un intérêt pour une majorité de locuteurs dans un lieu donné. Ainsi de la désignation de réalités propres ou d’usages très spécifiques, comme le bleuet québécois, les pralines belges — qui ne sont pas exactement des chocolats et encore moins des pralines selon l’usage de France —, les pistaches antillaises — qui sont ailleurs des arachides et aussi, en français d’Europe, des cacahouètes. » (le gras est de moi) La version actuelle de la préface date de 2017, elle est la révision de la version originale écrite en 1967 et révisée en 1977, en 1993 et donc en 2017. Je n'ai pas retrouvé les versions de 1967 et de 1977 mais le terme "français d'Europe" y est déjà en 1993.
Plus inattendu, un article de 35 pages titré « De l’évolution des propriétés du mot grave en français européen moderne » (le gras est de moi), article d’Anne Belfrage Zribi-Hertz, professeur de linguistique à Paris, paru dans l'ouvrage La dia-variation en français actuel. Études sur corpus, approches croisées et ouvrages de référence (recueil de 17 articles paru chez un éditeur suisse).
Sandrine Hallion et Nicole Rosen, qui enseignent toutes deux la linguistique de la langue française dans deux universités différentes de Winnipeg parlent aussi du "français européen" dans leur livre Les Français d’ici, même si c'est pour dire dans le présent cas que, chez les francophones du Canada, celui-ci est confondu généralement avec le "français de France". Jacques Maurais, linguiste et sociolinguiste, a aussi étudié le rapport des allophones à la langue française au Québec, que ceux-ci privilégient « le français d'Europe à 63%, contre 37% pour la variété locale [le français québécois] » notamment car, comme l'explique Monelle Guertin (doctorante en linguistique à Montréal), il est associé (à tort) à un français plus soutenu et le français québécois à un français plus populaire.
Lorenza Mondada (qui enseigne la linguistique française à Lyon et à Bâle) et Stefan Pfänder (qui enseigne à Fribourg en Allemagne) parlent également du "français d'Europe" à plusieurs reprises dans un article de 2 pages publiés en 2016 (« Corpus international écologique de la langue française (CIEL-F) : un corpus pour la recherche comparée sur le français parlé »), où notamment ils comparent l'usage du mot « là » entre plusieurs zones géographiques d'Amérique du Nord, d'Afrique et d'Europe et trouve des usages similaires dans les différentes zones européennes absentes ou très peu marquées ailleurs.
Sandra Hirc, dans son mémoire sur l’influence de l’anglais sur le français canadien (2018, université de Zagreb) utilise indifféremment "français d'Europe" ou "français européen" dans son ouvrage, deux occurrences de chaque, essentiellement pour comparer les différences d'évolution de la langue française (après la conquête anglaise des zones francophones en Amérique du Nord) entre Canada et Europe. GabrieL (discuter) 9 décembre 2020 à 16:10 (CET)
Ces quelques occurrences, pour intéressantes qu'elles soient, sont insuffisantes pour donner à la page du « français européen » les sources secondaires centrées qui lui font toujours défaut.
Et l'absence de grammaire et de dictionnaire propres au dit « français européen » montre bien que cette dénomination recouvre une vue de l'esprit, voire une facilité de langage issue d'une perception extérieure à l'Europe. --Elnon (discuter) 9 décembre 2020 à 18:12 (CET).
Bonjour Elnon et GabrieL
Le fait qu'il faille des recherches approfondies pour trouver des usages — semble-t-il exceptionnels — du concept de Français d'Europe semble bien établir qu'il n'a pas la Wikipédia:Notoriété justifiant l'existence d'une page dans l'encyclopédie. Tout au plus pourrait-on mentionner dans chacune des pages consacrées aux déclinaisons européennes de la langue que certains regroupent ces langues dans le français d'Europe... Cordialement --Claude villetaneuse (discuter) 9 décembre 2020 à 19:15 (CET)
+1. Si les sources sont très très très faibles pour "français d'Europe", apparemment elles n'existent même pas pour "français européen", expression qui fleure bon son franglais (Smiley: triste). Cdt, Manacore (discuter) 9 décembre 2020 à 19:41 (CET)
Hmmm, pas d'accord avec toi, Claude, il y a à mon avis une autre raison que la non notoriété pour justifier du fait qu'il faille des recherches approfondies pour trouver cette expression (mais que des recherches approfondies nous donnent toutes les sources nécessaires). C'est que les ouvrages oublient, dans l'idée, le français non européen, tout simplement. Je te prends un autre exemple: combien de fois trouveras-tu dans des librairies spécialisées des ouvrages d'"histoire de la musique", qui sont en réalité des "histoires de la musique savante"? Tout simplement aussi parce que la musique qui se retrouve dans les livres, c'est la dite grande musique, de tradition écrite bla bla. Je pense que c'est le même phénomène ici. --Dil (discuter) 10 décembre 2020 à 00:49 (CET)
Même remarque que Dil, c'est d'ailleurs la même raison pour laquelle l'on trouve aussi très peu de « grammaire de français de France », le français de France comme le français d'Europe étant souvent associé à un standard de la langue (même si peut-être à tort) car étant celui avec le plus de locuteurs. Autrement, 6 des 8 contributeurs qui se prononcent pour la suppression avancent le caractère inédit (travail inédit pour 5 d'entre eux ou synthèse inédite pour le sixième) pour justifier une demande de suppressions, les sources avancées et spécialisées sont suffisantes pour nier ce caractère inédit. perception extérieure à l'Europe : non plus, Walter, Avanzi, Rey, Gadet, Zribi-Hertz, Mondada, Pfänder sont tous des Européens (Français pour la plupart dont Henriette Walter qui a vécu une grande partie de sa vie en Tunisie, mais aussi Suisses et Allemand). des recherches approfondies : Wikipédia incorpore des éléments d'encyclopédies spécialisées, ce n'est nullement un désavantage, de plus, Le Petit Robert, l'OQLF ou Usito (ce dernier cité dans la section des "votes") sont plutôt des sources généralistes. Pour les sources, il y a tout de même plusieurs articles de plusieurs dizaines de pages centrés dessus, certains centrés à un point tel qu'ils citent "français d'Europe" (l'article de Gadet) ou "français européen" (l'article de Zribi-Hertz) directement dans le nom de l'article. GabrieL (discuter) 10 décembre 2020 à 12:03 (CET)
+1, 90 % des langues du monde n'ont pas de grammaire et 99,9 % des dialectes n'en ont pas, la situation est moins pire pour les dictionnaires mais à peine. Cette exigence est pour le moins étrange (en plus d'être déplacée, pour de nombreuses langues les grammaires existantes sont parmi les pires sources pour bâtir un article encyclopédique). De plus, quand on présente plusieurs articles scientifiques qui contiennent l'expression dans le titre, répondre que les sources secondaires centrées font défaut est au mieux de l'étourderie, au pire de la désorganisation. Cdlt, Vigneron * discut. 10 décembre 2020 à 14:33 (CET)
De plus, quand on présente plusieurs articles scientifiques qui contiennent l'expression dans le titre, répondre que les sources secondaires centrées font défaut est au mieux de l'étourderie, au pire de la désorganisation
+1 Vigneron.
« français européen » ou « français d'Europe » sont aussi mentionnés dans
  • feu Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, Éditions Le Robert, 2011 (plus de 40 occurrences)
  • Jacques Chaurand, Étienne Brunet, Robert Chaudenson, Geneviève Clerico, Françoise Gadet, Jean-Marie Klinkenberg, Serge Lusignan, Jacques-Philippe Saint-Gérand, Jean-Pierre Seguin, Marie-Rose Simoni-Aurembou, Nouvelle histoire de la langue française, Éditions du Seuil, 2012
  • Jean-Pierre Beaujot, Dictionnaires et littérature: actes du Colloque international « Dictionnaires et littérature, littérature et dictionnaires 1830-1990 » , Centre national de la recherche scientifique (France)
  • Edmond Biloa, La langue française au Cameroun: analyse linguistique et didactique, Peter Lang, 2004
  • Jacques Labelle, Christian Leclère, Lexiques-grammaires comparés en français : actes du colloque international de Montréal, John Benjamins Publishing, 1992
  • Pierre Martel, Jacques Maurais, Langues et sociétés en contact : Mélanges offerts à Jean-Claude Corbeil, 2014.
  • Association québécoise de linguistique, Revue de l'Association québécoise de linguistique: 1981/82, Volume 1,Numéros 1 à 2, Dép. d'études françaises, Université de Sherbrooke, 1981
Extraits ainsi que de nombreux autres ouvrages disponibles sur Google Livres.
Sur Google Scholar et rero.ch on peut trouver :
  • Gadet, F. (1996). Variabilité, variation, variété : Le français d'Europe. Journal of French Language Studies, 6(1), 75-98. doi:10.1017/S0959269500004981
  • Vinay, J. (1958). Documents pour l'étude du français d'Europe. Revue canadienne de linguistique, 4(2), 80-93. doi:10.1017/S0008413100025469
  • Veranika Barysevich et François Poiré, La réalisation accentuelle des mots de fonction dans différents styles de parole du français européen, Département d'études françaises, Université Western [lire en ligne]
  • Guertin, Monelle (2016). « Variation sociophonétique dialectale ou stylistique? : attitudes linguistiques et langue cible en français langue seconde à Montréal » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en linguistique. ([lire en ligne])
  • Matthey, Marinette, Féminisation du lexique et du discours en Suisse romande : un état des lieux, Université de Neuchâtel, Centre de linguistique appliquée [lire en ligne], 2000
  • Claude Poirier, Le français d’Amérique: Une variété maternelle distincte, revue Québec français, 2009 [lire en ligne]
  • Wendy Baker and Laura Catharine Smith, The Impact of L2 Dialect on Learning French Vowels: Native English Speakers Learning Québécois and European French, La revue canadienne des langues vivantes, 2010 [lire en ligne]
  • Kathleen J. Brannen, The Perception and Production of Interdental Fricatives in Second Language Acquisition, Department of Linguistics, Univerté McGill, Montréal [lire en ligne]
  • Ten Broek, Gaëlle, L'utilisation et le jugement des dictionnaires de français par des étudiants québécois et acadiens, Faculté des lettres et sciences humaines, Université de Neuchâtel, Suisse, 2016 [lire en ligne]
  • Guryev, Alexander ; Béguelin, Marie-José (Dir.) ; Lefeuvre, Florence (Codir.) ; Coveney, Aidan (Codir.) ; Le Goffic, Pierre (Codir.) ; Stark, Elisabeth (Codir.), La forme des interrogatives dans le Corpus suisse de SMS en français : étude multidimensionnelle, Université de Neuchâtel et Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle, 2017 [lire en ligne]
  • Claude Poirier, USITO : Un pas en avant, un pas en arrière : Analyse du dictionnaire de l’Équipe FRANQUS un an après sa mise en ligne, Université Laval, 2014 [lire en ligne]
  • Geneviève, Massignon, Les parlers français d'Acadie, Paris, 1962 [lire en ligne]
  • Serge Quérin, Les québécismes médicaux : essai de classification, Université de Montréal, 2006 [lire en ligne]
  • France Martineau, « Contacts francophones en Saskatchewan », Études canadiennes / Canadian Studies, 86-2 | 2019 [lire en ligne]
  • Ashby, W., When does variation indicate linguistic change in progress? Journal of French Language Studies, 1(1), 1-19., 1991 doi:10.1017/S0959269500000776
  • Mathieu Avanzi, André Thibault, Réflexions épistémologiques sur de nouveaux apports méthodologiques et empiriques à l’étude géolinguistique des français d’Amérique, 6e Congrès mondial de linguistique française doi:10.1051/shsconf/20184602001
  • Puskas, G., De l'interaction entre structure informationnelle et syntaxe: Quelques réflexions sur la double négation en français In P. Bernardini, & V. &. G. Egerland J. (Eds.), [lire en ligne]
  • Wim Remysen et Louis Mercier, Les prêtres et religieux du Canada français observateurs de la langue et collecteurs de mots, Port Acadie, 2013 [lire en ligne]
  • etc.
On trouve aussi deux mentions dans L'Encyclopédie canadienne : « Dictionnaire » et « Français acadien » et six mentions dans le Trésor de la langue française au Québec, dont [4] qui peut servir de source pour l'extension géographique précise.
— Thibaut (discuter) 11 décembre 2020 à 10:39 (CET)
Que ce soit ici ou dans la page de discussion, je ne vise que la dénomination « français européen », laquelle peut faire penser à un sorte de dialecte dérivé du français qui serait parlé dans toute l'Europe (un peu comme le European English, ou Euro English, dans le cas de l'anglais). L'autre dénomination, « français d'Europe », me paraît plus acceptable dans la mesure où il n'y a pas ou il y a peu de risques de confusion. Wikipédia a déjà une page français d'Amérique, alors pourquoi pas une page « français d'Europe », désignatif employé par Alain Rey ?
Faire ici une liste des occurrences de « français européen » et de « français d'Europe », c'est très bien mais il faudrait aussi et surtout travailler à rendre la page admissible, or elle n'a guère changé depuis le lancement de la PàS. Je vous rappelle le dispositif prévu à cet effet : « En cours de discussion, si l’article a fait l’objet d’un remaniement significatif et de modifications importantes, il est possible d’apposer le bandeau « suppression à revoir » en haut de la page de discussion pour inviter les wikipédiens à le réévaluer. »
Quant aux accusations supra, elles desservent leurs auteurs plus qu'autre chose. --Elnon (discuter) 11 décembre 2020 à 10:44 (CET)
Tant que « français européen » reste dans le RI, je ne suis pas opposé à un renommage. — Thibaut (discuter) 11 décembre 2020 à 12:31 (CET)
Moi non plus. --Elnon (discuter) 12 décembre 2020 à 22:23 (CET)

Avis

Entrez ci-dessous votre avis sur l’admissibilité du thème à l’aune de l’existence de sources extérieures et sérieuses ou des critères d'admissibilité des articles. Il est recommandé d'accentuer l'idée principale en gras (conserver, fusionner, déplacer, supprimer, etc.) pour la rendre plus visible. Vous pouvez éventuellement utiliser un modèle. N’oubliez pas qu’il est obligatoire d’argumenter vos avis et de les signer en entrant quatre tildes (~~~~).

Conserver

  1. Article insuffisant de contenu mais selon moi nécessaire, par opposition aux français ultramarins, aux créoles et aux patois, dialectes (et paléo-)français, et aux langues oc/oil.Noel.guillet (discuter) 30 novembre 2020 à 10:32 (CET)
  2.  Conserver et ↳ Renommer Renommer en Français d'Europe, cf. la section Discussion. GabrieL (discuter) 30 novembre 2020 à 11:19 (CET)
  3.  Conserver Pour les mêmes raisons que ci-dessus Konstantinos (discuter) 30 novembre 2020 à 12:41 (CET)
  4.  Conserver Idem. Utilisateur:EricDuflot1968 30 novembre 2020 à 22:55 (CET)
  5.  Conserver. Le français européen, c'est par opposition à ceci [5], [6][7] et à ça [8] [9] [10] Les gens qui pensent que français européen est un pléonasme ont de toute évidence jamais rencontré un Québécois ou un Congolais et c'est à déplorer. ADM (discuter) 3 décembre 2020 à 01:36 (CET)
    Est-ce qu'un Africain francophone (et non pas franglophone) a déjà employé l'anglicisme "français européen" ? Cdt, Manacore (discuter) 9 décembre 2020 à 19:45 (CET)
    Lui avez-vous déjà demandé? ADM (discuter) 9 décembre 2020 à 20:17 (CET)
    Je ne connais pas d'Africains franglophones. Ils sont francophones, comme moi. Manacore (discuter) 9 décembre 2020 à 20:24 (CET)
    J'ai jamais entendu franglophone avant, c'est probablement un de vos néologismes insultants, sûrement que ça ne serait pas admissible comme article. ADM (discuter) 9 décembre 2020 à 20:27 (CET)
    Vous avez sans doute les diffs de mes « néologismes insultants », sans quoi ce serait une attaque personnelle, du reste parfaitement gratuite. Manacore (discuter) 9 décembre 2020 à 20:36 (CET)
    J'ai aucune idée de ce que tu veux dire, mais à première vue, ton propos « franglophone » me semblait effectivement être une insulte personnelle. ADM (discuter) 9 décembre 2020 à 20:39 (CET)
    +1 ADM, il est évident que « franglophone » est utilisé ici pour dénigrer ceux qui utilisent un prétendu « anglicisme ».
    Dans les sources citées plus haut par GabrieL, Le Petit Robert serait-il un dictionnaire « franglophone » ? L’OQLF, l’Office québécois de la langue franglaise ? Le linguiste Mathieu Avanzi aurait-il écrit un ouvrage intitulé Le grand livre du franglais de nos régions ?— Thibaut (discuter) 10 décembre 2020 à 09:38 (CET)
    Le Petit Robert cité par GabrieL parle du "français d'Europe" (expression "française") et non pas du "français européen" (anglicisme). Manacore (discuter) 10 décembre 2020 à 12:29 (CET)
    Qu’est-ce qui vous fait dire que c’est un anglicisme ? Il est utilisé entre autres par l’OQLF qui lutte justement contre les anglicismes. — Thibaut (discuter) 11 décembre 2020 à 05:20 (CET)
    Vraiment ? Manacore (discuter) 11 décembre 2020 à 11:06 (CET)
  6.  Conserver, d'accord avec Noel.guillet. Toutes les discussions vont dans le chapitre discussions. - p-2020-12-s - Couarier 8 décembre 2020 à 07:17 (CET)
  7.  Conserver Les arguments de GabrielL sont convaincants. Renommer en Français d'Europe. --Dil (discuter) 9 décembre 2020 à 00:46 (CET)
  8.  Conserver Convaincu par les arguments de GabrieL, voir aussi les nombreuses occurrences sur le site de l’OQLF (dont des études et des rapports) qui est une autorité linguistique. — Thibaut (discuter) 9 décembre 2020 à 08:48 (CET) modifié le 10 décembre 2020 à 11:07 (CET)
    398 occurences sur le site de l’Université Laval, on remarquera aussi que le dictionnaire Usito élaboré par l’université de Sherbrooke (235 occurences) utilise parmi ses sigles, le sigle F/E pour « usage français et européen », ce sigle « [contribue] à distinguer cette variété européenne de français de celle qui a cours au Québec et dans la francophonie canadienne. » — Thibaut (discuter) 10 décembre 2020 à 11:20 (CET)
  9.  Conserver GabrieL a tout dit et apporté largement les sources suffisantes pour démontrer l’admissiblité. Cdlt, Vigneron * discut. 9 décembre 2020 à 10:41 (CET)
  10.  Conserver Convaincue par les arguments apportés. —
    Idéalités 💬 10 décembre 2020 à 12:20 (CET)
  11.  Conserver Idem GabrieL et Thibaut120094. Terme utilisé pour parler du français utilisé en Europe, mais pas ailleurs. --Fralambert (discuter) 10 décembre 2020 à 13:55 (CET)
  12.  Conserver Convaincu par les arguments précédents. Apollinaire93 (discuter) 11 décembre 2020 à 12:12 (CET)
  13.  ConserverConvaincu par l'argumentation déployée par GabrieL, également d'accord pour renommer l'article en Français d'Europe. Cordialement --Nortadark (discuter) 11 décembre 2020 à 12:35 (CET)
  14.  Conserver Convaincu par l'argumentaire de GabrieL et les sources de Thibaut120094. --Webfil (discuter) 11 décembre 2020 à 16:08 (CET)
  15.  Conserver Petit rappel historique : La France met les pieds au Québec en 1534, avant de « couper les ponts » en février 1763 avec le traité de Paris. Au contraire, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg et l'Allemagne sont limitrophes à la France. Les flux de personnes ont donc permit une évolution de la langue plus uniforme. Du point de vue d'un Nord-Américain (et probablement Africain aussi), le FR-fr, le FR-be, etc. sont semblable et regroupable en « Français européen ». Parler de « vue de l'esprit » ou de TI montre que l'on ne regarde pas plus loin que son nombril car comme l'ont démontrés GabrieL et Thibaut120094, on trouve de la documentation.— Gratus (discuter) 12 décembre 2020 à 01:26 (CET)
    Si l'on trouve de la documentation, il est permis (avec « s » à la fin) de s'attendre à ce que des définitions dûment référencées de « français d'Europe » et de « français européen » soient trouvées et viennent enrichir la page. Est-ce le cas actuellement ? --Elnon (discuter) 12 décembre 2020 à 22:19 (CET)
  16.  Conserver. Concept usité. Renommer en français d'Europe. Hadrianus (d) 14 décembre 2020 à 01:58 (CET)

Supprimer

  1.  Supprimer. J'attends de voir les sources de qualité qui auraient analysé un tel sujet. Car pour le moment, ça me semble n'être qu'un travail inédit, fondé sur une segmentation géographique dont la pertinence reste à démontrer (ce que les deux sources actuelles de l'article ne font absolument pas). -- — Azurfrog [नीले मेंढक के साथ बात करना] 30 novembre 2020 à 12:22 (CET)
  2.  Supprimer en l'absence de sources convaincantes. Autant le français de Belgique ou de tout autre pays francophone se justifie, autant cette page ressemble à une synthèse inédite. Cdt, Manacore (discuter) 30 novembre 2020 à 13:09 (CET)
  3. 11 ans après toujours un TI. Nouill 30 novembre 2020 à 16:06 (CET)
  4.  Supprimer Faute de sources secondaires de qualité, semble être un travail inédit... --Claude villetaneuse (discuter) 30 novembre 2020 à 19:30 (CET)
  5.  Supprimer TI manifeste, même si l'intention est louable. Mais c'est bien la première fois que j'entends parler d'un « français européen », alors que la langue française est la base même de ma profession... Il existe différentes variantes du français en Europe, qui sont énumérées dans l'article, et c'est bien là la seule chose un tant soit peu encyclopédique de cette page. --Auctores varii (discuter) 1 décembre 2020 à 10:16 (CET)
  6.  Supprimer manque de source secondaire attestant l'existence d'un "français européen". Langladure (discuter) 6 décembre 2020 à 10:26 (CET)
  7.  Supprimer N'est qu'une vue de l'esprit, où sont les sources attestant son existence ? --Elnon (discuter) 8 décembre 2020 à 09:12 (CET)
    J'ajoute que dans WPen, la page European French est une page d'homonymie (disambiguation page) et non pas une page en propre. Et dans les autres langues : nothing, zilch, nada. --Elnon (discuter) 10 décembre 2020 à 21:07 (CET)
    Je constate que la page ne contient toujours pas de définition sourcée de « français d'Europe » et de « français européen ». --Elnon (discuter) 12 décembre 2020 à 22:05 (CET)
    Nous discutons ici de « l’admissibilité du thème à l’aune de l’existence de sources extérieures et sérieuses ou des critères d'admissibilité des articles », pas du contenu de l’article (ni celui des autres langues).
    Quand l’article sera conservé, il pourra être amélioré avec les nombreuses sources indiquées plus haut, de plus VIGNERON a déjà ajouté des sources dans l’article, malheureusement deux d’entre elles sont payantes, il faut que je trouve quelqu’un qui y a accès. — Thibaut (discuter) 13 décembre 2020 à 06:43 (CET)
    Rien n'interdit de modifier le contenu d'un article pendant une PàS en fournissant, d'emblée, une définition sourcée du sujet de la page puis en intégrant dans le corps du texte les sources secondaires centrées permettant d'en assurer la sauvegarde (ou même d'ailleurs des sources non centrées). J'ai regardé les textes de présentation des deux sources payantes, il n'est pas sûr, pour l'instant, que ces sources feront l'affaire. Résultat : la page est toujours un TI, ce qui n'incitera pas les partisans de la suppression à changer d'avis. Autre point : si l'on peut désormais avancer que les appellations « français d'Europe » et « français européen » ne sont pas totalement inconnues des linguistes francophones, force est de constater qu'en Europe même elles rencontrent moins d'écho qu'outre-Atlantique.--Elnon (discuter) 13 décembre 2020 à 11:58 (CET)
  8.  Supprimer Un beau travail inédit qui mérite la suppression tant que l'on n'aura pas de sources secondaires probantes. — Koui² (discuter) 8 décembre 2020 à 09:32 (CET)
  9.  Supprimer TI : les deux seules sources parlent de la Sarre qui ne semble pas être le sujet. --Bertrand Labévue (discuter) 10 décembre 2020 à 20:50 (CET)
    Bonjour Bertrand Labévue, GabrieL a présenté plusieurs sources sérieuses dans la section Discussions. Cordialement. — Thibaut (discuter) 11 décembre 2020 à 05:18 (CET)
  10.  Supprimer En accord avec les précédents qui déjà ont fait le tour de la question. - 😷 Cymbella (discuter chez moi) - 10 décembre 2020 à 23:10 (CET)
  11.  Supprimer - Rejoint avis précédants - Chaps the idol - blabliblo 11 décembre 2020 à 13:06 (CET)

Fusionner

Neutre

Avis non comptabilisés

Exception étant faite pour le créateur de l’article, les avis d’utilisateurs inscrits ayant moins de cinquante contributions aux articles (espace principal) de fr.wikipedia.org au lancement de cette procédure ou non identifiables (IP) ne sont en principe pas pris en compte. Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez toutefois participer aux discussions ou vous exprimer ci-dessous pour information :





L'admissibilité de la page « Français d'Europe » est débattue.
Consignes quant à cette procédureVoir toutes les procédures en cours

Qui peut participer ?
  Le créateur de la page et les contributeurs ayant un compte ayant fait au moins cinquante contributions aux articles (espace principal) de fr.wikipedia.org au lancement de cette procédure peuvent exprimer leur avis.
  Les avis des personnes n’ayant pas de compte ou un compte ayant moins de 50 contributions sont déplacés dans « Avis non décomptés » et ne sont en principe pas pris en considération. Lors de la clôture, les avis sans argumentaire sont également déplacés et ne sont pas pris en compte.
Durée de la consultation
Si un consensus clair s'est dégagé le 23 août après l'expiration de sept jours pleins de débat (168 heures), un contributeur ayant au moins 500 contributions et 3 mois d'ancienneté (utilisateur autopatrolled) qui n'aura pas pris part au débat peut clore la proposition et indiquer si la page est conservée ou supprimée (la suppression devant être demandée à un administrateur). Dans le cas contraire, la discussion se poursuit et peut être close à partir du 30 août.

Important

  • Copiez le lien *((L|Français d'Europe)) et collez-le dans la section du jour de la page principale « PàS » . Attention, un décalage d'un jour est possible en fonction de la mise en page.
  • Avertissez le créateur et les principaux contributeurs de l’article en apposant le message ((subst:Avertissement suppression page|Français d'Europe)) sur leur page de discussion.


Conservation traitée par Suprememangaka**Papoter** 30 août 2009 à 00:19 (CEST)
Raison : Pas de consensus pour la suppression. Il ressort de la discussion que l'article présente un potentiel encyclopédique.


Français d'Europe

Proposé par : ~Pyb (d) 15 août 2009 à 03:35 (CEST)

Wikipédia:Travail inédit

Discussions

Toutes les discussions vont ci-dessous.

Si l'article est finalement conservé et amélioré, il faudra absolument le renommé car "Français d'Europe" renvoie aux personnes françaises qui vivent en Europe et non à la langue française. L'article devrait être renommé ainsi : "Le français d'Europe" qui est plus précis que le titre actuel qui est facteur de confusion. Liger (d) 25 août 2009 à 19:34 (CEST)

Avis

Entrez ci-dessous votre avis sur l’admissibilité du thème à l’aune de l’existence de sources extérieures et sérieuses ; ce que Wikipédia n’est pas ; ou autres critères d’admissibilité. Il est recommandé d'accentuer l'idée principale en gras (conserver, fusionner, déplacer, supprimer, etc.) pour la rendre plus visible. Vous pouvez éventuellement utiliser un modèle. N’oubliez pas qu’il est fortement conseillé d’argumenter vos avis et pensez à signer en entrant quatre tildes (~~~~).

Conserver

  1.  Conserver c'est tout simplement une page d'homonymie, quelques petites modifs et ça roule, comme sur WP en anglais. Giovanni-P (d) 15 août 2009 à 14:07 (CEST)
  2.  Conserver L'article doit être amélioré car il est incomplet...Quid des régions bilingues francophones telles que le Val d'Aoste, les Îles anglo-normandes, le Luxembourg, le Val d'Aran ? etc. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Liger (discuter), le 15 août 2009 à 15:39
  3.  Conserver c'est tout simplement une page d'homonymie très utile pour retrouver les divers articles--Rosier (d) 15 août 2009 à 17:40 (CEST)
  4.  Conserver idem Rosier — Cheep (), le 15 août 2009 à 19:40 (CEST)
  5.  Conserver l'apport de la différence entre français d'Europe et français d'Amérique présente un intérêt encyclopédique, qui a toutefois besoin d'être développé. Kildare (d) 16 août 2009 à 09:53 (CEST)
  6.  Conserver Manque de source, oui, travail inédit non, PaS justifiée encore moins. Konstantinos (d) 19 août 2009 à 15:57 (CEST)
  7.  Conserver potentiel à développer et non à supprimer comme article semblant être catégorie. GabrieL (d) 19 août 2009 à 17:10 (CEST)

Supprimer

  1. Supprimer Article faisant office de catégorie... A voir si, ça peut avoir plus de contenu ... --Nouill (d) 15 août 2009 à 13:15 (CEST)
  2.  Supprimer Curieux TI. Addacat (d) 15 août 2009 à 13:51 (CEST)
  3.  Supprimer En l'absence de toute source, c'est bien du TI jusqu'à preuve du contraire. De plus, le titre ne permet pas de comprendre le sujet de l'article : avec la majuscule, j'avais initialement compris qu'il s'agissait de la diaspora française en Europe... Azurfrog (d) 15 août 2009 à 17:30 (CEST)
    Moi aussi. J'ai cru qu'il s'agissait, par exemple, des Français de Londres. Ce doit être parce que je n'ai jamais vu employer l'expression "français d'Europe" pour désigner... quoi ? Addacat (d) 15 août 2009 à 21:49 (CEST)
  4.  Supprimer : travail inédit, aucune source, le tout bien résumé dans la dernière phrase, non sourcée : « Néanmoins, le français d'Amérique est combattif et novateur. La Francophonie doit aux Québécois, la terminologie francophone dans le domaine de l'informatique et d'internet. ». Litlok m'écrire 15 août 2009 à 23:14 (CEST)
  5.  Supprimer puis rediriger vers Variétés régionales du français, et même remarque que Litlok, la lecture des dernières phrases... --Chandres (d) 16 août 2009 à 00:30 (CEST)
  6.  Supprimer Tant que des sources fiables n'auront pas établi en quoi il importe de séparer le « français d'Europe » du « français d'Amérique » tout en indiquant qu'il y aurait des caractéristiques spécialement européennes indépendamment des variantes, il n'y a aucune raison de garder cette page. La garder, même en tant que liste des « formes européennes » de français, serait courir le risque de réapparition de travaux inédits de ce genre. O. Morand (d) 17 août 2009 à 11:18 (CEST)
  7.  Supprimer. TI : néologisme inconnu. Patrick Rogel (d) 22 août 2009 à 22:43 (CEST)
  8.  Supprimer : n'apporte rien de plus que Variétés régionales du français selon moi. Iorek (d) 28 août 2009 à 11:55 (CEST)

Neutre

  1.  Neutre les autres contributions sur le meme sujet de l'auteur Spécial:Contributions/136.152.196.56 sont correctes. Mais je m'interroge effectivement sur la pertinence de celle-ci. --HDDTZUZDSQ (d) 15 août 2009 à 13:54 (CEST)

Avis non décomptés

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Discussion:Français d'Europe/Suppression
Listen to this article