Donald Henderson Clarke - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Donald Henderson Clarke.

Donald Henderson Clarke

Donald Henderson Clarke
Naissance
South Hadley, Massachusetts,
États-Unis
Décès (à 70 ans)
Delray Beach, Floride,
États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Un nommé Louis Beretti (1929)

Donald Henderson Clarke, né le à South Hadley, dans le Massachusetts, et mort le à Delray Beach, en Floride (États-Unis), est un écrivain et un scénariste américain, auteur de roman policier.

Biographie

Fils d'un physicien, il étudie à l'Université Harvard, « d'où il se fait renvoyer à deux reprises »[1].

Il amorce une carrière de journaliste en 1908 d'abord au New York World, puis pour plusieurs journaux américains dont The New York Times et New York American. Pour rédiger ses chroniques célèbres sur le crime, il fréquente le milieu des gangsters avant la Première Guerre mondiale et pendant la période de la prohibition. Il raconte cette période de sa vie dans son autobiographie, intitulée Man of the World, Recollections of an Irreverent Reporter, qu'il publie en 1951.

Il est connu pour ses romans policiers, ses romans romantiques, ses romans sentimentaux et ses scénarios.

Son roman le plus connu, Un nommé Louis Beretti (Louis Beretti, 1929), raconte l’ascension du bootlegger Louis Beretti. Le roman est adapté au cinéma par John Ford en 1930 sous le titre Born Reckless. Dix ans plus tard, le roman connaît une suite, Beretti pas mort ! (Murderer’s Holiday, 1940), où l'auteur « imagine son bootlegger à la retraite, s'occupant de l'avenir de son fils Danny qui ne rêve que de théâtre. Il s'agit là d'une farce burlesque qui ridiculise les truands »[1].

Parmi ses autres romans, il faut citer Female, publié en 1933 et attaqué en justice par la ligue pour la suppression du vice américaine avant d'être déclaré obscène, ainsi que Strictement confidentiel (Confidential, 1937), le récit d'un jeune journaliste, expert en délinquance, qui s'attaque à un caïd du milieu et qui « constitue un excellent témoignage sur les reporters criminels et le monde de la presse américaine »[1].

Œuvre

Romans

  • Louis Beretti (1929)
    Publié en français sous le titre Louis Beretti, traduit par Jeanne André Demaison, Paris, Gallimard, coll. « Les Livres du jour », 1933 ; réédition dans une nouvelle traduction de Z. Duvernet et Minnie Danzas sous le titre Un nommé Louis Berretti, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 34, 1949 ; réédition, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 991, 1963 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Carré noir » no 244, 1976 (ISBN 2-07-043244-0)
  • In the Reign of Rotshstein (1929)
  • Millie (1930)
  • Impatient Virgin (1931)
  • Young and Healthy (1931)
  • John Bartel, Jr. (1932)
  • Female (1933)
  • Pilgrimage (1933)
  • Alabama (1934)
  • Kelly (1935)
  • Lady Ann (1935)
  • Nina (1935)
  • Confidential (1937)
    Publié en français sous le titre Strictement confidentiel, traduit par Jeanne G. Marquet, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 116, 1952 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « La Poche noire » no 36, 1968 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Carré noir » no 402, 1981 (ISBN 2-07-043402-8)
  • Millie's Daughter (1938)
  • Housekeeper Daughter (1938)
  • Joe and Jennie (1938)
  • A Lady Named Lou (1938)
  • Murderer’s Holiday (1940)
    Publié en français sous le titre Beretti pas mort !, traduit par Minnie Danzas, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 153, 1953 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Carré noir » no 276, 1978 (ISBN 2-07-043276-9)
  • Tawny (1946)
  • The Chastity of Gloria Boyd (1946)
  • That Mrs. Renney (1947)
  • Regards to Broadway (1947)
  • The Regenerate Lover (1948)

Autobiographie

  • Man of the World, Recollections of an Irreverent Reporter (1951)

Filmographie

Adaptations

Au cinéma

À la télévision

Scénarios

Notes et références

Sources

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Donald Henderson Clarke
Listen to this article