Eddie Durham's All-Star Girl Orchestra - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Eddie Durham's All-Star Girl Orchestra.

Eddie Durham's All-Star Girl Orchestra

Eddie Durham's All-Star Girl Orchestra est un orchestre de jazz composé de musiciennes afro-américaines, créé par le musicien et arrangeur Eddie Durham en janvier 1942[1],[2].

Le groupe se produit aux États-Unis et à l'étranger. L'orchestre, qui comprend entre 18 et 22 membres, attire des musiciennes d'autres orchestres dont les Harlem Playgirls et les International Sweethearts of Rhythm[3],[1],[2].

Histoire

En juillet 1943, les All-Stars partent pour une tournée à travers les États-Unis et le Canada. Elles jouent à Columbus en Caroline du Nord et à Atlanta en Géorgie. L'orchestre participe à une série de concerts de soutien de l'USO[1] auxquels il consacre une soirée par semaine, encourageant à l'achat d'obligations de guerre, soutenant le moral des troupes et jouant dans 72 camps militaires au Canada[1],[2]. À la différence d'autres orchestres de l'époque qui se battaient pour leur survie en ces temps de restrictions de guerre, les All-Stars ont un bus équipé avec eau chaude et froide, ventilation et couchettes[1] et reçoit des bons d'essence du gouvernement[2]. L'orchestre bénéficie du soutien de Mary McLeod Bethune[1], fondatrice du National Council of Negro Women (en) qui a obtenu d'Eleanor Roosevelt l'autorisation pour le bus de circuler n'importe où dans le pays[4]. L'orchestre peut jouer dans des lieux prestigieux tels le Paramount Theater, le Howard Theatre (en), et même à Broadway[1]. Ils se produisent plusieurs fois à l'Apollo Theater entre 1942 et 1944[2], croisant les chemins d'Ella Fitzgerald, Moms Mabley et du duo Butterbeans and Susie (en)[4].

Membres

La composition des All-Stars varie au cours de son histoire.

  • Dolly Jones Armenra - trompette
  • Edna Williams - trompette
  • Jean Starr (en) - trompette
  • Nova Lee McGee - trompette
  • Thelma Lewis - trompette
  • Flo Jones - trompette
  • Lela Julius- Trombone
  • Jessie Turner - Trombone
  • Sammy Lee Jett - Trombone
  • Ellarize Thompson - saxophone alto, flûte, clarinette et violon
  • Alma Cortez - Baritone saxophone
  • Lorraine Brown Guilford - saxophone
  • Josephine Boyd - saxophone
  • Margaret Backstreet "Padjo" - saxophone
  • Edith Farthing - contrebasse
  • Violet "Vi" M. Wilson - contrebasse

Articles connexes

Notes et références

  1. a b c d e f et g Douglas Henry Daniels, One O'Clock Jump: The Unforgettable History of the Oklahoma City Blue Devils, Boston, Massachusetts, Beacon Press, , 196,197 p.
  2. a b c d et e (en) Swing Shift: "All-Girl" Bands of the 1940s, Sherrie Tucker, Duke University Press, 2000, pp. 26, 50, 106, 204, 229.
  3. (en) Swingin' the Dream: Big Band Jazz and the Rebirth of American Culture, Lewis A. Erenberg, The University of Chicago Press, 1998, (ISBN 0-226-21516-4)
  4. a et b Sally Placksin, American Women in Jazz: 1900 to the Present Their Words, Lives, and Music, New York, Seaview Books, , 149-151 p.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Eddie Durham's All-Star Girl Orchestra
Listen to this article