Edoardo Catto - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Edoardo Catto.

Edoardo Catto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Edoardo Catto
Biographie
Nationalité
Italien
Naissance
Lieu Gênes (Italie)
Décès (à 63 ans)
Lieu Gênes (Italie)
Période pro. 19191929
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
Serenitas Genova
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1919-1921
Serenitas Genova
0?? 0(?)
1921-1929
Genoa
200 (96)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1924
Italie
001 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Edoardo Catto (né le à Gênes en Ligurie et mort le dans la même ville) est un joueur de football italien, qui évoluait au poste d'attaquant.

Il était connu sous le nom de Catto I pour le différencier de son frère cadet Mario, coéquipier avec les équipes de Serenitas et Santa Margherita.

Biographie

Club

Formé par le club du Circolo Santa Margherita de sa ville natale, le génois commence sa carrière avec un autre club génois, le Sport Club Serenitas, en Promozione (à l'époque l'équivalent de la seconde division du football italien). En 1921-1922, il passe en première division chez le grand club du coin, le Genoa, avec qui il inscrit 18 buts lors de sa première saison.

Il devient vite ne référence à la pointe de l'attaque rossoblu avec Aristodemo Santamaria, et remporte son premier scudetto en 1922-1923, sans aucune défaite durant la saison.

Après un autre championnat remporté la saison suivante, il termine sa carrière au Genoa (à la suite d'une grave blessure survenue le lors d'un match contre le Milan pour les qualifications pour la Coupe Mitropa 1929[1]) avec 200 matchs et 96 buts, restant encore à ce jour le meilleur buteur de l'histoire du club.

Sélection

Catto n'est appelé qu'une seule fois sous le maillot national, lors d'un match amical contre l'Espagne le (score final 0-0).

Palmarès

Genoa

Annexes

Liens externes

Notes et références


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Edoardo Catto
Listen to this article