Élisée Reclus

géographe et écrivain français / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Élisée Reclus, de son nom complet Jacques Élisée Reclus, né le à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) et mort à Thourout en Belgique le , est un géographe et militant anarchiste français.

Élisée Reclus
Élisée Reclus par Nadar (1889).
Biographie
Naissance
Sainte-Foy-la-Grande (Gironde)
Décès (à 75 ans)
Thourout, Belgique
Sépulture Cimetière d'Ixelles
Nationalité française
Père Jacques Reclus
Mère Zéline Trigant-Marquey (d)
Thématique
Formation Université de Berlin, autodidacte
Titres Professeur agrégé de l'université libre de Bruxelles (1892-1893)
Professeur à la nouvelle université libre de Bruxelles (université nouvelle de Bruxelles, 1894-1905)
Grande médaille d’honneur annuelle de la Société de topographie de France (1891)
Grande médaille d’or de la Société de géographie de Paris (1892)
Médaille d’or de la Royal Geographical Society de Londres (1894)
Profession géographe
Employeur Université nouvelle de Bruxelles
Travaux La Terre, description des phénomènes de la vie du globe en 2 volumes (1867-1868)
Nouvelle Géographie universelle, la terre et les hommes en 19 volumes (1875-1893)
L'Homme et la Terre en 6 volumes (1905-1908)
Approche Géographie sociale
Distinctions Patron’s Medal (d) ()
Membre de Société Ramond, Académie hongroise des sciences, Association internationale des travailleurs (depuis ), Fédération jurassienne, Société de géographie (depuis le ), Grand Orient de France (depuis le ) et Académie brésilienne des lettres

Communard, théoricien anarchiste, c'est un pédagogue et un écrivain prolifique. Membre de la Première Internationale, il rejoint la Fédération jurassienne après l'exclusion de Michel Bakounine. Avec Pierre Kropotkine et Jean Grave, il participe au journal Le Révolté.

En , avec d'autres professeurs démissionnaires, il crée à Bruxelles l'Université nouvelle.

Citoyen du monde avant l’heure, précurseur de la géographie sociale, de la géopolitique, de la géohistoire et de l'écologie, il était également végétarien, naturiste, partisan de l'union libre et espérantiste.

Ses ouvrages majeurs sont La Terre en 2 volumes, sa Géographie universelle en 19 volumes, L'Homme et la Terre en 6 volumes, ainsi que Histoire d’un ruisseau et Histoire d'une montagne. Penseur vivant de ses écrits, il publie également près de 200 articles géographiques, 40 articles sur des thèmes divers et 80 articles politiques dans des périodiques anarchistes.