For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Emil Iversen.

Emil Iversen

Emil Iversen
Image illustrative de l’article Emil Iversen

Emil Iversen aux Championnats du monde 2019.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active de 2009 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive
Drapeau de la Norvège
Norvège
Nationalité Norvège
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Meråker
Taille 1,86 m (6 1)
Club IL Varden Meråker
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 1 0
Championnats du monde 4 0 0
Coupe du monde (épreuves) 3 6 4
Coupe du monde (étapes) 5 2 5

Emil Iversen, né le à Meråker, est un fondeur norvégien. Il remporte des épreuves de sprint et de distance en Coupe du monde à partir de 2016 et quatre titres de champion du monde, dont celui du cinquante kilomètres classique en 2021. Il est aussi présent sur le podium de plusieurs courses par étapes, avec comme meilleur résultat une deuxième place au Nordic Opening 2019-2020.

Biographie

Licencié au IL Varden à sa ville natale de Meråker, Emil Iversen participe à ses premières compétitions de la FIS en 2009. Sa première sélection en équipe nationale a lieu en 2011 aux Championnats du monde junior où il remporte une médaille d'or en relais. Lors de l'hiver 2013-2014, il participe à sa première épreuve de Coupe du monde à Lillehammer et gagne deux épreuves de la Coupe de Scandinavie à Vuokatti (un sprint classique et un 15 kilomètres libre)[1].

Ayant pour objectif de marquer ses premiers points en Coupe du monde lors de la saison 2014-2015[1], il s'illustre dès sa première apparition de l'hiver en atteignant la finale du sprint du Nordic Opening qu'il finit sixième. Il réédite cette performance en terminant de nouveau sixième d'un sprint, à Rybinsk deux mois plus tard.

En janvier 2016, il remporte le sprint classique d'Oberstdorf, étape du Tour de ski. Il remporte un mois plus tard le sprint libre de Lahti, sa première victoire sur une épreuve de Coupe du monde. Il s'illustre aussi sur des épreuves de distance, gagnant plus tard dans la saison une étape du Ski Tour Canada, une course en ligne de 17,5 kilomètres en style classique.

En 2017, il remporte le trente kilomètres classique de Falun, deuxième victoire en Coupe du monde. Cet hiver, il dispute aussi ses premiers championnats du monde à Lahti, où il est dixième du sprint individuel et quatrième du sprint par équipes. Lors du Tour de ski 2017-2018, il est de nouveau gagnant à Oberstdorf, où il s'impose sur le quinze kilomètres libre. Il obtient ensuite sa première sélection aux Jeux olympiques à ceux de Pyeongchang, où il est huitième du sprint classique et dixième du cinquante kilomètres classique.

Au Nordic Opening de la saison 2018-2019 de Coupe du monde, après avoir obtenu un podium à Ruka en distance, il prend la troisième place finale du mini-Tour, en résistant aux poursuivants ménés par Calle Halfvarsson, pour son premier podium en course par étapes[2]. Au Tour de ski, il ne finit pas la compétition, mais récolte un troisième succès d'étape à Oberstdorf. Avant les Championnats du monde de Seefeld, il est gagnant du sprint par équipes à Lahti. Lors de ces mondiaux, il est cinquième au mieux individuellement sur le sprint libre, mais décroche ses premiers titres de champion du monde sur le sprint par équipes avec Johannes Høsflot Klæbo et le relais. En 2019, il remporte aussi trois titres de champion de Norvège, dont deux en individuel (15 kilomètres classique et skiathlon)[3].

Pour commencer la saison 2019-2020, Iversen réalise la meilleure performance de sa carrière sur une course par étapes, terminant deuxième du Nordic Opening, à Ruka, à moins de deux secondes de Klæbo (numéro un mondial), à l'issue de la poursuite en style libre, alors qu'il est plutôt un amateur du style classique[4]. Il s'illustre ensuite à Lillehammer, où il est troisième du skiathlon, ainsi que sur le Ski Tour en Scandinavie, avec un succès sur une étape (30 kilomètres) et pour finir une troisième place au cinquante kilomètres classique de Holmenkollen.

Lors de la saison 2020-2021, s'il gagne de nouveau une épreuve de Coupe du monde à part entière, à l'occasion du skiathlon de Lahti, il obtient ses plus gros succès de l'hiver sur les Championnats du monde à Oberstdorf, où il remporte la médaille d'or au relais avec Pål Golberg, Hans Christer Holund et Johannes Høsflot Klaebo et sur le cinquante kilomètres classique pour clore la compétition, après disqualification de Klæbo qui a géné son dauphin Alexander Bolshunov[5].

Vie personnelle

Il est en couple avec la fondeuse Heidi Weng[6].

Palmarès

Jeux olympiques d'hiver

Épreuve / Édition Sprint 15 km Skiathlon
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
JO 2018
Pyeongchang
Épreuve inexistante à cette date 8e Épreuve inexistante à cette date 10e
JO 2022
Pékin
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'argent, Jeux olympiques

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Iversen

Championnats du monde

Résultats aux Championnats du monde
Épreuve / Édition Sprint 15 km Skiathlon
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
Mondiaux 2017
Lahti
10e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 4e
Mondiaux 2019
Seefeld
5e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 10e 31e Médaille d'or, monde Or Médaille d'or, monde Or
Mondiaux 2021
Oberstdorf
Épreuve inexistante à cette date 10e Épreuve inexistante à cette date 5e Médaille d'or, monde Or Médaille d'or, monde Or

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : n'a pas participé à l'épreuve

Coupe du monde

  • Meilleur classement général : 6e en 2019.
  • 3 podiums individuels : 3 victoires, 6 deuxièmes places et 4 troisièmes places.
  • 5 podiums en épreuve par équipes : 4 victoires et 1 troisième place.

Détail des victoires

Épreuve / Édition Sprint 15 km Skiathlon
2 × 15 km
30 km 50 km
libre
Tour de ski ou
Finales ou
Nordic Opening
libre classique libre classique libre classique
2015-16
Lahti
2016-17
Falun
2020-21
Lahti

Tour de ski

  • 10e en 2016.
  • 3 victoires d'étapes.
Victoires d'étape
Épreuve / Édition Sprint 15 km 30 km
libre classique libre classique libre classique
2015-2016
Oberstdorf
2017-2018
Oberstdorf
2018-2019
Oberstdorf

Autres courses par étapes

  • Nordic Opening : 5 podiums d'étapes.
  • Ski Tour Canada : 2 podiums d'étapes, dont 1 victoire (17,5 km classique à Montréal en 2016)
    • Ski Tour : 2 podiums d'étape, dont 1 victoire (30 km classique en poursuite à Trondheim en 2020).

Classements en Coupe du monde

Différents classements en Coupe du monde
Saison / Épreuve Général Distance Sprint Tour de ski
depuis 2007
Finales
(2008-2014 ; 2017)
Ski Tour Canada (2016)
Nordic Opening
depuis 2011
Place Points Place Points Place Points
2015 60e 107 65e 25 31e 74 - Épreuve inexistante à cette date 27e
2016 8e 874 15e 382 9e 244 10e 7e -
2017 11e 653 14e 316 7e 237 Abandon 32e 4e
2018 9e 635 19e 221 4e 310 14e 31e 15e
2019 6e 825 10e 316 8e 299 Abandon 5e 3e
2020 9e 875 7e 433 15e 122 Abandon 4e (Ski Tour) 2e
2021 12e 447 15e 252 22e 75 3e

Championnats du monde junior

Épreuve / Édition sprint libre sprint classique 10 km classique 10 km libre Poursuite 2 × 10km Relais
Mondiaux 2011
Otepää
4e Médaille d'or

Coupe de Scandinavie

  • 3e du classement général en 2014.
  • 8 podiums, dont 3 victoires.

Championnats de Norvège

  • Champion du quinze kilomètres classique en 2019.
  • Champion du skiathlon en 2019 et 2021.

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Emil Iversen
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.