Escuela Municipal Deportivo Binacional - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Escuela Municipal Deportivo Binacional.

Escuela Municipal Deportivo Binacional

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Deportivo Binacional
Généralités
Nom complet Escuela Municipal Deportivo Binacional
Surnoms El Poderoso del Sur
Fondation (10 ans)
Couleurs Bleu Ciel
Stade Estadio Guillermo Briceño Rosamedina
(20 000 places)
Siège Juliaca, Pérou
Championnat actuel Liga 1
Président
Juan Carlos Aquino
Entraîneur
Luis Flores Villena
Palmarès principal
National[1] Championnat du Pérou (1)
Copa Perú (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Pérou de football 2021
0

Dernière mise à jour : 21 décembre 2021.

L'Escuela Municipal Deportivo Binacional ou Deportivo Binacional est un club péruvien de football basé à Juliaca.

Histoire

Origine du nom et débuts

Le club est fondé en 2010 à Desaguadero, ville frontière partagée entre le Pérou et la Bolivie, ce qui explique son nom de Club Deportivo Binacional de Desaguadero. En 2011, le Binacional participe à la Copa Perú et fait ses débuts dans la Liga Superior de Puno où il termine à la quatrième place.

En 2012, le club parvient à gravir les échelons et même à se hisser jusqu'aux phases de qualification pour la montée en D1, seulement une plainte concernant l'emploi d'un joueur non autorisé provoque son exclusion du tournoi[2].

La montée en D1

En 2016, le club déménage dans la région d'Arequipa, rachète l'Escuela Municipal de Paucarpata, et change de nom en Escuela Municipal Binacional. En fin de saison, il atteint la phase finale pour l'ascension en première division mais terminera à la troisième place.

L'année suivante est la bonne puisque le Binacional remporte la Copa Perú 2017 et gagne le droit de disputer le championnat 2018[3].

Le sacre de 2019

Pour sa première saison au sein de l'élite, le club déménage temporairement à Moquegua et termine 8e du championnat ce qui le qualifie pour la Copa Sudamericana 2019[4]. En début de saison 2019, le club annonce un retour dans la région de Puno et reprend son nom d'origine, Deportivo Binacional[5].

Véritable révélation du championnat 2019, le club s'en octroie le tournoi d'ouverture avec 36 points obtenus en 17 journées et obtient le droit de participer à la Copa Libertadores en 2020[6]. Malgré des problèmes l'ayant affecté en deuxième partie de saison (changement d'entraîneur - Roberto Mosquera remplaçant Javier Arce, artisan du succès lors du tournoi d'ouverture - puis décès du charismatique milieu de terrain Juan Pablo Vergara dans un accident de la route), le club tient bon et devient champion du Pérou après sa victoire en finale sur l'Alianza Lima (4-1 et 0-2)[7]. Il s'agit là du tout premier sacre tant du Deportivo Binacional que de la région qu'il représente.

Premières participations internationales

Qualifié pour son premier tournoi international, la Copa Sudamericana 2019, le Deportivo Binacional se retrouve rapidement éliminé dès le 1er tour par le CA Independiente qui s'impose tant à l'aller (4-1) qu'au retour (2-1).

À l'occasion de sa première participation à la Copa Libertadores en 2020, le club frappe un grand coup en battant à domicile, le , le São Paulo FC de Dani Alves par deux buts à un[8]. Moins d'une semaine plus tard, le , il subit une déculottée historique sur le terrain de River Plate en s'inclinant 8-0, soit la pire défaite pour un club péruvien en Copa Libertadores[9]. Le Deportivo Binacional paie cher son manque d'expérience à ce niveau et se retrouve éliminé à une journée de la fin de la phase de groupes, avec seulement trois points en cinq matchs disputés et deux buts marqués pour 20 encaissés[10].

Résultats sportifs

Palmarès

Compétitions nationales Compétitions régionales
  • Tournoi d'ouverture (1) :
    • Vainqueur : 2019.
  • Supercoupe du Pérou :
    • Finaliste : 2020.

Bilan et records

Au niveau national[modifier | modifier le code]

Au niveau international[modifier | modifier le code]

  • Copa Libertadores : 1 participation (2020 - 1er tour).
  • Copa Sudamericana : 1 participation (2019 - 1er tour).
  • Plus large victoire obtenue en compétition officielle :
  • Plus large défaite concédée en compétition officielle :
    • River Plate 8:0 Deportivo Binacional (Copa Libertadores 2020).

Personnalités historiques du Deportivo Binacional

Joueurs emblématiques

Effectif actuel (2020)

Source : www.dechalaca.com[13].

No. Nat. Position Nom du joueur
1
G Raúl Fernández
29
G Michael Sotillo
35
G Alexander Araujo
2
D Diego Angles
5
D Éder Fernández
15
D Paolo Méndez
24
D Ángel Pérez
25
D Felipe Mesones
26
D Nery Barreiro
27
D Jeickson Reyes
30
D John Fajardo
4
M Ángel Romero
6
M Ángel Ojeda
No. Nat. Position Nom du joueur
7
M Johan Arango
8
M Yorkman Tello Capitaine
10
M Andy Polar
13
M Eduardo Astorga
16
M Roque Guachiré
18
M Dahwling Leudo
28
M Mauricio Matzuda
M Pablo Labrín
M Édson López
9
A Sebastián Gularte
11
A Héctor Zeta
14
A Anthony Osorio
22
A Marco Aldair Rodríguez

Entraîneurs emblématiques

Liste (partielle) d'entraîneurs

  • Ítalo Manzo (2011-2012)
  • Martín Alemán Palomino (2012)
  • Eusebio Salazar (2012)
  • Jorge Ágapo Gonzales (2013)
  • Willy Laya (2013)
  • Pedro Garay (2014)
  • Julio Zamora (2014)
  • Jesús Oropeza (2015)
  • Oswaldo Araujo (2015)
  • Luis Flores Villena (2016)
  • Mario Flores (2016)
  • Erick Torres (2017)
  • Fredy García Loayza (2017)
  • Luis Flores Villena (2017-2018)
  • Mario Flores (2018)
  • Javier Arce (2019)
  • Javier Uturunco (intérim) (2019)
  • Roberto Mosquera (2019)
  • César Vigevani (2020)
  • Javier Uturunco (intérim) (2020)
  • Flabio Torres (2020)
  • Javier Arce (2020)
  • Luis Flores Villena (2020-)

Annexes

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (es) « Comisión de justicia sancionó a dirigentes y jugadores del Binacional », sur www.peru.com, (consulté le 4 juin 2019).
  3. (es) « Binacional ganó la Copa Perú y es el nuevo inquilino de la Primera División », sur www.rpp.pe, (consulté le 13 mars 2019).
  4. (es) « Como Binacional: clubes de Perú que clasificaron a una copa internacional en su primer año en Primera », sur www.depor.com, (consulté le 13 mars 2019).
  5. (es) Aldo Ramírez, « Escuela Municipal Binacional a Deportivo Binacional: Bidimensional », sur www.dechalaca.com, (consulté le 11 mars 2019).
  6. (es) « Binacional: cuenta oficial de la Copa Libertadores le dio bienvenida al torneo 2020 », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 2 juin 2019).
  7. (es) Dan Lerner, « ¡Binacional hace historia y es el campeón de la Liga 1! », sur www.peru.as.com, (consulté le 16 décembre 2019).
  8. (es) « Binacional y la inteligencia del técnico Flabio Torres para vencer al Sao Paulo de Dani Alves », sur www.libero.pe, (consulté le 6 mars 2020).
  9. (es) « Binacional es el equipo peruano que recibió la mayor goleada en la Copa Libertadores tras caer 8-0 ante River », sur www.peru21.pe, (consulté le 12 mars 2020).
  10. (es) « Binacional: así quedó el Grupo D de la Copa Libertadores tras derrota ante LDU de Quito por la fecha 5 », sur www.futbolperuano.com, (consulté le 30 septembre 2020).
  11. a et b (en) Carlos Manuel Nieto Tarazona, José Luis Pierrend, Eli Schmerler, Juan Carlos Carrero, Hans Schöggl and Juan Pablo Andrés, « Peru - List of Departamental Champions (Amateur Leagues) », sur www.rsssf.com, (consulté le 12 mars 2019).
  12. (es) « Deportivo Binacional, la pesadilla de la frontera », sur www.losandes.com.pe, (consulté le 4 juin 2019).
  13. (es) Jimmy Balarezo, « Binacional 2 - Sao Paulo 1 », sur www.dechalaca.com, (consulté le 6 mars 2020).
  14. (es) « Copa Perú: técnico del Binacional asegura que campeonaron por ser un equipo seleccionado », sur www.elpopular.pe, (consulté le 12 mars 2019).

Lien externe

(es) Deportivo Binacional sur www.dechalaca.com

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Escuela Municipal Deportivo Binacional
Listen to this article