Eugenio Mena - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Eugenio Mena.

Eugenio Mena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eugenio Mena

Eugenio Mena en 2013 contre l'Espagne.
Situation actuelle
Équipe
Racing Club
Numéro 5
Biographie
Nom Eugenio Esteban Mena Reveco
Nationalité
 Chilien
Naissance (32 ans)
Lieu Viña del Mar (Chili)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Défenseur gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
Santiago Wanderers
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2008-2010
Santiago Wanderers
091 0(1)
2010-2013
Universidad de Chile
103 0(8)
2013-2015
Santos FC
061 0(0)
2015-2017
Cruzeiro
026 0(0)
2016
São Paulo
045 0(1)
2017
Sport Recife
041 0(1)
2018
EC Bahia
015 0(1)
2018-
Racing Club
037 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-
Chili
055 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Eugenio Mena, né le à Viña del Mar, est un footballeur chilien qui joue aux postes de défenseur gauche. Il débute à Santiago Wanderers avant de passer par le club de l'Universidad de Chile.

Eugenio Mena joue avec l'équipe du Chili depuis 2010.

Carrière

Les débuts au Chili

Eugenio Mena commence sa carrière de professionnel au Chili, à Santiago Wanderers, alors qu'il a seulement 20 ans. Il y devient un joueur clé au cours de sa deuxième saison, et joue très souvent avec son club. Après deux saisons et demi très abouties, il quitte Santiago Wanderers pour aller à l'Universidad de Chile. Au total, il compte 91 matchs et 1 but avec Santiago Wanderers.

Universidad de Chile

Lors du mercato hivernal 2010, il est transféré à l'Universidad de Chile gratuitement[1]. Il arrive dans ce nouveau club en tant que révélation, et il compte obtenir une place de titulaire dès ses débuts. Lors de sa première saison, il connait quelques difficultés, en jouant seulement 8 matchs. Mais lors de sa seconde saison, il atteint ses objectifs et devient un titulaire indiscutable de l'équipe grâce à d’excellentes performances. Il dispute 40 matchs et marque 4 buts. Il commence sa troisième saison avec la U, qui compte désormais sur lui. À la fin de la saison, il a satisfait les dirigeants du club, avec de bonnes performances. Il a joué 41 matchs et a marqué 4 buts. Il se fait connaitre encore un peu plus, en Amérique. Lors de sa quatrième saison, il n'est pas sûr de débuter sous le maillot de l'Universidad de Chile car il est très sollicité, mais il débute bien sous le maillot chilien. À l'intersaison, il quitte le club après avoir joué 103 matchs et marqué 8 buts.

Santos FC

En 2013, il signe un contrat en faveur de Santos, au Brésil. Il réalise une première saison avec 23 matchs toutes compétitions confondues (22 fois titulaire).

Après deux saisons avec Santos, il quitte le club, mais pas le Brésil, pour ensuite rejoindre le club de Cruzeiro. Il totalise 35 matchs avec le club.

Cruzeiro

En 2015, il s'engage avec Cruzeiro gratuitement.

São Paulo

Le , il est prêté pour un an au São Paulo FC

En sélection

Mena en 2013 avec la sélection du Chili.
Mena en 2013 avec la sélection du Chili.

Eugenio Mena est en sélection depuis 2010, mais est utilisé fréquemment depuis 2012, indiscutable dans le système de jeu mis en place par Jorge Sampaoli, il est la plupart du temps positionné en tant que milieu gauche dans une formation de 3 5 2, très bon défenseur, il est capable de redescendre en défense pour aider ses coéquipiers.

Il est sélectionné pour participer au mondial 2014 au Brésil, où il y joue tous les matchs durant le tournoi. Le Chili sera éliminé en huitième de finale par le Brésil au penalty.

Distinctions personnelles

  • Chili :
    • Révélation du mondial 2014

Palmarès

En sélection

Finaliste de la Coupe des confédérations 2017

 Vainqueur de la Copa América 2015

  Vainqueur de la Copa América Centenario

Notes et références

  1. « Eugenio Mena - Footmercato.net », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 30 juin 2015)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Eugenio Mena
Listen to this article