FK Mordovia Saransk - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for FK Mordovia Saransk.

FK Mordovia Saransk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mordovia Saransk
Généralités
Nom complet Футбольный клуб «Мордовия» Саранск
Futbolny klub «Mordovia» Saransk
Noms précédents Stroïtel (1961)
Spartak (1961-1971)
Elektrosvet (1972-1979)
Svetotekhnika (1980-2002)
Lisma-Mordovia (2003-2004)
Fondation (60 ans)
Statut professionnel -
-
-
Couleurs Bleu, blanc, rouge
Stade Mordovia Arena
(45 000 places)
Président
Alekseï Porfenenko
Joueur le plus capé
Alekseï Bessonov (421)
Meilleur buteur
Vitali Nikoulkine (110)
Site web www.fc-mordovia.ru

Maillots

Kit left arm bochum1617t.png
Kit body bochum1617t.png
Kit right arm bochum1617t.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm parisfc1718H.png
Kit body parisfc1718H.png
Kit right arm parisfc1718H.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm krylya1617a.png
Kit body krylya1617a.png
Kit right arm krylya1617a.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Neutre

Le Mordovia Saransk (en russe : «Мордовия» Саранск) est un club de football de Saransk, la capitale de la République de Mordovie, en Russie.

Histoire

Période soviétique (1961-1991)

Fondé en 1961 sous le nom Stroïtel, le club connaît plusieurs noms au cours de son histoire, devenant rapidement le Spartak Saransk dès le mois d' avant de se renommer Elektrosvet entre 1972 et 1980 puis Svetotekhnika jusqu'en 2002, date à laquelle il devient le Lisma-Mordovia puis tout simplement le Mordovia à partir de 2005.

Le club dispute son premier match officiel le face au Geolog Tioumen dans le cadre de la cinquième zone du groupe RSFS de Russie de la deuxième division soviétique, dont il termine par ailleurs avant-dernier à l'issue de la saison. Il continue par la suite d'évoluer dans les basses divisions soviétiques jusqu'à sa dissolution à l'issue de la saison 1991[1].

Période russe (depuis 1992)

Intégré au groupe centre de la nouvelle deuxième division russe en 1992, il s'y maintient deux saisons avant d'être relégué en troisième division où il évolue neuf saisons, d'abord dans le groupe Centre puis dans le groupe Povoljié à partir de 1998. Terminant premier de ce dernier groupe en 2000 puis en 2001, le Svetotekhnika échoue cependant à la promotion dans les deux cas à l'issue de barrages respectivement face au Kouban Krasnodar puis au SKA Rostov[1]. Il retrouve finalement la deuxième division en terminant une troisième fois d'affilée premier de son groupe lors de la saison 2002, les barrages de promotion prenant fin à partir de cette saison à la faveur d'une promotion directe pour les premiers de groupe. Après une quatorzième place pour son retour en deuxième division, il est cependant relégué dès la saison suivante en terminant avant-dernier et largement relégable avec vingt-six points en quarante-deux matchs[1].

Le Mordovia fait par la suite régulièrement l'ascenseur entre le deuxième et le troisième échelon jusqu'à la saison 2011-2012 qui le voit remporter le championnat avec pas moins de cent points en cinquante-deux matchs, lui permettant de découvrir la première division pour la première fois de son histoire lors de la saison 2012-2013[1]. Il est cependant relégué directement en terminant avant-dernier. Il fait son retour dans l'élite dès la saison suivante, remportant une nouvelle fois la deuxième division. La saison 2014-2015 est cette fois plus productive, l'équipe entraînée par Iouri Siomine[2] parvenant à atteindre la huitième place et se maintenant confortablement avec huit points d'avance sur les barrages de relégation. La période de grâce est cependant de courte durée, Siomine quittant le club dès la fin de saison[3] tandis que le Mordovia dégringole sportivement et termine dernier dès la saison suivante avant d'enchaîner une deuxième relégation d'affilée en terminant dix-septième de deuxième division en 2017[1].

Intégré au groupe Oural-Privoljié de la troisième division pour la saison suivante, il termine premier du groupe sans difficulté et retrouve la deuxième division dès la saison 2018-2019. Il assure par la suite son maintien sans grandes difficultés, passant la quasi-totalité de l'exercice dans le milieu de classement pour se classer finalement douzième. Il se voit cependant retirer trois points administrativement peu après la fin de la saison, le faisant descendre en quatorzième position[4]. Le club termine l'exercice suivant en vingtième et dernière position lors de l'arrêt prématuré du championnat du fait de la pandémie de Covid-19 en Russie, mais est sauvé sportivement par l'annulation des relégations[5]. Cependant, le Mordovia s'avère par la suite incapable de réunir les fonds nécessaires à l'obtention d'une licence pour la saison 2020-2021 et doit finalement quitter la deuxième division[6]. Il échoue par la suite à conserver son statut professionnel et tombe dans les divisions amateurs[7].

Bilan sportif

Palmarès

Classements en championnat

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat d'Union soviétique.

Championnat d'URSS de football D4Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D4Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat de Russie.

Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2

Bilan par saison

Légende
  • Promotion en division supérieure
  • Relégation en division inférieure

Période soviétique

Bilan par saison[8]
Saison Championnat Coupe d'URSS
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1961 2e Russie 5 12e 13 24 3 7 14 14 48 -34 Premier tour Q
1962 2e Russie 2 16e 17 30 4 9 17 29 58 -29 Premier tour Q
1963 3e Russie 2 17e 18 32 4 10 18 24 61 -37 Deuxième tour Q
1964 9e 33 32 8 17 7 32 35 -3 Premier tour Q
1965 3e Russie 3 16e 31 38 8 15 15 25 44 -19
1966 3e Russie 2 13e 28 34 10 8 16 27 35 -8 Deuxième tour Q
1967 17e 24 36 5 14 17 15 37 -22 Deuxième tour Q
1968 17e 27 38 8 11 19 31 49 -18 Troisième tour Q
1969 3e Russie 3 12e 29 34 8 13 13 36 37 -1
1970 4e Russie 2 8e 38 34 12 14 8 31 22 +9
1971 3e Zone 4 17e 33 38 11 11 16 29 40 -11
1972[n 1] 3e Zone 5 16e 0 32 4 10 18 22 30 -8
1973-1979 Club inactif
1980 3e Zone 2 17e 14 34 4 6 24 22 80 -58
1981 9e 31 32 10 11 11 31 37 -6
1982 11e 30 32 12 6 14 38 43 -5
1983 3e Zone 1 5e 35 30 13 9 8 36 28 +8
1984 8e 37 32 14 9 9 51 35 +26
1985 3e Zone 2 9e 26 28 11 4 13 36 41 -5 Premier tour
1986 12e 27 32 11 5 16 30 44 -14
1987 16e 21 32 6 9 17 21 47 -26
1988 Club inactif
1989 3e Zone 2 17e 33 42 13 7 22 43 73 -30
1990 4e Zone 7 12e 27 32 10 7 15 33 55 -22
1991 4e Zone 5 2e 57 42 25 7 10 76 35 +31
  1. Le club est exclu de la compétition après 25 matchs joués. L'intégralité de ses points lui sont retirés.

Période russe

Bilan par saison[9]
Saison Championnat Coupe de Russie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1992 2e Centre 13e 29 34 11 7 16 50 66 -16
1993 13e 32 38 12 8 18 51 66 -15 Quarts de finale
1994 3e Centre 12e 25 32 6 13 13 21 39 -18 Premier tour
1995 8e 62 40 18 8 14 43 48 -5 Deuxième tour
1996 10e 60 42 16 12 14 53 49 +4 Troisième tour
1997 15e 45 40 12 9 19 64 69 -5 Deuxième tour
1998 3e Povoljié 7e 57 36 16 9 11 54 36 +18 Premier tour
1999 12e 40 34 11 7 16 34 52 -18 Deuxième tour
2000 1er 83 34 27 2 5 62 32 +30 Deuxième tour
2001 1er 85 34 28 1 5 79 17 +62 Troisième tour
2002 1er 76 30 24 4 2 68 19 +49 Seizièmes de finale
2003 2e 14e 53 42 15 8 19 54 60 -6 Cinquième tour
2004 21e 26 42 5 11 26 24 62 -38 Cinquième tour
2005 3e Centre 7e 51 34 15 6 13 46 41 +5 Cinquième tour
2006 2e 72 30 22 6 6 64 30 +34 Quatrième tour
2007 2e 19e 43 42 13 4 25 44 88 -44 Seizièmes de finale
2008 3e Centre 7e 56 34 16 8 10 46 38 +8 Cinquième tour
2009 3e Oural-Povoljié 1er 77 30 24 5 1 68 13 +55 Troisième tour
2010 2e 6e 58 38 16 10 12 31 30 +1 Quarts de finale
2011-2012 1er 100 52 29 13 10 91 56 +35 Seizièmes de finale
Seizièmes de finale
2012-2013 1re 15e 20 30 5 5 20 28 54 -26 Huitièmes de finale
2013-2014 2e 1er 73 36 22 7 7 59 30 +29 Huitièmes de finale
2014-2015 1re 8e 38 30 11 5 14 22 43 -21 Quarts de finale
2015-2016 16e 24 30 4 12 14 30 50 -20 Seizièmes de finale
2016-2017 2e 17e 40 38 11 7 20 39 50 -11 Seizièmes de finale
2017-2018 3e Oural-Privoljié 1er 56 24 17 5 2 38 8 +30 Deuxième tour
2018-2019 2e 14e 44-3 38 12 11 15 37 46 -9 Quatrième tour
2019-2020 20e 19 27 4 7 16 21 44 -23 Seizièmes de finale

Personnalités du club

Entraîneurs

La liste suivante présente les différents entraîneurs connus du club depuis sa fondation.

  • Vladimir Gavrilov (-)
  • Mikhaïl Masekhnovitch (-)
  • Vadim Koublitski (1962-)
  • Grigori Petrov (-)
  • Alekseï Sokolov (ru) (1964-)
  • Stanislav Leouta (-)
  • Vassili Gretchichnikov (1966)
  • Nikolaï Tcherkasov (-)
  • Stanislav Leouta (-)
  • Boris Nikiforov (1968-1969)
  • Nikolaï Mikhaliov (1970-1971)
  • Boris Beretski (1972)
  • Boris Nikiforov (-)
  • Valeri Kalougine (-1984)
  • Viatcheslav Zolkine (1985-)
  • Valeri Kalougine (-1987)
  • Igor Chinkarenko (1988)
  • Jemal Silagadze (1989)
  • Alfred Fiodorov (-)
  • Vladimir Tsariov (-)
  • Vladimir Ierofeïev (1991)
  • Vladimir Soloviov (1992-)
  • Iouri Smirnov (-)
  • Valeri Tretiakov (-)
  • Aleksandr Koroliov (1995-1996)
  • Vladimir Bibikov (1997-)
  • Vladimir Ierofeïev (-)
  • Alekseï Bessonov (-)
  • Valeri Gouba (-)
  • Aleksandr Khomoutetski (2000-)
  • Vladimir Dergatch (-)
  • Vladimir Bibikov (2005)
  • Iouri Outkine (-)
  • Fiodor Chtcherbatchenko (-)
  • Dorinel Munteanu (-)
  • Sergueï Podpaly (-)
  • Yuriy Maksymov (-)
  • Iouri Siomine (-)
  • Andreï Gordeïev (-)
  • Marat Moustafine (-)
  • Dmitri Cheryshev (-)
  • Marat Moustafine (-)
  • Rouslan Moukhametchine (-)
  • Oleg Vassilenko (-)

Joueurs emblématiques

Les joueurs internationaux suivants ont joué pour le club. Ceux ayant évolué en équipe nationale lors de leur passage au Mordovia sont marqués en gras.

Identité visuelle

  • 2008-2015
    2008-2015
  • Depuis 2015
    Depuis 2015

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
FK Mordovia Saransk
Listen to this article