Fabian : Histoire d'un moraliste - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Fabian : Histoire d'un moraliste.

Fabian : Histoire d'un moraliste

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2015). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Fabian : Histoire d'un moraliste
Auteur Erich Kästner
Pays
Allemagne
Genre Roman
Version originale
Langue Allemand
Titre Fabian. Die Geschichte eines Moralisten
Éditeur Deutsche Verlags-Anstalt
Lieu de parution Stuttgart / Berlin
Date de parution 1931
Version française
Traducteur André Gailliard
Éditeur Stock
Lieu de parution Paris
Date de parution 1932
Nombre de pages 295

Fabian : Histoire d'un moraliste (titre original : Fabian. Die Geschichte eines Moralisten) est un roman d'Erich Kästner publié en 1931. À sa sortie, le roman est censuré et plusieurs passages interdits. La version originale intégrale, qui devait s'intituler Der Gang vor die Hunde (Le Chemin vers la décadence), a été publiée en 2013 et traduite en français dès 2016 sous le titre Vers l'abîme.

L'œuvre fait partie des livres brûlés dans la nuit du à Berlin lors de l'autodafé des livres jugés dégénérés.

Résumé

Lire en ligne sur Numilog

Le roman raconte les errances de Fabian Jakob, docteur en littérature allemande du XVIIIe siècle âgé de 32 ans, à travers Berlin et Dresde dans l'Allemagne des années 1930 marquées par la montée du nazisme et de l'extrémisme politique et où la crise économique a poussé les gens dans la misère. Fabian qui, au début du roman travaille dans la publicité, traverse la nuit berlinoise, ses bars à prostitués, ses clubs de rencontre, ses ateliers d'artistes à l'ambiance malsaine, en compagnie de son ami Stephan Labude jusqu'au suicide de celui-ci. Fabian sombre alors peu à peu dans le désespoir jusqu'à sa mort où, après avoir décidé de se retirer à la campagne, il essaiera de sauver un enfant de la noyade, alors que lui-même ne sait pas nager. L'enfant, lui, parvient à nager jusqu'à la berge alors que Fabian se noie.

Personnages

  • Fabian Jakob : 32 ans, docteur en littérature allemande, spécialiste du XVIIIe siècle. Au début du roman, il travaille dans la publicité, pour vendre des cigarettes, mais il se retrouve rapidement au chômage après avoir été limogé. Il restera ensuite sans travail jusqu'à sa mort. Mélancolique, la devise de Fabian est Ich kann vieles und will nichts (Je peux beaucoup mais je ne veux rien faire, page 53). Fabian traverse la vie nocturne de Berlin accompagné de Labude, y compris les bordels et les clubs de rencontre. Il côtoie la misère, notamment les mendiants, et la violence, par exemple lors de la fusillade entre le communiste et le nazi. Il rencontre la juriste Cornelia Battenberg dans un atelier d'artiste, jeune femme qui lui paraît différente des autres mais qui le quittera pour sa carrière d'actrice. Lorsqu'il retourne dans sa ville natale, Dresde, Fabian se noie en tentant de sauver un garçon tombé à l'eau et qui s'avère savoir nager.
  • Stephan Labude : ami de longue date de Fabian, Stephan Labude étudie lui aussi la littérature allemande, il est spécialiste de Gotthold Ephraim Lessing. Son père est juge et lui envoie de respectables sommes d'argent, il mène donc une existence plus bourgeoise que Fabian, mais sur le plan politique, il est plus socialiste. Il traverse de nombreuses épreuves, quand il découvre que sa fiancée Leda le trompe alors qu'il va lui faire une visite surprise, puis lorsqu'on lui dit, à tort, que son travail sur Lessing a été rejeté par la faculté. Il se suicide d'une balle dans la tête, laissant Fabian seul, mais avec une belle somme d'argent.
  • Cornelia Battenberg : Fabian la rencontre alors qu'elle est à peine arrivée à Berlin, dans l'atelier de sculpture de Selow où Fabian accompagne Labude rejoindre sa nouvelle petite amie après qu'il a découvert l'infidélité de Labude. Si elle paraît être une agréable surprise, une fille encore morale dans une ville où toutes les autres ont perdu leur vertu, elle acceptera cependant de jouer le jeu de la séduction en couchant avec un vieux producteur pour réussir dans sa carrière d'actrice.
  • Irene Moll : c'est la première femme que Fabian rencontre dans le roman, après qu'il a accepté d'accompagner son patron dans un club de rencontre. Fabian rentre avec elle, mais refuse de coucher avec elle après qu'il a découvert qu'elle était mariée avec le docteur Felix Moll. Le docteur et Irene forment un mariage libre, mais même après que le docteur ait encouragé Fabian à coucher avec sa femme, ce dernier refuse toujours. Le docteur, qui détournait de l'argent, se retrouve cependant en prison et Irene ouvre une pension pour jeunes hommes qui s'avère en réalité être un bordel. Elle propose même à Fabian de travailler pour elle, mais ce dernier refuse une fois de plus.

Éditions françaises

  • 1932 : Fabian : Histoire d'un moraliste, traduit par André Gailliard, préface de Henri Jourdan ; Paris : Delamain et Boutelleau
  • 2016 : Vers l'abîme, traduit par Corinna Gepner, Paris, Éditions Anne Carrière ; réédition, Paris : 10/18, coll. « Domaine étranger » no 5237, 2017

Adaptation cinématographique

Notes et références

Lien externe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Fabian : Histoire d'un moraliste
Listen to this article