For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Fabiana Luperini.

Fabiana Luperini

Fabiana Luperini
Image dans Infobox.
Fabiana Luperini lors du Women's Tour 2014.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
1993-1997GS Gelati Sanson
1998Sprint
1999-2000Gas Sport Team
2001–2002Edil Savino
2003Team 2002 Aurora RSM
2004Team Let's Go Finland
2005A.S. Team FRW
2006Top Girls Fassa Bortolo Raxy Line
2007–2009Menikini-Selle Italia-Gysko
2011MCipollini-Giordana
2012Faren-Honda
2013Faren-Kuota
2014Estado De México-Faren
Équipes dirigées
Principales victoires
Course par étapes
Tour d'Italie féminin (1995, 1996, 1997, 1998 et 2008)
La Grande Boucle féminine internationale (1995, 1996 et 1997)
Tour de l'Aude (1998)
Classiques
Flèche wallonne (1998, 2001 et 2002)
Coupe du monde de Montréal (2007)
Grand Prix de Plouay (2008).

Fabiana Luperini, née le à Pontedera, en Toscane, est une cycliste italienne. Elle est l'une des meilleures coureuses dans les années 1990 et 2000.

Professionnelle durant 20 saisons entre 1993 et 2014, elle se spécialise dans sa carrière sur les courses par étapes. Luperini remporte le Tour d'Italie féminin à cinq reprises (record), avec quatre victoires consécutives entre 1995 et 1998 et une cinquième dix ans plus tard, en 2008. Elle gagne également la Grande Boucle Féminine trois fois consécutivement entre 1995 et 1997. En 1998, elle s'adjuge le Tour de l'Aude, une autre grande course par étapes. Elle compte également cinq victoires sur des classiques de la Coupe du monde : la Flèche wallonne (1998, 2001 et 2002), la Coupe du monde de Montréal (2007) et le Grand Prix de Plouay (2008).

Elle est surnommée « Pantanina » en hommage à Marco Pantani pour ses capacités de grimpeuse[1].

Biographie

Fabiana Luperini pratique le cyclisme en compétition depuis 1981. Dans les catégories de jeunes, elle remporte plus de 200 victoires. Entre huit et treize ans, elle remporte régulièrement des courses face aux garçons[2].

En 1991, elle termine troisième de la course en ligne des juniors (moins de 19 ans) aux championnats du monde sur route. Deux ans plus tard, elle obtient de nouveau la médaille de bronze aux mondiaux du contre-la-montre par équipes. L'équipe italienne termine à seulement deux secondes des États-Unis et à plus de trois minutes de l'équipe russe victorieuse[3].

Sa véritable percée a lieu en 1995 lorsqu'elle remporte le Tour d'Italie, la La Grande Boucle Féminine Internationale et le Tour du Trentin grâce à ses qualités de grimpeuses. En 1996, elle remporte à nouveau les trois courses par étapes et devient championne d'Italie sur route. Au Tour d'Italie de la même année, elle remporte cinq des treize étapes ainsi que le classement de la montagne. En 1997, elle remporte à nouveau les deux grands tours et termine deuxième du Tour du Trentin. En 1998, outre trois étapes, le classement général et de la montagne du Tour d'Italie, elle remporte également la Flèche wallonne et le Tour de l'Aude, une course par étapes française réputée. En 1994, elle gagne pour la première fois le Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, une classique italienne, qu'elle remporte à nouveau en 2000. Elle a remporté cinq fois le Tour d'Italie et détient ainsi le record de victoires. Elle compte également trois succès sur La Grande Boucle Féminine Internationale et quatre titres de championne d'Italie sur route.

Le 15 janvier 2000, elle est suspendue par la Fédération italienne de cyclisme pendant huit mois pour avoir utilisée de la nandrolone, un stéroïde anabolisant. Elle est contrôlée positive le 2 octobre 1999 lors d'une séance d'entraînement avec la sélection nationale[4].

En 2008, à 34 ans, Luperini connaît une nouvelle grande année. Sur la Coupe du Monde Cycliste Féminine de Montréal, elle part en échappée avec Judith Arndt et quatre autres coureuses. Dans la dernière ascension, l'Allemande accélère et distance les autres concurrentes à l'exception de l'Italienne qu'elle bat au sprint[5]. Au Grand Prix de Plouay, à mi-course, un groupe de favorites s'extrait du peloton. Il est composé de huit coureuses en tête : Noemi Cantele, Judith Arndt, Luise Keller, Edita Pučinskaitė, Fabiana Luperini, Karine Gautard et Mirjam Melchers-Van Poppel. L'équipe Cervélo Lifeforce Pro réagit derrière et mène la poursuite. Avant la jonction, dans le quatrième tour, Luise Keller s'échappe avec Fabiana Luperini. Dans la dernière ascension, Luise Keller tente bien de distancer l'Italienne mais sans succès. L'Allemande lance le sprint, mais l'Italienne la remonte et s'impose[6],[7]. Luperini remporte son quatrième titre national, le Tour du Trentin pour la cinquième fois et le Tour d'Italie pour la cinquième fois, dix ans après sa dernière victoire.

Après une saison 2010 loin du professionnalisme et consacrée au gran fondo, elle fait son retour dans le peloton en 2011 au sein de l'équipe MCipollini-Giambenini[8]. L'année suivante, elle rejoint l'équipe Faren-Honda et termine notamment le Tour d'Italie à la quatrième place.

En 2013, au soir de la sixième étape du Tour d'Italie et alors qu'elle pointe à la deuxième place du classement général, elle est disqualifiée car son vélo est pesé par les commissaires à un poids de 6,52 kg au lieu des 6,8 kg réglementaires. Sa taille XXS expliquerait ce problème[9],[10].

Palmarès

Classements UCI

Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Classement UCI[11] 8e[12] 6e[13] 29e[14] 14e[15] 9e[16] 11e[17] 25e[18] 27e[19] 49e[20] 19e[21] 13e[22] 5e[23] 41e - 139e 71e 86e 134e

Distinctions

  • Médaille d'or du CONI  : 1995, 1996 et 1997
  • Oscar TuttoBici : 1998, 2000, 2001, 2002, 2003, 2006 et 2008
  • Premio Italia donne : 2008
  • Meilleure cycliste féminine au Gala du cyclisme italien  : 2011

Références

  1. (it) La scommessa di Fabiana Luperini, il crowdfunding nello sport gazzetta.it
  2. Fabiana Luperini si racconta
  3. 7e Championnat du Monde féminin CLM par équipes 1993
  4. La Luperini nella bufera nandrolone nelle urine
  5. (en) « Women’s World Cup 6 - Montreal (CDM) », sur daily peloton (consulté le )
  6. « GP de Plouay Dames : Luperini a des ressources », sur velo101 (consulté le )
  7. (en) « Luperini the Wolf strikes again », sur cycling news (consulté le )
  8. Ciclismo, Fabiana Luperini torna in gruppo
  9. Christel Ferrier-Bruneau, « Les carnets de route de Christel Ferrier-Bruneau », la Gazette du cyclisme féminin, no 119,‎ , p. 18
  10. Alfred North, Tout le cyclisme féminin performances 2013, , p. 212
  11. (en) « Ranking - Cycling - Road 2014 », sur UCI (consulté le )
  12. « UCI Women's Road/Route Rankings/classements- Individual- 31.12.97 », sur uci (consulté le )
  13. « UCI Women's Road/Route Rankings/classements- Individual - 7.10.98 », sur uci (consulté le )
  14. « Femmes Elite - EliteWomen : Individual - 9.10.1999 », sur uci (consulté le )
  15. « Femmes Elite - Elite Women : Individual - 14.10.2000 », sur uci (consulté le )
  16. « Classements: - 13.10.2001 - Women », sur uci (consulté le )
  17. « Classement Route - Individuel - Femmes élite », Union cycliste internationale, (consulté le )
  18. « Classement Route - Individuel - Femmes élite », Union cycliste internationale, (consulté le )
  19. « Classement Route - Individuel - Femmes élite », Union cycliste internationale, (consulté le )
  20. « Classements Route UCI 2005 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le )
  21. « Classements Route UCI 2006 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le )
  22. « Classements Route UCI 2007 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le )
  23. « Classements Route UCI 2008 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Fabiana Luperini
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.