Fadrique de Castille - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Fadrique de Castille.

Fadrique de Castille


Fadrique de Castille
Fonctions
Grand maître de l'ordre de Santiago
-
Adelantado de la frontière andalouse (d)
Grand chambrier (d)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Capilla Real de la catedral de Sevilla (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Fadrique Alfonso de CastillaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Maison d'Ivrée (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Henri II de Castille
Sancho Alfonso de Castilla (d)
Pedro Alfonso de Castilla (d)
Juan Alfonso de Castilla (d)
Juana Alfonso de Castilla (d)
Pedro de Aguilar (d)
Tello de Castille
Sanche de Castille
Pierre Ier de Castille
Fernando Alfonso de Castilla (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Eleanor de Angulo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Alfonso Enríquez
Pedro Enríquez de Castille (d)
Leonor Enríquez de Castilla (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Fadrique Alphonse de Castille (Séville 1334 - Séville 1358), seigneur de Haro, Grand Maître de l'ordre de Santiago, est le cinquième fils illégitime d'Alphonse XI de Castille et de Leonor de Guzmán.

Il épouse la rébellion de son frère jumeau Henri de Trastamare dès l'assassinat de leur mère sur les ordres de la mère de Pierre le Cruel.

En 1358, invité à Séville par Pierre le Cruel, il tombe en réalité dans un guet-apens et est assassiné dans la cour de l'Alcazar.

Il est l'héritier de la Maison d'Enriquez (es), amiraux de Castille et plus tard ducs de Medina de Rioseco (es)[1]. L'une de ses descendantes, Jeanne Enríquez, est la mère du roi Ferdinand le Catholique[2].

Descendance

Fadrique de Castille a trois[réf. nécessaire] enfants, dont on ne sait exactement s'ils sont tous nés de son union avec Constance d'Angulo ou d'une de ses maîtresses:

Notes et références

  1. (es) Mª José Casaus Ballester., « Acumulación de posesiones y títulos nobiliarios de la casa de Híjar (Teruel.) Siglos XII-XVIII », sur web.archive.org, (consulté le 29 septembre 2020)
  2. (es) « Juana Enríquez, madre del Rey Católico », sur Revista de Historia, (consulté le 29 septembre 2020)
  3. a et b Alfred Morel-Fatio, « La donation du duché de Molina à Bertrand Du Guesclin. », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 60, no 1,‎ , p. 145–176 (DOI 10.3406/bec.1899.452520, lire en ligne, consulté le 21 septembre 2020)
  4. (es) Antonio Ramos, Description genealogica de la Casa de Aguayo, por el impresor de esta M.I. Ciudad, (lire en ligne)

Voir aussi

Bibliographie

  • (pt) Antonio Caetano de Sousa, Historia genealogica da casa real portugueza : desde a sua origem até o presente, com as familias illustres, que precedem dos reys, e dos serenissimos duques de Bragança ..., Lisboa Occidental, (lire en ligne)
  • (es) Pedro López de Ayala, Cronicas de los reyes de Castilla: Don Pedro, Don Enrique II, Don Juan I, Don Enrique III, Volumen 1, Eugenio Llaguno y Amirola, Jerónimo Zurita y Castro, (lire en ligne)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Fadrique de Castille
Listen to this article