Famille Buchholz - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Famille Buchholz.

Famille Buchholz

Famille Buchholz
Titre original Familie Buchholz
Réalisation Carl Froelich
Scénario Jochen Kuhlmey (de)
Acteurs principaux
Sociétés de production UFA
Pays d’origine
Allemagne
Genre Drame
Durée 92 minutes
Sortie 1944


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Famille Buchholz[1] (titre original : Familie Buchholz) est un film allemand réalisé par Carl Froelich sorti en 1944.

Il s'agit d'une adaptation du roman de Julius Stinde.

Synopsis

Berlin à la fin du XIXe siècle. Wilhelmine Buchholz, la mère de famille de deux enfants, femme au foyer, fut satisfaite de remplir son rôle. Maintenant elle souhaite devenir écrivain. Son premier roman pas encore achevé Famille Buchholz parle de sa vie, beaucoup d'amis s'y retrouvent. Julius Stinde, l'éditeur de Wilhelmine, est le premier enthousiasmé par cette chronique familiale. Avec son grand sens de l'organisation, elle mène aussi les vies du mari Carl et des deux filles Emmi et Betti. Son amie Kathinka lui donne son avis éclairé.

Pendant ce temps, Emmi et Betti sont en âge de se marier, et Wilhelmine Buchholz leur cherche des maris riches et respectables. Le docteur Franz Wrenzchen et Emmi s'aiment - leur flirt déplaît fortement à Wilhelmine qui n'apprécie pas non plus sa personne.

Emil, l'ami de Betti, bon à rien d'une bonne famille, se révèle rapidement un échec total. Il est paresseux et gourmand et ne semble pas disposé à travailler sur ces défauts de caractère. Il préfère laisser tomber Betti. Betti, très touchée, rencontre le peintre Holle qu'elle voit de plus en plus. Wilhelmine n'en est pas informée, car elle ne l'aimerait pas. Le jour du mariage d'Emmi avec le médecin, Holle part faire un voyage d'études en Italie.

Wilhelmine Buchholz réconforte Betti. Les évènements récents suffisent pour qu'elle termine son roman.

Fiche technique

Distribution

Notes et références

Source de la traduction

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Famille Buchholz
Listen to this article