Flotte de réserve - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Flotte de réserve.

Flotte de réserve

Le HMS Vanguard vers 1947 lorsqu'il faisait partie de la flotte de réserve britannique
Le HMS Vanguard vers 1947 lorsqu'il faisait partie de la flotte de réserve britannique
Navires de la flotte de réserve de l'US Navy dans le chantier naval de Philadelphie en 1956
Navires de la flotte de réserve de l'US Navy dans le chantier naval de Philadelphie en 1956

Une flotte de réserve est un ensemble de navires de marine de tous types, équipés pour le service, mais dont les circonstances ne justifient pas l'usage. Les navires de réserve sont donc stockés et partiellement ou totalement mis hors service. On dit qu'un navire déclassé et intégré à la flotte de réserve est « mis dans la naphtaline », expression issue de l'expression anglaise mothballed décrivant les très nombreux bâtiments intégrés à la flotte de réserve de défense américaine.

Description

Le rôle d'une flotte de réserve est de permettre la remise en service rapide des navires la composant. Ainsi, les bâtiments sont généralement immobilisés en eaux calmes, à proximité de bases ou des chantiers navals. Ils peuvent être modifiés ou renforcés par des traitements anti-rouilles ou des revêtements plastiques. Dans le cas des navires de guerre à voile, les mâts peuvent être enlevés. Durant leur période dans la flotte de réserve, les navires ont généralement un équipage minimal (connu officieusement comme un équipage squelette) s'assurant que le navire demeure en état de fonctionnement. Les pompes de cale sont utilisées régulièrement pour réduire la corrosion de leurs composantes en acier et pour empêcher les navires de sombrer à leurs amarres.

Lorsqu'un navire est placé en réserve, les différentes pièces des systèmes d'armement sont déplacées dans des lieux de stockage afin qu'en cas de réactivation, les pièces de rechange et les munitions appropriées soient disponibles. Cependant, sur des durées prolongées, les pièces comme les navires sont susceptibles de se détériorer, de subir une corrosion des métaux et de devenir obsolètes.

Exemples de flottes de réserve

Alternatives au stockage

Dans la pratique, la plupart des navires de réserve deviennent rapidement obsolètes. Afin d'éviter le surcoût engendré par le maintient en service de bâtiment inutiles, un grand nombre sont mis au rebut, utilisés pour des expériences ou des exercices de tirs, sont vendus à d'autres pays voir à des entreprises privées pour une conversion civile, deviennent des navires-musées ou des récifs artificiels.

L'exportation des navires pour le démantèlement est une alternative aux flottes de réserve[4]. En 2006, l'US Navy mis en place un programme permettant à des navires (comme l'USS Oriskany) d'être coulés dans des endroits sélectionnés pour créer des récifs artificiels[5].

HMS Unicorn en ordinaire
HMS Unicorn en ordinaire

Références

  1. « Reserve Fleet 1950 », British Pathe (consulté le )
  2. « California: Good-Bye to Ghost Fleet », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Christian Verlaque, « Étude sur les structures des flottes de commerce mondiales », L'Information Géographique, vol. 29, no 1,‎ , p. 31–40 (DOI 10.3406/ingeo.1965.5697, lire en ligne, consulté le )
  4. US Toxic 'ghost fleet' not wanted in the UK, Greenpeace International website (November 5, 2003) accessed at June 20, 2006
  5. La nouvelle vie de l’Oriskany « Copie archivée » (version du 24 août 2007 sur l'Internet Archive), sur le site du Figaro, rubrique « international », mis en ligne le 17 mai 2006.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Flotte de réserve
Listen to this article