François Coupry - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for François Coupry.

François Coupry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
François Coupry
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président
Société des gens de lettres
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Distinctions
Œuvres principales

François Coupry, né le en Provence, est un écrivain français.

Parcours

Après des études de philosophie, il a été journaliste littéraire, éditeur et rédacteur en chef de la revue Roman (1982-1989), tout en occupant des fonctions institutionnelles : premier directeur de la Maison des écrivains (1984-1986), président de la SGDL, Société des gens de lettres de France (1996-2000), président et cogérant de la SOFIA, Société française des auteurs de l’écrit (2001-2005, puis 2010-2013).

Dans les années soixante-dix, il crée, avec Jean-Edern Hallier et François de Negroni, les Éditions Hallier, qui publient une trentaine de livres. Reprises en 1978 par Albin Michel, elles deviennent les Éditions Libres Hallier.

Essayiste, conteur, romancier, il a publié une trentaine de récits dans le registre du Merveilleux, où le monde est raconté d’un point de vue « anormal », « inhumain », et où les lois ordinaires et les principes de la physique ont été recréés. Ses paradoxes et ses fables questionnent « le rôle de la fiction créatrice de la réalité. »

Œuvres

  • La Promenade cassée, 1970
  • Les Autocoincés, Gallimard, 1971
  • Mille pattes sans tête, éditions Jean-Edern Hallier, 1975
  • L'Anti-éditeur, Hallier, 1976
  • Écrire c'est vendre : esquisse d'une économie politique de la littérature, Hallier, 1977
  • Je suis lesbien, Balland, 1978
  • Ventre bleu, Balland, 1978
  • Les Italiens d'aujourd’hui, Balland, 1980
  • La Terre ne tourne pas autour du Soleil, Gallimard, 1980
  • Le Bonheur est une idée neuve en France : mai 1968-mai 1981, Megrelis, 1981
  • Torero d'or, avec Catherine Clément, Hachette, Paris, 1981, réédition Robert Laffont 1992, (ISBN 2221073924)
  • La Vie ordinaire des anges, Robert Laffont, 1983
  • Le Rire du pharaon, Robert Laffont, 1984
  • La Récréation du monde, Robert Laffont, 1985
- Prix littéraire 1986 de l’Académie française[1]
  • L'Imperméable vert, Bayard-presse, 1986
  • Avec David Bloom dans le rôle de David Bloom, Robert Laffont, 1987
  • Éloge du gros dans un monde sans consistance, Robert Laffont, 1989
  • L'Énorme tragédie du rêve, Robert Laffont, 1991
  • Monsieur l'archéologue, Gallimard, 1994
  • Le Fils du concierge de l’Opéra, Gallimard, 1992
  • Les Contes du cavalier chinois, Robert Laffont, 1993
  • L'Enfant qui lisait dans le ciel, Robert Laffont, 1993
  • Eugène Ionesco, Julliard, 1994
  • La Corrida, Milan, 1997
  • Faust et Antigone, Presses de la Renaissance, 1989
  • Jour de chance, Presses de la Renaissance, 1982
  • Une journée d'Hélène Larrivière, Presses de la Renaissance, 1989
  • Notre société de fiction, Éditions du Rocher, 1997
  • Tout ange est terrible, Éditions du Rocher, 1997
  • Abrico amoureux, Zulma, 1999
  • Les Gitans, Milan, 1999
  • L'Œil du gitan, éditions du Rocher, 2000
  • Toros de mort, éditions du Rocher, 2000
  • La Maison dans le Caniveau, Le Rocher 2000
  • Les trois Coups du cavalier chinois, le Rocher, 2005
  • Zeus et la Bêtise humaine, Le Rocher, 2006
  • Les Souterrains de l'Histoire, édition d’ensemble resserrée et recomposée (comprenant une nouvelle mouture de La Vie ordinaire des Anges), Le Rocher 2008
  • Où est le vrai Louis XVI ?, Alphée, 2011
  • Le livre des Merveilles, Éditions Pierre-Guillaume de Roux, 582 p., 2018
  • Liberté, égalité, football !, avec Philippe Jardin, Éditions La Trace, 240 p., 2020

Notes et références

  1. « Prix littéraire 1986 de l'Académie française », sur Académie française (consulté le 31 octobre 2020)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
François Coupry
Listen to this article