Gare d'Yverdon-les-Bains - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gare d'Yverdon-les-Bains.

Gare d'Yverdon-les-Bains

Yverdon-les-Bains

Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays Suisse
Commune Yverdon-les-Bains
Adresse 10 place de la Gare
1400 Yverdon-les-Bains
Coordonnées géographiques 46° 46′ 54″ nord, 6° 38′ 27″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire CFF
Exploitant CFF
Code UIC 85042002
Services IC, IR, RER Vaud, R
Caractéristiques
Ligne(s) 210, 252
Voies 4
Quais 2
Zone 40 (Mobilis)
Altitude 434,4 m
Historique
Mise en service
Correspondances
TRAVYS 601, 602, 603, 604, 605, 611, 613
CarPostal 620, 625, 630, 635, 650, 660, 661, 665
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

La gare de Yverdon-les-Bains est une gare ferroviaire située sur le territoire de la commune suisse d'Yverdon-les-Bains, dans le canton de Vaud.

Situation ferroviaire

La gare d'Yverdon-les-Bains est située au point kilométrique 39,13 de la ligne du Pied-du-Jura ainsi qu'aux kilomètres 0 de la ligne de la Broye transversale (d'Yverdon-les-Bains à Fribourg) et de la ligne à écartement métrique d'Yverdon à Sainte-Croix.

Elle se situe dans le centre-ville d'Yverdon-les-Bains et dispose de deux quais dont un central et un autre latéral. Parmi les huit voies traversant la gare, trois permettent à des trains de s'arrêter le long de quais. Il existe en plus un faisceau de voies pour les trains de marchandises et quelques ateliers.

Histoire

La gare d'Yverdon-les-Bains a été inaugurée en avec la mise en service du tronçon Yverdon-les-Bains - Bussigny de la ligne du Pied-du-Jura. Cette même ligne a ensuite été prolongée vers le nord en . Enfin, la mise en service le de la deuxième partie de la ligne de la Broye transversale a permis de relier par les rails Yverdon-les-Bains et Payerne[1].

Adossée à la gare CFF se situe la gare tête de ligne de la ligne de chemin de fer à écartement métrique Yverdon-les-Bains - Sainte-Croix, inauguré en [2],[3].

Service des voyageurs

Accueil

Gare des CFF, elle est dotée d'un bâtiment voyageurs abritant un guichet de vente de titres de transports.

La gare est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite[4].

Desserte

Trains nationaux

En termes de trafic national, Yverdon-les-Bains voit principalement s'arrêter les trains de la ligne InterCity 5. Chaque heure, par sens, il s'arrête ainsi un train reliant Genève-Aéroport à la gare centrale de Zurich et un train reliant Lausanne à Saint-Gall. Deux trains InterRegio relient chaque matin et chaque soir Lausanne et Neuchâtel.

RER Vaud

La gare fait partie du RER Vaud, assurant des liaisons rapides à fréquence élevée dans l'ensemble du canton de Vaud. Yverdon-les-Bains est desservie par les lignes S1 et S5, circulant chacune une fois par heure et par sens. La ligne S1 dessert toutes les gares de Grandson à Lausanne et la ligne S5 dessert les gares principales de Grandson à Lausanne et toutes les gares de Lausanne à Palézieux[5].

RER Fribourg

La gare fait également partie du RER Fribourg. Elle est desservie par la ligne S30 reliant Yverdon-les-Bains à Fribourg deux fois par heure en semaine et une fois par heure le week-end. C'est une ligne exploitée par les CFF[6].

Trafic régional du canton de Neuchâtel

La gare est desservie les trains régionaux de la ligne Neuchâtel - Gorgier-St-Aubin, prolongés deux fois par sens le matin et deux fois par sens le soir jusqu'à Yverdon-les-Bains[7].

Intermodalité

La gare est directement en correspondance avec celle d'Yverdon-les-Bains YSC, point de départ de la ligne à voie étroite vers Sainte-Croix exploitée par TRAVYS[8].

Elle est également desservie par l'ensemble des lignes du réseau de bus urbains d'Yverdon-les-Bains, numérotées de 601 à 605, exploitées également par TRAVYS[9], ainsi que par les lignes régionales TRAVYS à destination de Champvent et Vallorbe et les lignes régionales CarPostal à destination de Gorgier-Saint-Aubin, Provence, Mauborget / Couvet, Vuitebœuf, Arnex-sur-Orbe / Croy, Granges-près-Marnand, Thierrens, Moudon, Bercher, Échallens et Chavornay[10].

Notes et références

  1. (de) Placid Weissenbach, Das Eisenbahnwesen der Schweiz, Nicosie, TP Verone Publishing House Ltd., 2017 (réimpression de l'original de 1913) (ISBN 978-9-92504-222-7, lire en ligne), p. 63.
  2. « «L’industrie a favorisé la venue du train à Sainte-Croix et non l’inverse» », 24 heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le 4 juin 2020)
  3. « Transports & mobilité », sur www.sainte-croix.ch (consulté le 4 juin 2020)
  4. « Gare d'Yverdon-les-Bains – shopping et bien plus | CFF », sur www.sbb.ch, CFF (consulté le 3 juin 2020)
  5. a et b « RER Vaud Vos meilleures correspondances », sur www.sbb.ch, CFF, (consulté le 5 mai 2020), p. 49-67
  6. « 252 Yverdon-les-Bains - Payerne - Fribourg/Freiburg (RER Fribourg I Freiburg, - ligne S30) », sur www.tableaux-horaires.ch, Indicateur officiel, (consulté le 18 mai 2020)
  7. CFF, « Région Neuchâtel Vos meilleures correspondances », sur www.sbb.ch, (consulté le 4 juin 2020)
  8. « Affiche A3 horaire Yverdon-les-Bains-Sainte-Croix 2020 », sur www.travys.ch, TRAVYS, (consulté le 4 juin 2020)
  9. TRAVYS, « Plan urbain Yverdon 2020 », sur www.travys.ch (consulté le 5 juin 2020)
  10. TRAVYS, « Plan des lignes 2020 », sur www.travys.ch (consulté le 7 juin 2020)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gare d'Yverdon-les-Bains
Listen to this article