Gare de Béthune - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gare de Béthune.

Gare de Béthune

Béthune

Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Béthune
Adresse Place François-Mitterrand
62400 Béthune
Coordonnées géographiques 50° 31′ 16″ nord, 2° 38′ 25″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87342006
Services TGV inOui
TER Hauts-de-France
Fret
Caractéristiques
Ligne(s) Arras à Dunkerque-Locale
Fives à Abbeville
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3
Altitude 25 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus Tadao B2B41220222628505456Navette Centre-ville de BéthuneAllobus AChronopro ZI Washington
Autocars voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

La gare de Béthune est une gare ferroviaire française des lignes d'Arras à Dunkerque-Locale et de Fives à Abbeville, située à proximité du centre-ville de Béthune, dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Elle est mise en service en 1861, par la Compagnie des mines de Béthune. En 1960, elle est officiellement dénommée « gare de Béthune-Nord » par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), pour la différencier de la gare de Béthune-Rivage[1] qui fut ouverte par la Compagnie des chemins de fer du Nord.

C'est une gare de la SNCF, desservie par des TGV inOui et des trains régionaux du réseau TER Hauts-de-France.

Situation ferroviaire

Établie à 25 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Béthune est située au point kilométrique (PK) 229,908 de la ligne d'Arras à Dunkerque-Locale, entre les gares ouvertes de Nœux-les-Mines — s'intercale, dans cette direction, celle fermée de Verquigneul — et de Fouquereuil, et au PK 40,909 de la ligne de Fives à Abbeville, entre les gares de Beuvry (Pas-de-Calais) et de Fouquereuil (les deux lignes précitées sont établies en tronc commun entre Béthune et cette dernière gare).

Histoire

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2022). Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle ((Référence nécessaire)) sur les passages nécessitant une source.

La gare de Béthune est mise en service le [2], par la Compagnie des mines de Béthune lors de l'ouverture de la section de Béthune à Hazebrouck. La section de Lens à Béthune est ouverte un mois plus tard, le [3].

Initialement, la ville compte deux gares ; la Compagnie des chemins de fer du Nord a créé la gare de Béthune-Rivage en 1865, pour établir une liaison entre Béthune et Lille. Ces deux gares sont reliées en 1877, et le site de Béthune-Rivage est par la suite fermé puis détruit[4].

Entre 1899 et 1932, la gare sert également de terminus à la ligne de tramway de Béthune à Estaires.

Le bâtiment voyageurs, construit dans un style typique des gares de deuxième classe de la Compagnie du Nord, est détruit lors des violents bombardements de 1918. Reconstruit dans le même esprit, il est à nouveau soufflé le lors du bombardement de la gare et du dépôt de Béthune.

Le bâtiment voyageurs est réédifié dans les années 1960, dans un style SNCF que l'on retrouve partout sur les reconstructions de la région Nord, à base de briques rouges soulignées de béton gris, blanc et blond.

Avec l'arrivée du TGV Nord dans les années 1990, le bâtiment voyageurs des années 1950 devient exigu et vieillissant. La municipalité et la SNCF envisagent de démolir le corps central en conservant les pavillons latéraux. Reconstruit dans une architecture de verre et de métal, orné d'une grande horloge centrale, il est inauguré, avec la place François-Mitterrand qui sert de parvis, le .

  • L'ancienne gare, dans les années 1930.La concurrence routière est déjà en place, en témoignent les autocars stationnant sur le parvis.
    L'ancienne gare, dans les années 1930.
    La concurrence routière est déjà en place, en témoignent les autocars stationnant sur le parvis.
  • Plaque commémorative aux cheminots du Béthunois morts durant les deux guerres mondiales.
    Plaque commémorative aux cheminots du Béthunois morts durant les deux guerres mondiales.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Service des voyageurs

Aperçu des voies et des quais.
Aperçu des voies et des quais.

Accueil

Gare de la SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. C'est une gare « Accès Plus » disposant d'aménagements, d'équipements et de services pour les personnes à la mobilité réduite[5].

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte

Béthune est desservie par des TGV inOui (liaison Paris-Nord – Dunkerque) et des trains TER Hauts-de-France (liaisons d'Arras à Béthune, Hazebrouck, Dunkerque ou Calais-Ville, de Lens à Saint-Pol-sur-Ternoise, de Lille-Flandres à Béthune ou Saint-Pol-sur-Ternoise, et de Béthune à Saint-Pol-sur-Ternoise ou Étaples - Le Touquet)[5].

Intermodalité

Un parc à vélos et un parking sont aménagés à ses abords[5].

Elle est desservie par des autobus du réseau urbain Tadao[5].

Service des marchandises

C'est une gare Fret SNCF[6].

Notes et références

  1. D'après la p. 110 du carnet de profils et schémas 1960 de la SNCF Région Nord [PDF] (consulté le ).
  2. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France : 1858-1863, 2001, p. 133 ; extraits (consulté le ).
  3. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France : 1858-1863, 2001, p. 139.
  4. Ch. L., « Une friche de l'époque où Béthune avait deux gares parmi les terrains que l'État veut céder à prix d'ami », sur lavoixdunord.fr, La Voix du Nord, .
  5. a b c et d Site SNCF TER Hauts-de-France, la gare de Béthune (consulté le ).
  6. Site fret.sncf.com, Béthune, code gare 34606 ; lire (consulté le ).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Paris-Nord Lens TGV inOui Hazebrouck Dunkerque
Lille-Flandres La Bassée - Violaines TER Hauts-de-France
(Krono)
Terminus
ou Vis-à-Marles
Terminus
ou Saint-Pol-sur-Ternoise
Arras Nœux-les-Mines TER Hauts-de-France
(Krono)
Terminus
ou Lillers
Terminus
ou Hazebrouck
ou Dunkerque
Lille-Flandres Cuinchy
ou Beuvry (Pas-de-Calais)
TER Hauts-de-France
(Citi)
Terminus
ou Vis-à-Marles
Terminus
ou Saint-Pol-sur-Ternoise
Arras Nœux-les-Mines TER Hauts-de-France
(Proxi)
Lillers Calais-Ville
Arras Nœux-les-Mines TER Hauts-de-France
(Proxi)
Fouquereuil
ou Lillers
Hazebrouck
Lens Lens TER Hauts-de-France
(Proxi)
Vis-à-Marles Saint-Pol-sur-Ternoise
Terminus Terminus TER Hauts-de-France
(Proxi)
Vis-à-Marles Saint-Pol-sur-Ternoise
ou Étaples - Le Touquet
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gare de Béthune
Listen to this article