Gare de Charleville-Mézières - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gare de Charleville-Mézières.

Gare de Charleville-Mézières

Charleville-Mézières

Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Charleville-Mézières
Adresse Place de la Gare
08000 Charleville-Mézières
Coordonnées géographiques 49° 46′ 04″ nord, 4° 43′ 32″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87172007
Services TGV inOui
TER Grand Est
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Soissons à Givet
Charleville-Mézières à Hirson (par Auvillers)
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 5 (1 latéral et 2 centraux)
Transit annuel 1 001 032 voyageurs (2019)
Altitude 148 m
Historique
Mise en service 15 septembre 1858
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Ardennes

La gare de Charleville-Mézières est une gare ferroviaire française de la ligne de Soissons à Givet, située à proximité du centre-ville de Charleville-Mézières, dans le département des Ardennes, en région Grand Est.

Elle est mise en service en 1858 par la Compagnie des chemins de fer des Ardennes. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des TGV et des TER Grand Est.

Situation ferroviaire

Établie à 148 m d'altitude, la gare de Charleville-Mézières est située au point kilométrique (PK) 142,488[1] de la ligne de Soissons à Givet, entre les gares ouvertes de Mohon et de Nouzonville. Gare de bifurcation, elle est l'origine de la ligne de Charleville-Mézières à Hirson (par Auvillers), déclassée au-delà de Tournes.

Elle dépend de la région ferroviaire de Reims. Elle dispose de cinq voies principales (V1 et 1, 3, 4 et 5) et de 3 quais d'une « longueur continue maximale » (longueur utile) de : 400 m pour le quai 1 de la voie V1, de 400 m pour le quai 2 de la voie 1 et de 320 m pour le quai 2 de la voie 3, de 320 m pour le quai 3 de la voie 4 et de 320 m pour le quai 3 de la voie 5[2].

Voies et quais avec TGV et TER
Voies et quais avec TGV et TER

Histoire

C'est la construction puis la mise en service[3] de la ligne à voie unique Reims - Charleville, qui permet au premier train d'arriver en gare le 15 septembre 1858. Cette première relation permet l'organisation de dessertes avec Paris, à raison de deux aller/retour quotidiens avec changement à Reims et Épernay, le trajet est d'environ huit heures[4].

La deuxième voie, ouverte[5] le , et la mise en service de la ligne Reims - Soissons, permettent la création de relations directes de Charleville à la gare de Paris-Nord au printemps 1862, raccourcissant le temps de parcours.

Le bâtiment voyageurs de 1885 était un bâtiment provisoire en bois[6]. Il fut remplacé en 1866 par un véritable bâtiment en pierre[7]. D'après le peintre Jean-Alexis Hénon, ce bâtiment manquait de majesté[6].

En 1892, le bâtiment actuel a été construit par la Compagnie des chemins de fer de l'Est[7].

La gare est desservie de 1899 à 1914 par le tramway de Charleville-Mézières, qui desservait aussi Mohon et Mézières.

Durant la Première Guerre mondiale, la gare et ses installations sont fortement endommagées et la verrière est pratiquement détruite[8]. Le bâtiment et sa verrière furent réparés après la guerre[9].

L'ouverture de la première section (jusqu'à Tournes) de la ligne vers Hirson via Liart a lieu le , Liart - Hirson ouvre le et la section centrale permettant la mise en service de la ligne dans son ensemble a lieu le [10].

  • La gare construite en 1892 (carte postale de 1906).
    La gare construite en 1892 (carte postale de 1906).
  • Le tramway (1899-1914) à proximité de la gare (carte postale d'époque).
    Le tramway (1899-1914) à proximité de la gare (carte postale d'époque).

En 2014, c'est une gare voyageur d'intérêt national (catégorie A : la fréquentation des services nationaux et internationaux de voyageurs est supérieure ou égale à 25 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de trois quais (dont deux centraux), six abris, deux souterrains et des ascenseurs[11].

Fréquentation

Selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare figure dans le tableau ci-dessous[12],[13].

2019 2018 2017 2016 2015 2014
Voyageurs seuls 1 001 032 973 619 1 080 642 1 079 803 1 156 793 1 167 307
Voyageurs et non voyageurs 1 337 743 1 301 109 1 444 131 1 443 010 1 545 897

Service des voyageurs

Accueil

Gare[14] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport, d'une salle d'attente, de chariots à bagages et d'un relais presse. Elle est aménagée pour les personnes à mobilité réduite.

Desserte TER.
Desserte TER.

Les quais sont couverts et un souterrain, équipé d'ascenseurs, permet le passage d'un quai à l'autre[11].

Desserte

Charleville-Mézières est desservie[14] : par des TGV depuis Paris-Est ou Sedan. La gare de Paris-Est est à 1 h 30 et celle de Sedan à 15 minutes ; par les trains TER Grand Est (relations de Charleville-Mézières à Givet, à Lille-Flandres et à Longwy et de Reims à Metz-Ville). En trains TER, la gare de Givet est à 1 h 00, Reims à 50 min, Longwy à 1 h 20, Champagne-Ardenne TGV à 1 h 00 et Aulnoye-Aymeries à 1 h 15.

Intermodalité

Un parking pour les véhicules est aménagé[14]. La gare est desservie par des bus urbains et par des cars TER Champagne-Ardenne de la relation Charleville-Mézières à Troyes.

Service des marchandises

Cette gare est ouverte au service du fret[15].

Notes et références

  1. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France par Gérard Blier, Tome 2, Planche 3.
  2. Réseau Ferré de France (RFF), Document de référence du réseau ferré national : annexe 7.2, liste des quais, 2012 p. 17 pour télécharger le document pdf (Consulté le 11 octobre 2011)
  3. Jean-Claude Némery, Fabrice Thuriot, Quel avenir européen pour la Meuse et le territoire mosan ?, éditions L'Harmattan, 2007, (ISBN 9782296037809). p. 84 lire en ligne (consulté le 14 juillet 2010).
  4. Pascal Dumont - Olivier Geerinck, Sur les rails d'Ardennes et de Gaume, p. 10
  5. Pascal Dumont - Olivier Geerinck, Sur les rails d'Ardennes et de Gaume, p. 9
  6. a et b « Images de Charleville vers 1900 - CDDP des Ardennes », sur www.cndp.fr (consulté le )
  7. a et b « Images de Charleville vers 1900 - CDDP des Ardennes », sur www.cndp.fr (consulté le )
  8. « Charleville : 08 - Ardennes - Page 2 | Cartes Postales Anciennes sur CPArama », sur www.cparama.com (consulté le )
  9. « Charleville - CHARLEVILLE-INTERIEUR DE LA GARE-0809 - Carte postale ancienne et vue d'Hier et Aujourd'hui », sur Geneanet (consulté le )
  10. Pascal Dumont - Olivier Geerinck, Sur les rails d'Ardennes et de Gaume, p. 59
  11. a et b SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Gares & Connexions, (consulté le ).
  12. « Fréquentation en gares - Charlevilles-Mézières », sur SNCF Open Data (consulté le ).
  13. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le )
  14. a b et c « GareCharleville-Mézières », sur le site SNCF TER Champagne-Ardenne, informations pratiques sur les gares et arrêts : gare de Charleville-Mézières (consulté le ).
  15. Site Fret SNCF : la gare de Charleville-Mézières.

Bibliographie

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gare de Charleville-Mézières
Listen to this article