For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gary Neiwand.

Gary Neiwand

Gary Neiwand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nom de naissance
Gary Malcolm NeiwandVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Spécialité
sprinteur
Distinctions
Principales victoires
Jersey rainbow.svg
Champion du monde de vitesse individuelle (1993)
Jersey rainbow.svg
Champion du monde de keirin (1993)
Jersey rainbow.svg
Champion du monde de vitesse par équipe (1996)

Gary Neiwand (né le à Melbourne) est un coureur cycliste sur piste australien. Spécialiste des épreuves du sprint, il remporte trois titres mondiaux (vitesse individuelle, vitesse par équipes et keirin) et quatre médailles olympiques durant sa carrière. Son après carrière est marquée par des problèmes avec l'alcool, des dépressions et un passage en prison.

Biographie

Carrière sportive

Gary Neiwand a représenté son pays pendant plus d'une décennie et est considéré comme l'un des plus grands sprinteurs australiens de l'histoire. Il remporte la médaille d'or du tournoi de vitesse lors des Jeux du Commonwealth en 1986. Deux ans plus tard, décroche sa première médaille olympique aux Jeux olympiques de 1988 à Séoul, avec la médaille de bronze en vitesse.

Il répète son succès aux Jeux du Commonwealth en 1990, avec une nouvelle médaille d'or en vitesse. Aux mondiaux de 1991, il obtient sa première médaille aux championnats du monde avec le bronze en vitesse. L'année suivante, lors des Jeux olympiques de Barcelone, il atteint la finale du tournoi de vitesse, mais s'incline en finale face à l'Allemand Jens Fiedler. En 1993, il atteint la consécration en devenant double champion du monde sur le keirin et la vitesse, où il bat en finale l'Allemand Michael Hübner. Il est élu athlète masculin de l'année aux Australian Sport Awards.

En 1994, il réalise un triplé inédit en remportant aux Jeux du Commonwealth sa troisième médaille d'or consécutive en vitesse. Aux Jeux olympiques de 1996, il prend la quatrième place du tournoi de vitesse, battu pour le bronze par le Canadien Curt Harnett. Il avait pourtant réalisé le meilleur temps de qualification en battant le record olympique en 10,129 secondes. Quelques semaines plus tard, il devient champion du monde de vitesse par équipes (avec Darryn Hill et Shane Kelly) et vice-champion du monde du keirin.

En 2000, à 33 ans, pour le dernier objectif de sa carrière, il participe aux Jeux olympiques de Sydney à domicile. Pour ses quatrièmes Jeux, il court toujours après une médaille d'or olympique, la seule qui lui manque. Il est finalement médaillé d'argent du keirin et médaillé de bronze de la vitesse par équipes. Il sombre dans la dépression après avoir raté son objectif de médaille d'or et commence à boire beaucoup. Son mariage s'est effondré et il a pris du poids, grimpant à 116 kg[1]. Après avoir pris sa retraite de courer, il fait quelques tentatives de retour[2], mais retombe dans l'alcool et la dépression.

Après carrière

En février 2006, Neiwand est condamné à quatre mois de prison pour avoir approché son ex-femme, avec qui il a deux enfants, malgré une décision de justice. Le 29 août 2006, il est condamné à Sydney à 18 mois de prison pour avoir agressé son ex-petite amie Amanda Lamont, sa mère, son patron et ses employés. Le juge Ian Gray reconnait des troubles dépressifs évidents après la fin de sa carrière sportive, ce qui ne pouvait toutefois excuser son harcèlement par des appels constants[3]. Ses avocats ont attribué sa dépression à sa séparation de 2005 avec son ex-femme. Neiwand commencé sa peine à Port Phillip avant d'être transféré à Beechworth. Après neuf mois de prison, il est libéré au début de l'année 2007. Il a depuis reconstruit sa relation avec ses enfants, Malcolm et Courtney, et son ex-femme, Cathy[4]. Peu de temps après, il rejoint la Sunrise Foundation, une organisation qui, à travers les lycées, vise à démystifier et à lutter contre la dépression dans la communauté.

Le 5 décembre 2011, il plaide coupable à deux chefs d'accusation d'exposition volontaire et obscène à Melbourne, après avoir été inculpé à deux reprises en janvier et mai 2011 pour s'être exposé devant des femmes en se masturbant dans sa voiture. Ces infractions ont eu lieu après que Niewand ait été libéré sur ordonnance d'un tribunal en décembre 2010 pour des accusations sans rapport, où il avait été ordonné de se présenter à Forensicare et d'être conseillé sur son comportement. Le tribunal a appris qu'après avoir suivi des conseils au cours des six mois précédents, Niewand avait fait des progrès significatifs, avait maîtrisé ses problèmes d'alcool et était préoccupé et bouleversé par ses infractions et sa situation difficile. Le magistrat a pris en compte un rapport du conseiller médico-légal comme "prometteur", ajournant l'affaire jusqu'en mars 2012[5], date à laquelle il a été condamné à quatre mois de prison, avec sursis total pendant deux ans[6].

Palmarès

Jeux olympiques

  • Séoul 1988.
    • Médaille de bronze, Jeux olympiques Médaillé de bronze de la vitesse individuelle
  • Barcelone 1992
    • Médaille d'argent, Jeux olympiques Médaillé d'argent de la vitesse individuelle
  • Atlanta 1996
    • 4e de la vitesse individuelle
  • Sydney 2000
    • Médaille d'argent, Jeux olympiques Médaillé d'argent du keirin
    • Médaille de bronze, Jeux olympiques Médaillé de bronze de la vitesse par équipes

Championnats du monde

  • 1991
    • Médaille de bronze, monde Médaillé de bronze de la vitesse individuelle amateurs
  • 1993
    • Jersey rainbow.svg
      Champion du monde de keirin
    • Jersey rainbow.svg
      Champion du monde de vitesse individuelle
  • 1996

Coupe du monde

  • 1994
    • 2e de la vitesse par équipes à Colorado Springs
  • 1995
    • 1er du keirin à Adélaïde
    • 2e du keirin à Tokyo
    • 2e de la vitesse individuelle à Adélaïde
    • 2e de la vitesse par équipes à Adélaïde
  • 1996
    • 2e de la vitesse individuelle à Busto Garolfo
  • 1999
    • 2e de la vitesse par équipes à San Francisco

Jeux du Commonwealth

  • 1986
    • Médaille d'or Médaillé d'or de la vitesse individuelle
  • 1990
    • Médaille d'or Médaillé d'or de la vitesse individuelle
  • 1994
    • Médaille d'or Médaillé d'or de la vitesse individuelle

Distinctions

Référence

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gary Neiwand
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on