Geheimarchiv an der Elbe - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Geheimarchiv an der Elbe.

Geheimarchiv an der Elbe

Geheimarchiv an der Elbe
Réalisation Kurt Jung-Alsen
Scénario Peter Brock (de)
Acteurs principaux
Sociétés de production DEFA
Pays d’origine
Allemagne de l'Est
Genre Espionnage
Durée 80 minutes
Sortie 1963


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Geheimarchiv an der Elbe ("Les Archives secrètes de l'Elbe" en français) est un film est-allemand réalisé par Kurt Jung-Alsen, sorti en 1963.

Synopsis

Peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le gruppenführer Upitz sait que la guerre est bientôt terminée. Il cherche à tirer profit de ce moment et accepte une offre des Américains. Il obtiendra l'impunité s'il leur remet les archives secrètes de la Gestapo qui sont cachés à Meißen, le long de l'Elbe. Elles regroupent toutes les données sur les agents présents en Union soviétique et dans les Balkans. Mais le contre-espionnage soviétique est aussi à la recherche de ces archives, Upitz les mène vers une fausse piste.

Upitz amène à Riesa le soudeur Max Wiesbach jusqu'à une galerie souterraine. Il doit calfeutrer une fuite d'eau. Wiesbach est persuadé que derrière il y a les archives secrètes et donne l'information à un militant communiste qui est envoyé peu après sur le front de l'Est et dépassé par les services russes. Mais ils croient toujours que le bâtiment des archives est à Meißen. Ils veulent en être sûrs. Avec Herbert Lange, un habitant de Riesa, le major soviétique Kerimow est envoyé dans la ville afin de retrouver les archives secrètes. L'épouse de Lange croit que son mari est mort. Lorsqu'il se présente à sa porte et qu'il lui dit qu'il doit de nouveau partir bientôt, elle devient hystérique. Lange appelle un médecin et fuit avant d'être abattu. Kerimow se retrouve seul. Il obtient de l'aide de la part des communistes. Il prend la couverture de travailler avec Max Wiesbach. Bientôt Kerimow découvre le double jeu de Wiesbach et où se trouvent les archives secrètes.

Upitz a convenu d'un rendez-vous avec l'Américain Tedder afin de remettre les archives aux États-Unis. Tedder informe un intermédiaire pour organiser et superviser l'opération. Upitz et l'intermédiaire reçoivent la moitié d'un peigne pour se reconnaître. Kerimow parvient à écouter la conversation et à subtiliser la pièce à l'intermédiaire. Avec les communistes, il met en place un avion-cargo. Il entre en contact avec Upitz et supervise l'évacuation des archives dans l'avion soviétique. Upitz monte à bord, comme il en avait convenu avec Tedder. Alors que l'avion vole, Upitz demande sa direction. Lorsque Kerimow lui répond qu'ils vont à Moscou, Upitz a un rire nerveux puis se tait.

Fiche technique

Distribution

Notes et références


Source de traduction

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Geheimarchiv an der Elbe
Listen to this article