Gil Cordovés - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gil Cordovés.

Gil Cordovés

Gil Cordovés
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalités
Cubain (jusqu'au )
Vénézuélien (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Spécialité
sprinteur
Équipes amateurs
2001-2008 et 2009-2012Gobernación del Zulia
2013
2014Gobernación de Carabobo
Gobernación del Táchira-Concafé
Équipes professionnelles
2008-08.2008Tecos Trek UAG

Gil Cordovés Pérez (né le à Santiago de Cuba) est un coureur cycliste cubain, qui a acquis la nationalité vénézuélienne en .

Biographie

Gil Cordovés est un pistard, spécialiste du kilomètre et de la vitesse. Il représente la sélection cubaine à de nombreuses reprises. Il est, notamment, champion centro-américain à Mexico en 1990 et à Ponce en 1993. De plus, en 1991, il termine quatrième du kilomètre des Jeux panaméricains de La Havane. En 1995, il remporte la médaille d'or du kilomètre et le bronze en vitesse aux Jeux panaméricains de Mar del Plata. Sa victoire le qualifie directement pour les Jeux olympiques d'Atlanta. Mais il ne s'y rendra pas car les dirigeants cubains n'ont pas suffisamment confiance en lui pour l'envoyer disputer les Jeux aux États-Unis, persuadés qu'il déserterait[1].

Connaissant le Venezuela comme touriste, il demande à quitter la sélection cubaine et part pour sa nouvelle patrie légalement. Il débute sur la route en en participant à la Vuelta al Zulia. Depuis 13 ans, il vit au Venezuela, se rendant une fois tous les deux ans sur son île natale. Il a élu résidence dans l'état de La Guaira, au bord de la plage. À l'exception d'un intermède de six mois où il courut pour l'équipe cycliste Tecos Trek UAG, il est fidèle, depuis 2001, à l'équipe Gobernación del Zulia[1].

En , il est contrôlé positif à la testostérone au Tour du Venezuela et est suspendu pour un an. Il revient cependant à la compétition en 2010, à 45 ans, et remporte une étape au Tour du Táchira et trois au Tour du Venezuela.

Il se présente au Tour du Venezuela 2011 avec la ferme intention d'obtenir les trois victoires qui lui permettrait d'arriver au chiffre record de 60 étapes gagnées dans cette épreuve[2]. Il n'en obtiendra qu'une seule[3], malgré tous ses efforts. En effet, il gagne la seconde étape mais il est déclassé pour comportement incorrect lors du sprint final[4]. Et il termine trois fois deuxième et deux fois troisième d'étapes. Notamment, lors des deux dernières étapes (des circuits urbains), où il termine deuxième à chaque fois derrière Marvin Angarita[5],[6].

À 46 ans, il n'envisage pas d'interrompre sa carrière (qui est aussi son moyen de subsistance). Naturalisé, il espère pouvoir participer aux Jeux olympiques de Londres pour sa seconde patrie. Selon lui, le parcours de la course olympique est relativement plat et il pourrait bénéficier d'un des trois billets que la fédération vénézuélienne de cyclisme a obtenu. Ce qui lui permettrait de remercier le Venezuela pour son accueil et la nouvelle vie qu'il a pu lui procurer[1]. Espoir déçu car il ne sera pas sélectionné.

En juillet, il remporte au sprint la troisième étape du Tour du Venezuela 2012 et se console en y devançant des sélectionnés olympiques[7]. En , quatorze ans après sa première participation[1], il s'adjuge la Vuelta al Zulia. Il y ajoute deux victoires d'étapes et le classement de la régularité, savourant le fait de vaincre devant des adversaires de plus de vingt ans ses cadets[8].

En 2013, l'équipe Gobernación del Zulia cesse son activité. Il reçoit quelques propositions et décide de se lier avec la formation Gobernación de Carabobo, pour sa quinzième saison au Venezuela. il remporte la première course qu'il dispute avec son nouveau maillot, en gagnant la première étape de la Vuelta a Barinas[9].

Sprinter de petit gabarit (1,67 m pour 66 kg)[1], il détient deux records, qui seront difficile à battre : huit victoires au classement général de la Vuelta al Zulia[8] et soixante victoires d'étapes au Tour du Venezuela[7]. Cependant, le nombre exact des bouquets lors des arrivées de la Vuelta a Venezuela est sujet à caution[10].

Palmarès sur piste

Palmarès sur route

Par années

Classements mondiaux

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI America Tour 77e[15] 34e[16] 39e[17] 7e[18] 117e[19] 59e[20] 41e[21] 134e[22] 85e[23]

Références

  1. a b c d et e (es) « Gil Cordovés: "No fui a las Olimpíadas porque tuvieron miedo que desertara" », sur www.ciclismototal.net (consulté le )
  2. (es) « Gil Cordovés quiere ir por las sesenta etapas », sur www.ciclismototal.net (consulté le )
  3. (es) « Apareció la número cincuenta y ocho », sur www.ciclismototal.net (consulté le )
  4. (es) « Vuelta a Venezuela: Colombiano Angarita (Movistar) se quedó con la segunda etapa », sur www.pregonradio.com (consulté le )
  5. (es) « Angarita fue un bólido », sur www.ciclismototal.net (consulté le )
  6. (es) « Gutiérrez ganó Vuelta Venezuela en etapa final ganada por colombiano Angarita », sur www.adn.es (consulté le )
  7. a et b (es) « Y son Sesenta para Cordovés », sur www.ciclismototal.net, (consulté le )
  8. a et b (es) « Gil Cordobés se corona por octava vez en Zulia », sur www.liderendeportes.com, (consulté le )
  9. (es) « Gil Cordovés nueva ficha de Carabobo  », sur ve.ciclismototal.net, (consulté le )
  10. « Le compte perdu de Gil Cordovés », sur www.cyclismag.com, (consulté le )
  11. « Les podiums du kilomètre aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.231 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  12. a et b « Les podiums de la vitesse aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.232 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  13. « Les podiums du tandem aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.236 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  14. « Les podiums du kilomètre aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.232 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  15. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  16. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  17. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  18. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  19. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  20. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  21. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  22. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  23. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gil Cordovés
Listen to this article