For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gougark.

Gougark

Le Gougark, Gugark’ (en arménien Գուգարք) ou la Gogarène est la treizième province de l'Arménie historique selon Anania de Shirak[1]. Son territoire correspond aujourd'hui au nord de l'Arménie, au nord-est de la Turquie et au sud de la Géorgie. La ville d'Ardahan est son centre historique.

Districts

Les quinze provinces de l'Arménie historique, avec le Gougark au nord.
Les quinze provinces de l'Arménie historique, avec le Gougark au nord.

La province se compose de seize districts ou cantons (gavar, գավառ)[2] :

  • Jorop’or (Ձորոփոր) ;
  • Kołbop’or (Կողբոփոր) ;
  • Copop’or (Ծոբոփոր) ;
  • Tašir (Տաշիր) ;
  • T’ṙełk (Թռեղք) ;
  • Kangark’ (Կանգարք) ;
  • J̌awakx’ Verin (Ջաւախք վերին) ;
  • Artahan (Արտահան) ;
  • Kłarǰk’ (Կաղարջք) ;
  • Šawšēt’ (Շաւշէթ) ;
  • J̌awakx’ Nerk’in (Ջաւախք Ներքին) / Erušet’i ;
  • Mangleac’p’or (Մանգլեաց փոր) ;
  • Kuišap’or (Քուիշափոր) ;
  • Bołnop’or (Բողնոփոր) ;
  • Paruar ;
  • Xanc’ixē / Hunarakert.

Histoire

Sous les rois artaxiades et arsacides, la province est l'un des quatre bdeshkhs (« marche ») protégeant le nord du royaume d'Arménie. En 387, lorsque le royaume est divisé entre Byzantins et Sassanides, elle est intégrée à l'Ibérie[3]. En 652, les Arabes autorisent le prince arménien Théodoros Rechtouni à l'incorporer à ses possessions.

Au cours des siècles suivants, la province connaît divers souverains ; au VIIIe siècle, elle est intégrée à l'émirat de Tiflis, et, au IXe siècle, elle est divisée entre Bagratides arméniens et géorgiens[3].

Dynastes locaux

Selon Cyrille Toumanoff, la Gogarène fut dirigée par les vitaxes (« vice-rois ») suivants[4]:

Gouscharides

  • avant 58 ap. J.-C. : Publicius Agrippa, grand-maître de la cour d'Ibérie sous Pharsman Ier d'Ibérie ;
  • avant 58 ap. J.-C. : Zévachès, son frère, co-vitaxe[5] ;
  • 58-106 : Scharagas, fils de Zévachès ;
  • 106-116 : Iodmandagan, grand-maître de la cour, fils de Publicius et gendre de Zévachès ;
  • 117-138 : Aspaucuris fils de Scharagas (?) ;
  • ...
  • 394-430 : Bacurius Ier, comes domesticorum[6].

Mihranides

  • vers 330-361 : Péroz Ier, prince de Gardam ;
  • pour ses successeurs, cf. Mihranides.

Notes et références

  1. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat, (1re éd. 1982), 991 p. [détail de l’édition] (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 43.
  2. (en) Robert H. Hewsen, Armenia: A historical Atlas, The University of Chicago Press, Chicago et Londres, 2001 (ISBN 0-226-33228-4), p. 103.
  3. a et b (hy) Anon. « Գուգարք » (« Gugark' »), dans Encyclopédie soviétique arménienne, vol. III, Académie arménienne des sciences, 1977, p. 240-241.
  4. Toumanoff 1990, p. 227.
  5. Ces vitaxes seraient, selon Cyrille Toumanoff qui, en s'appuyant sur le nom « romanisé » du premier et son gentilice Agrippa, date la « Stèle bilingue » du Ier siècle, ceux évoqués dans l'inscription : « Je suis Serapita, fille de Zevakh le plus jeune, vice pitiakhsh de Pharsman le roi, (et) épouse de Iodmandagan le victorieux, vainqueur dans de nombreuses conquêtes, maître de la cour de Xēpharnugos, le grand roi des Ibères, et le fils de Publius Agrippa, maître de la cour du roi Pharsman. Malheur, malheur, pour le bien de celle qui n'était pas majeure, (et) qui fut emportée avant son heure alors que son temps n’était pas venu, si bonne et belle que personne ne lui ressemblait dans l'excellence, lorsqu’elle mourut à l'âge de vingt et un ans ».
  6. Grand-père de Pierre l'Ibère.

Bibliographie

Lien externe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gougark
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.