Gouvernement Santer-Poos III - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gouvernement Santer-Poos III.

Gouvernement Santer-Poos III

Gouvernement Santer-Poos III
(lb) Regierung Santer-Poos III

Grand-Duché de Luxembourg

Le Président ministre, Jacques Santer, le 9 novembre 2006.
Grand-duc Jean de Luxembourg
Premier ministre Jacques Santer
Élection 1994
Formation
Fin
Durée 6 mois et 7 jours
Composition initiale
Coalition CSV - LSAP
Ministres 11
Secrétaires d'État 1
Femmes 2
Hommes 10
Représentation
Chambre des députés (1994)
38  /  60

Le gouvernement Santer-Poos III (luxembourgeois : Regierung Santer-Poos III), est le gouvernement du Luxembourg en fonction du au .

Les élections

Lors des élections législatives du , le Parti chrétien-social et le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois demeurent les deux partis avec les meilleurs scores et obtiennent respectivement 21 et 17 mandats. Le troisième placé, le Parti démocratique, n’est représenté que par 12 députés à la nouvelle Chambre. Les verts (Déi Gréng GLEI/GAP) et le Comité d’action ADR (Aktiounskomitee fir Demokratie a Rentegerechtegkeet) ont chacun cinq représentants au Parlement. Chrétiens-sociaux et socialistes décident de rééditer la coalition. Le tandem Santer/Poos entre dans sa troisième législature. Le gouvernement est remanié à la suite de la nomination de Jacques Santer à la présidence de la Commission européenne à partir du . Le Conseil européen des chefs d’État ou de gouvernement, réuni à Bruxelles le , avait désigné le Premier ministre luxembourgeois à ce poste pour succéder à Jacques Delors.

Composition

Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre
Ministre d'État
Ministre du Trésor
Ministre des Affaires culturelles
Jacques Santer CSV
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et de la Coopération
Jacques F. Poos LSAP
Ministre de la Famille et de la Solidarité
Ministre des Classes moyennes et du Tourisme
Ministre de la Fonction publique
Fernand Boden CSV
Ministre de l'Intérieur
Ministre du Logement
Jean Spautz CSV
Ministre des Finances
Ministre du Travail
Jean-Claude Juncker CSV
Ministre de l'Éducation nationale
Ministre de la Justice
Marc Fischbach CSV
Ministre de la Santé
Ministre de l'Environnement
Johny Lahure LSAP
Ministre de l'Économie
Ministre des Travaux publics
Ministre de l'Énergie
Robert Goebbels LSAP
Ministre de l'Aménagement du territoire
Ministre de la Force publique
Ministre de l'Éducation physique et des Sports
Ministre de la Jeunesse
Alex Bodry LSAP
Ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural
Ministre déléguée aux Affaires culturelles
Marie-Josée Jacobs CSV
Ministre de la Sécurité sociale
Ministre des Transports
Ministre des Communications
Mady Delvaux-Stehres LSAP
Secrétaire d'État aux Affaires étrangères, au Commerce extérieur et à la Coopération Georges Wohlfart LSAP

La politique extérieure

Sur le plan extérieur, la politique du gouvernement est marquée par la mise en œuvre du traité de Maastricht ainsi que par l’élargissement et l’approfondissement de l’Union européenne. Elle vise à réaffirmer la place du Luxembourg au sein d’une Europe solidaire et respectueuse des différences. Le Luxembourg veut être un partenaire à part entière, tout en préservant son identité et sa spécificité.

La politique intérieure

Sur le plan intérieur, le gouvernement est confronté à un besoin considérable d’investissements publics, notamment au niveau des voies de communication routières, des infrastructures scolaires, du secteur hospitalier ainsi que du traitement des déchets et des eaux usées. Les points forts de l’action gouvernementale sont, outre l’amélioration des infrastructures, la réforme de l’enseignement, la protection de l’environnement, la modernisation de l’administration publique ainsi que la politique de la famille et de la solidarité sociale.

Repères chronologiques

Notes et références

Notes

Références

Voir aussi

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gouvernement Santer-Poos III
Listen to this article