Gravataí - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gravataí.

Gravataí

Gravataí

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays
Brésil
Région Sud
État
Rio Grande do Sul
Langue(s) portugais
Maire Marco Alba (PMDB)
Code postal 94 010-000
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-2
Indicatif 51
Démographie
Gentilé Gravataiense
Population 261 150 hab.[1] (01-04-2007)
Densité 563 hab./km2
Population de l'agglomération 3 760 644 hab.
Géographie
Coordonnées 29° 56′ 40″ sud, 50° 35′ 33″ ouest
Altitude 30 m
Superficie 46 400 ha = 464 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Plage d'eau douce de Morungava.
Fondateur
Date de fondation
Loi d'État n°7 482
juillet 1889
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Rio Grande do Sul
Gravataí
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Gravataí
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Gravataí
Liens
Site web http://www.gravatai.rs.gov.br/

Gravataí est une ville brésilienne de la mésorégion métropolitaine de Porto Alegre, capitale de l'État du Rio Grande do Sul, faisant partie de la microrégion de Porto Alegre et située à 23 km au nord-est de Porto Alegre. Elle se situe à une latitude de 29° 56′ 40″ sud et à une longitude de 50° 35′ 33″ ouest, à 30 m d'altitude. Sa population était estimée à 26 150 en 2007, pour une superficie de 464 km2. L'accès s'y fait par les RS-020, RS-030, RS-118 et BR-290.

Le nom Gravataí vient du tupi karagwa'ta, plante proche de l'ananas qui se trouvait en quantité le long du rio Gravataí qui arrose la région. L'appellation du fleuve passa plus tard à la cité.

Gravatai fut fondée le , quand les Amérindiens de la région des Sete Povos das Missões ("Sept communautés des Missions"), chassés par les bandeirantes, et dirigés par le Capitaine jésuite Pinto Carneiro, arrivèrent sur le lieu de la future Gravataí, établissant la première implantation, l'Aldeia dos Anjos ("Village des Anges"). L'existence de la municipalité de Gravataí comme entité indépendante date de , quand elle s'émancipa de Porto Alegre.

Villes voisines

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gravataí
Listen to this article