Gustave Ladon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gustave Ladon.

Gustave Ladon

Gustave Ladon
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
GandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gustave Ladon (né Gustaaf Ludovicus Maria le à Gand (Belgique) et mort dans la même ville le ) est un vitrailliste belge. Fils cadet et huitième enfant de Jan-Baptist Ladon et d'Amelia Francisca Bossier, il a grandi dans une famille de la classe ouvrière flamande. Malgré ses origines modestes, il est devenu un artiste verrier de premier plan.

Biographie

À partir de 1875, à peine âgé de 12 ans, Gustave Ladon suit des cours de peinture du soir à la Sint-Lucasschool établie à Gand depuis 1866. Il s'y forme pendant 13 ans, jusqu'en 1888, date de l'obtention de son diplôme. Entre-temps, il a reçu le premier prix à trois reprises.

En 1875, il entre au service du vitrier et architecte Arthur Verhaegen qui lui apprend l'art du vitrail. Vers 1880, Ladon a fourni une part des vitraux produits par Verhaegen. Gustave a travaillé pour le studio « de Bethune-Verhaegen » pendant 19 ans[1] avant de s'installer dans son propre studio dans la Hoogstraat à Gand. À partir de cette période, il embauche le vitrier novice Camille Ganton (1872-1946) pour cinq ans.

La classe et la solidité remarquables de Ladon, combinées à son style raffiné, lui valent de nombreuses commandes. Progressivement, Ladon déménage son atelier à l'Elisabethgracht et au Begijnengracht à Gand. Sa production était clairement caractérisée durant la première période par le style néo-gothique : utilisation de médaillons et d'une couleur limitée. Au fil du temps, il a évolué vers de plus grandes compositions découpées par des monels.

Fonctions

En raison de ses compétences, Gustave Ladon a été chargé des fonctions suivantes :

  • Membre actif de la Guilde de Saint-Luc et Saint-Joseph.
  • Membre de la guilde de Saint Thomas et Saint Luc.
  • Membre actif de la Commission royale pour les monuments et les paysages.
  • Membre correspondant de la Commission royale pour les monuments de Flandre orientale.

Œuvres

Un grand nombre d'églises - tant en Belgique qu'à l'étranger - ont été (partiellement ou complètement) ornées des vitraux de Ladon, notamment :

Notes et références

  1. Sommige bronnen vermelden 1891, andere 1894.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gustave Ladon
Listen to this article