HMS Active (H14) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for HMS Active (H14).

HMS Active (H14)

HMS Active

L'Active dans le détroit de Gibraltar le .
Type Destroyer
Classe A
Histoire
A servi dans
 
Royal Navy
Chantier naval Hawthorn Leslie and Company
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission
Statut Retiré du service en 1947
Équipage
Commandant Bernard Rawlings
Équipage 138 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 98 m
Maître-bau 9,83 m
Tirant d'eau 3,73 m
Déplacement 1 372 t
Port en lourd 1 793 t
Propulsion 2 arbres
Turbines à engrenage Parsons
3 chaudières Admiralty
Puissance 34 000 ch
Vitesse 35 nœuds (65 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 canons de 120 mm
2 canons de 40 mm AA
2 × 4 TLT de 533 mm
6 grenades ASM
Rayon d'action 4 800 milles marins (8 890 km) à 15 nœuds (28 km/h)
(Fioul : 380 t)
Carrière
Indicatif H14

Le HMS Active est un destroyer de classe A construit pour la Royal Navy au début des années 1930.

Historique

Entre-deux-guerres

À sa mise en service, il rejoint la 3e flottille de destroyers de la Mediterranean Fleet, opérant en Méditerranée jusqu'en 1939. Le , l'Active est impliqué dans une collision avec le destroyer HMS Achates au large de Saint-Tropez, provoquant de légers dommages. Le navire patrouille au large de la Palestine à la suite de la révolte arabe de , et après le déclenchement de la guerre civile espagnole, patrouille au large de l'Espagne de à .

Le , l'Active entre en collision avec le destroyer HMS Worcester à la suite d'un problème de gouvernail. L'Active sera réparé à Malte jusqu'en juin de la même année, rejoignant la 2e flottille de destroyers jusqu'en , date à laquelle il est placé en réserve à Malte.

Seconde Guerre mondiale

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il rejoint la 13e flottille basée à Gibraltar et plus tard Force H. À ce titre, il participe à l'opération Catapult contre la flotte française à Mers El Kébir.

En , il participe à la recherche du cuirassé allemand Bismarck.

En 1942, il participe aux débarquements de Madagascar (opération Ironclad) au cours duquel il coula le le sous-marin français vichyste Monge. Le , alors basé au Cap, le destroyer envoie par le fond le sous-marin allemand U-179 en route vers Penang.

Pendant le reste de la guerre, le navire sert d'escorte principalement entre la Grande-Bretagne et la Sierra Leone après avoir reçu un armement antiaérien et anti-sous-marin accru. Le , il coule le sous-marin italien Leonardo da Vinci à l'ouest du cap Finisterre avec la frégate HMS Ness et, le , coule l'U-340 près de Tanger.

En , l'Active est retiré du service et vendu pour démolition.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Clay Blair, Hitler's U-Boat War : The Hunted, 1942–1945, New York, Modern Library, (ISBN 0-679-64033-9)
  • John English, Amazon to Ivanhoe : British Standard Destroyers of the 1930s, Kendal, England, World Ship Society, , 144 p. (ISBN 0-905617-64-9)
  • Norman Friedman, British Destroyers From Earliest Days to the Second World War, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 978-1-59114-081-8)
  • Geirr H. Haarr, The Battle for Norway : April – June 1940, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, , 458 p. (ISBN 978-1-59114-051-1)
  • Geirr H. Haarr, The German Invasion of Norway, April 1940, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 978-1-59114-310-9)
  • Peter Hodges et Friedman, Norman, Destroyer Weapons of World War 2, Greenwich, Conway Maritime Press, (ISBN 978-0-85177-137-3)
  • H. T. Lenton, British & Empire Warships of the Second World War, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 1-55750-048-7)
  • Jürgen Rohwer, Chronology of the War at Sea 1939–1945 : The Naval History of World War Two, Annapolis, Maryland, Third Revised, , 532 p. (ISBN 1-59114-119-2)
  • M. J. Whitley, Destroyers of World War Two : An International Encyclopedia, Londres, Cassell & Co, , 320 p. (ISBN 1-85409-521-8)
  • John de D. Winser, B.E.F. Ships Before, At and After Dunkirk, Gravesend, Kent, World Ship Society, (ISBN 0-905617-91-6)

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
HMS Active (H14)
Listen to this article