HMS Unique (N95) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for HMS Unique (N95).

HMS Unique (N95)

HMS Unique

Le HMS Unique en juillet 1942
Type Sous-marin
Classe Umpire - 2e groupe
Histoire
A servi dans
 
Royal Navy
Constructeur Vickers Armstrong
Chantier naval Barrow-in-Furness
Commandé 4 septembre 1939
Quille posée 30 octobre 1939
Lancement 6 juin 1940
Commission 27 septembre 1940
Statut Coulé le 24 octobre 1942
Équipage
Équipage 31 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 58,22 m
Maître-bau 4,90 m
Tirant d'eau 4,62 m
Déplacement 549 t en surface
742 t en plongée
Port en lourd 640 t en surface
Propulsion 2 moteurs diesel Paxman Ricardo
2 générateurs + moteurs électriques
2 arbres d'hélice
Puissance 615 cv (465 kW) moteur diesel
825 cv (623 kW) moteurs électriques
Vitesse 11,25 nœuds (20,8 km/h) en surface
10 nœuds (19 km/h) en plongée
Profondeur 60 m
Caractéristiques militaires
Armement 4 tubes lance-torpilles de 21 inch (533 mm)
2 tubes lance-torpilles de 21 inch (533 mm) en externe
8 torpilles
1 canon de 3-inch (76 mm)
3 mitrailleuses anti-aériennes
Rayon d'action 4 500 milles nautiques (8 300 km) à 11 nœuds (20 km/h) en surface
23 milles nautiques (42 km) à 8 nœuds (14,8 km/h) en plongée
Carrière
Indicatif N95

Le HMS Unique[Note 1] (Pennant number: N95) était un sous-marin de la classe Umpire ou Classe U de la Royal Navy. Il a été construit en 1940 par Vickers Armstrong à Barrow-in-Furness (Angleterre).

Conception et description

Bien que faisant partie du deuxième groupe[1], le Unique avait les caractéristiques du premier groupe de sous-marins de classe U. Les sous-marins avaient une longueur totale de 58,22 mètres et déplaçaient 549 t en surface et 742 t en immersion. Les sous-marins de la classe U avaient un équipage de 31 officiers et matelots[2].

Le Unique était propulsé en surface par deux moteurs diesel fournissant un total de 615 chevaux-vapeur (459 kW) et, lorsqu'il était immergé, par deux moteurs électriques d'une puissance totale de 825 chevaux-vapeur (615 kW) par l'intermédiaire de deux arbres d'hélice. La vitesse maximale était de 11,25 nœuds (20,8 km/h) en surface et de 10 nœuds (19 km/h) sous l'eau[2].

Le Unique était armé de quatre tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) à l'avant et de 2 tubes lance-torpilles en externes et transportait également quatre recharges pour un total de 10 torpilles. Le sous-marin était également équipé d'un canon de pont de 3 pouces (76 mm) et de 3 mitrailleuses pour la lutte anti-aérienne[2].

Carrière

Le sous-marin Unique a été posé au chantier Vickers Armstrong à Barrow-in-Furness le 30 octobre 1939, lancé le 6 juin 1940 et mis en service le 27 septembre 1940.

Le Unique a passé la plus grande partie de sa carrière à opérer en Méditerranée à partir du milieu de l'année 1941 sous le commandement du Lieutenant Arthur Hezlet, où il a coulé le navire de passagers et de fret italien Fenicia et le transporteur de troupes italien Esperia. Il a également endommagé le cargo italien Arsia, qui a été déclaré par la suite perte totale. Le 5 janvier 1942, il attaque sans succès le cuirassé italien Littorio[3].

Le Unique quitte Holy Loch après un carénage, pour une patrouille dans le golfe de Gascogne le 7 octobre 1942. Il quitte son escorte au large des îles Scilly le 9. On ne le voit plus et on n'a plus de nouvelles de lui après cette date. Le sous-marin HMS Ursula est dans la zone le 10 et a rapporté avoir entendu des explosions sous-marines qui lui ont fait croire que le Unique était attaqué, bien que les Allemands n'aient pas revendiqué son naufrage. Le 24 octobre 1942, il est signalé qu'il est en retard, car il n'est pas arrivé à Gibraltar[4].

Commandant

  • Lieutenant (Lt.) Anthony Foster Collett (RN) du 19 septembre 1940 au 16 août 1941
  • Lieutenant (Lt.) Arthur Richard Hezlet (RN) du 16 août 1941 au 24 août 1941
  • Lieutenant (Lt.) Anthony Foster Collett (RN) du 24 août 1941 au 18 juin 1942
  • Lieutenant (Lt.) Robert Evelyn Boddington (RN) du 18 juin 1942 au 24 octobre 1942

RN: Royal Navy

Voir aussi

Notes

  1. Dans la marine des forces britanniques, HMS signifie Her Majesty's Ship ou His Majesty's Ship, selon que le monarque anglais est de sexe féminin ou masculin

Références

  1. Colledge, p.364.
  2. a b et c Guðmundur Helgason, « U class submarines », sur uboat.net (consulté le )
  3. HMS Unique, Uboot.net
  4. Submarine losses 1904 to present day, RN Submarine Museum, Gosport

Source

Bibliographie

  • (en) Colledge, J. J.; Warlow, Ben (2006) [1969]. Ships of the Royal Navy: The Complete Record of all Fighting Ships of the Royal Navy (Rev. ed.). London: Chatham Publishing. (ISBN 978-1-86176-281-8).
  • (en) Robert Hutchinson: Jane's Submarines, War Beneath The Waves, from 1776 To The Present Day. (ISBN 978-0-00-710558-8). (OCLC 53783010).
  • (en) Compton-Hall, Richard (2004). Submarines at War 1939-45. UK: Periscope Publishing Ltd. (ISBN 1-904381-22-7). Consulté le 1er janvier 2011.

Liens internes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
HMS Unique (N95)
Listen to this article