HMS Unruffled (P46) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for HMS Unruffled (P46).

HMS Unruffled (P46)

HMS Unruffled

Le HMS Unruffled dans le port de Malte le
Type Sous-marin
Classe U
Histoire
A servi dans
 
Royal Navy
Constructeur Vickers-Armstrong
Chantier naval Barrow-in-Furness, Angleterre
Commandé
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Démoli en
Équipage
Équipage 27 à 31 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 58,22 m
Maître-bau 4,90 m
Tirant d'eau 4,62 m
Déplacement 549 t
Port en lourd En surface : 640 t
En plongée : 742 t
Propulsion 2 hélices
2 générateurs diesel Paxman
2 moteurs électriques
Puissance Diesel : 615 ch
Électrique: 825 ch
Vitesse En surface: 11,25 nœuds (21 km/h)
En plongée : 10 nœuds (19 km/h)
Profondeur 60 m
Caractéristiques militaires
Armement 4 TLT de 533 mm
1 canon de 3 pouces
Rayon d'action En surface : 4 050 milles marins (7 500 km) à 10 nœuds (19 km/h)
En plongée : 170 milles marins (300 km) à 2,5 nœuds (5 km/h)
Carrière
Indicatif P46

Le HMS Unruffled est un sous-marin de la classe U de la Royal Navy.

Histoire

Le HMS United passe la majeure partie de la Seconde Guerre mondiale en Méditerranée. Sa première opération est l'opération Pedestal du 9 au [1]. Il coule le dragueur de mines auxiliaire italien N 10/Aquila et le navire marchand vichyste Liberia le , le lendemain le navire marchand italien Leonardo Palomba, un autre l’Una le et deux jours plus tard un troisième le Loreto. Le , l’Unruffled torpille et endommage le croiseur léger italien Attilio Regolo au large du cap San Vito, en Sicile. Le croiseur perd sa proue. Le commandant, le lieutenant John Samuel Stevens, ne peut achever le navire, car il n'a plus de torpilles. Les destroyers Nicolò Zeno et Antonio da Noli chassent le sous-marin. Le lendemain, l'United attaque à nouveau l’Attilio Regolo, mais le manque[1]. Le , l’Unruffled coule le navire marchand italien Castelverde et le lendemain, un autre Sant'Antioco.

Le , le sous-marin coule le navire marchand italien Amabile Carolina et le surlendemain le pétrolier italien Teodolinda, le 26 le dragueur de mines auxiliaire italien Z 90/Redentore, le 31 le navire marchand allemand Lisboa[1]. Le , le HMS Unruffled attaque les goélettes italiennes L'Angelo Raffaelo et Nicolò lo Porto avec trois torpilles au large de Nabeul, en Tunisie. Les équipages abandonnent les deux goélettes qui s'échouent sur la plage[1]. Le 21, il coule le navire marchand allemand Baalbeck. Le , il coule le pétrolier français Henry Desprez. Le , il coule le navire marchand italien Città di Catania qu'il avait manqué deux jours plus tôt[1]. Le 27, il coule un autre, le Città di Spezia. En , il quitte la Méditerranée et retourne le mois suivant au Royaume-Uni. Il est en réparation de à à Tilbury[1].

Le , l’Unruffled part pour l'Amérique du Nord. Il fait des exercices dans les Bermudes d' à . En , il est de retour au Royaume-Uni. Il est mis en réserve dans le port de Londonderry le puis démoli en à Troon.

Notes et références

  1. a b c d e et f (en) « HMS Unruffled (P 46) », sur uboat.net (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
HMS Unruffled (P46)
Listen to this article