Houdini le grand magicien - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Houdini le grand magicien.

Houdini le grand magicien

Houdini le grand magicien
Titre original Houdini
Réalisation George Marshall
Scénario Philip Yordan
d'après l'œuvre de
Harold Kellock
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine
États-Unis
Genre Drame
biographique
Durée 106 min
Sortie 1953


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Houdini le grand magicien (Houdini, titre original) est un film américain réalisé par George Marshall sur le scénario de Philip Yordan d'après l'œuvre de Harold Kellock, sorti le .

Synopsis

Houdini est magicien dans une petite troupe foraine. Ayant rencontré une jeune étudiante dont il tombe amoureux, il en fait sa partenaire, devient très célèbre et défie la mort jour après jour, dans des numéros extraordinaires et dangereux.

Fiche technique

Distribution

Acteurs non crédités :

Musique

La chanson à succès Moonlight Shadow de Mike Oldfield, titre sorti initialement en 1983 sur l'album Crises, ferait référence à ce film[1].

Annexes

Article connexe

Lien externe


Notes et références

  1. Dans son ouvrage Mike Oldfield : Tubular Bells et au-delà (éditions le Mot et le reste, 2021), Frédéric Delâge écrit (p. 155-156) : « Quant aux paroles, où il est question d’une femme qui voit, impuissante, un homme s’écrouler sous les balles d’un tueur, elles vont générer un petit malentendu, une partie de la presse et du public croyant y déceler une évocation d’un drame survenu le 8 décembre 1980 : l’assassinat de John Lennon, sous les yeux de Yoko Ono. “J’étais effectivement à New York le soir où c’est arrivé, rapporte Mike. Je logeais dans le bâtiment de Virgin Records, à Perry Street, qui est situé à juste quelques encablures du Dakota Building où le drame s’est produit. Donc, l’événement a pu infuser dans mon subconscient. En fait, mon inspiration pour ces paroles est venue d’un film que j’adore, Houdini, le grand magicien, avec Tony Curtis, dont l’histoire aborde les contacts avec les morts par le biais du spiritisme. Le texte a d’abord été influencé par ce film. Mais beaucoup d’autres choses ont dû se glisser en moi, sans que je m’en rende compte.” (Interview par Gareth Randall, 1er juin 1995, tubular.net. Le clip officiel de “Moonlight Shadow” […] fait apparaître sur son final fantômes et boule de cristal…) »
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Houdini le grand magicien
Listen to this article