Hugo Haase - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Hugo Haase.

Hugo Haase

Hugo Haase
Fonction
Député du Reichstag
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Ernst Haase (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Max Lichtenstein (d) (beau-frère)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Partis politiques

Hugo Haase (né le à Allenstein, de nos jours Olsztyn, en Prusse-Orientale, mort le à Berlin) était un homme politique socialiste et pacifiste allemand.

Biographie

Haase était le fils d'un cordonnier juif. Après son Abitur, il fit ses études en droit et en sciences administratives à Königsberg, où il devient avocat en 1890. Lors de nombreux procès, il défendit des sociaux-démocrates qui étaient persécutés pour des raisons politiques, entre autres Otto Braun. Haase lui-même était un membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) depuis 1887.

En 1911, il fut élu président du SPD avec August Bebel, et plus tard avec Friedrich Ebert. Il dut démissionner en 1916 à cause de sa critique de la Première Guerre mondiale et de la politique de la majorité du SPD pendant la guerre.

En représentant le nouvel USPD (Parti social-démocrate indépendant d'Allemagne), dont Haase devint président après Pâques 1917, il fut un membre du Rat der Volksbeauftragten (conseil des commissaires du peuple) à partir de novembre 1918, et le géra en collaboration avec Friedrich Ebert. Il en démissionna avec les deux autres commissaires de l’USPD en décembre 1918, à cause de l'ordre d'Ebert de réprimer les soldats révolutionnaires de la marine. L’USPD ne remporta que 7,6 % des votes dans les élections du .

Il resta président du groupe parlementaire de l'USPD dans le parlement à Weimar jusqu'à sa mort : un déséquilibré lui tira dessus à Berlin en , il en mourut quelques semaines plus tard.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Hugo Haase
Listen to this article